07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     


19/03/2012 : L'édito de nascar_vd (19/03/2012)
de nascar_vd

Retrouvez l'édito de nascar_vd chaque semaine sur SW !

 

Edito du lundi 19/03/2012.

Les gradins se vident…

Il est une constatation évidente en regardant les courses de Bristol ce week-end, les gradins se vident d’année en année et ce quelle que soit la série qui y roule. Notons que la configuration actuelle de banking progressif est apparu en 2007 pour la 2ème course annuelle à Bristol.

Que peut-on constater depuis 2003 en Sprint ? entre 2003 et 2009, les deux courses annuelles étaient sold out avec 160000 spectateurs. Pas de diminution mais historiquement les places dans les tribunes à Bristol se réservaient une ou deux années à l’avance.  Puis en 2010 avec le nouveau banking bien installé depuis deux saisons complètes sans amélioration du spectacle, la COT n’y étant on le sait aujourd’hui pour rien dans ce phénomène, les tribunes vont se vider petit à petit avec un effet moins important sur la course nocturne (la 2ème de l’année). Les chiffres :

2003 à 2009 : toujours plein à 160000 !

2010 : 138000 puis 155000

2011 : 120000 puis 156000

2012 : 102000 puis…

 

Pour la Nationwide c’est pire encore avec  de fortes variations mais toujours au-dessus des 100000 spectateurs :

2003 : 130000 puis 110000

2004 : 100000 puis 120000

2005 : 25000 (disputée un lundi) puis 100000

2006 : 110000 puis 115000

2007 : 111000 puis 115000

2008 : 90000 puis 110000

2009 : 101000 puis 110000

2010 : 85000 puis 112000

2011 : 80000 puis 108000

2012 : 55000 puis…

 

Constatation la course du mois d’août résiste mieux comme pour la Sprint. Mais depuis 4 ans la course de mars à perdu presque 50% de spectateur !

En ce qui concerne la Camping World Truck depuis 2005 on oscille entre 52000 (en 2010) et 65000 (en 2007) avec 53000 l’an passé. Mais c’est moins révélateur car la course a lieu en semaine entre le mercredi et le vendredi selon les années.

Quelle en est la raison principale ? Tout simplement le manque de spectacle sur la piste qui décroît d’année en année depuis l’introduction du banking progressif et de ses multiples trajectoires. Sur le papier c’était prometteur. Dans la réalité des faits c’est un total désastre. Du coup la répercussion sur les affluences s’est fait ressentir avec toujours deux ans de retard. Du fait des billets réservés à l’avance comme expliqué mais aussi que le public a d’abord cru que cela allait s’améliorer. Mais depuis la disparition de la COT (première génération avec aileron et splitter) rien ne change au niveau du spectacle. Les spectateurs se sont lassés et ont décidé d’économiser leur argent. Surtout qu’entre temps il y a eu la crise économique. Alors si c’est pour se faire plaisir et dépenser de l’argent, on attend un retour sur investissement. Donc dans ce cas de voir du spectacle. Comme ce n’est plus le cas, les spectateurs « juste question budget » ont décidé fort logiquement de ne plus se déplacer. Avant il fallait jouer des coudes pour dépasser et maintenant on roule côte à côte sans pouvoir se dépasser…

Voilà comment on a détruit un circuit merveilleux.  Les modifications précédentes depuis sa création avec un passage d’un banking de 22 à 36° et de l’asphalte au béton avaient été judicieuse et avait grandement amélioré le spectacle tout en rendant cette piste unique en son genre. La 3ème grande évolution de la piste aura eu quant à elle l’effet inverse. Rendant presque Bristol détestable à regarder que ce soit depuis les tribunes ou devant sa TV.

Il n’est jamais trop tard pour remodifier cette piste avant de voir disparaître du calendrier une course puis la deuxième dans les 10 ans à venir. Car pour l’image de la piste et de la NASCAR surtout, voir des tribunes aussi vastes aussi vides ne fait pas bonne figure.

Je ne reviendrai pas sur la course de Nationwide, nulle à mourir avec une victoire finale d’Elliott Sadler qui semble enfin avoir compris que Richard Childress était un homme dont la patience avait des limites. 2012 semble être, en tous les cas en ce début de saison, son année. Qu’il saisisse sa chance sinon il risque de pointer au chômage l’an prochain.

En Sprint ce fut guère mieux avec une belle victoire de Keselowski mais à part ça… oui le crash en début de course fut à rebondissement car impliquant plusieurs gros bras. Ensuite… Hormis le fait que la MWR deviennent la meilleure représentante de Toyota face à une JGR peu en verve avec ses deux pilotes. Heu pardon avec ses trois pilotes mais faut-il vraiment considérer Joey Logano comme potentiel vainqueur ?  Paul Menard fait son 3ème top10 en 4 courses et ça c’est une grosse surprise car c’est chaque fois après avoir fait une belle course et pas par surprise. Sur des pistes différentes en plus. Bon en 2011 il avait bien débuté (pas aussi bien que cette année cela dit) avant de s’effondrer. On verra d’ici 5 ou 6 courses ce qu’il en est.

L’attraction du week-end eu lieu samedi avec Nelson Piquet, Jr. qui pour sa première course en K&N Pro Series East au sein de la X Racing a réussi l’exploit de faire la pole position puis de gagner la course dans la foulée ! Devenant le premier brésilien de l’histoire vainqueur d’une course de NASCAR sur le sol américain ! Voilà un pilote qui fut mal considéré en F1 surtout avec l’histoire du « Crashgate » mais qui depuis c’est reconverti en NASCAR avec modestie en vue d’apprendre son métier et qui évolue bien depuis son arrivée avec des top10 puis des top5 en Camping World Truck. Bristol en NCWTS lui avait déjà bien réussi l’an passé et il a mis à profit son expérience de la piste avec du matériel de très haut niveau pour visiter la Victory Lane. Bon il a eu un peu de chance quand Corey LaJoie le leader rétrograda à cause d’un problème mécanique. Mais il avait démontré qu’hormis Corey il était bien le plus fort sur la piste. Mieux il a su résister à Ryan Blaney en fin de course qui revenait sur lui. Enfin il a su gérer le G/W/C final pour l’emporter avec Chris Carrier son crew chief. Ce dernier originaire de Bristol justement ayant à son palmarès des victoires en Sprint et Camping World Truck. Pas n’importe qui. Mais encore fallait-il être capable d’exploiter tous ces bons ingrédients et d’en sortir un plat digne du Bocuse d’or.

Sur ce à la semaine prochaine !

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses