07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     


03/03/2012 : L'édito de nascar_vd (03/03/2012)
de nascar_vd

Retrouvez l'édito de nascar_vd chaque semaine sur SW !

 

Edito du mardi 03/03/2012.

Ah que ça fait du bien !

La saison a enfin débuté après ses trois mois interminables de l’intersaison. Une gageure pour le passionné ! L’amuse bouche du Budweiser Shootout vite avalé il fallait du lourd pour bien calé l’estomac du fan boulimique. Les essais dans les trois divisions nationales ont montré leur lot de surprises que ce soit avec les accidents ou bien la pole position « qui tombe à pic » pour les marketeux de Danica Patrick en Nationwide. Les médias sont tellement bête et généraliste que les infos erronées circulent plus vite que la vérité. Même un site réputé comme Jayski avait mentionné que Danica serait la première femme depuis Janet Guthrie à participer aux Daytona 500. J’ai vite envoyé un email pour corriger tout ça. Ben oui pas plus tard qu’en 2002 Shawna Robinson avait terminé 24ème des 500 miles. C’est cette même Shawna que les médias de la Fox ont oublié après la pole de Danica, disant que c’était la première pole d’une femme en Nationwide de l’histoire avant de faire amende honorable le lendemain en admettant qu’ils avaient oublié la pole de Robinson en 1994 à Atlanta !  Là on se dit… c’est reparti pour un tour ! Les pauvres amateurs novices de la NASCAR vont grandir gavé de conneries plein les yeux et les oreilles…

Danica qui va devenir Danicrash au fur et à mesure du week-end. Oh jamais de sa faute il est vrai mais lors de sa Gatorade Duel 150 elle à mal géré un contact et boum dans le mur. Violent le choc d’ailleurs. Lors de la course de Nationwide elle s’est fait mettre dehors par Cole Whitt, son propre coéquipier. Ce dernier doit vivre avec une douzaine de bodyguards depuis car la Danica Nation lui en veut à mort ! Enfin lors des 500 miles elle aura fait un tour avant de ne pouvoir éviter l’accident devant elle. L’audience fut en berne…. Surtout un lundi après le report historique des Daytona 500 pour la première fois depuis 1959 pour cause de pluie… Mais voilà c’est la faute aux marketeux ce report. En effet la course était initialement prévue le dimanche précédent mais fut reculée d’une semaine lorsque le calendrier de la NFL avait dévoilé que le Superbowl aurait lieu ce dimanche là ! Pas de conflit de date pour éviter de se faire laminer en terme d’audience face à la grande messe du foot US et du mémorable medley de 12 minutes de Madonna… en playback SVP…

Mais on a eu droit à du tout grand spectacle avec la Camping World Truck qui nous a encore sorti une de ses courses dont seule elle a le secret. Un joyeux bordel où rien ne se passe comme prévu et dont le roi de la fête fut autre que John King, un parfait « presque inconnu ». Oui  je parle du pilote et non pas de la star de CNN, le journaliste homonyme John King. Voir le pilote du Toyota Tundra #7 l’emporter de fort belle manière en plus fut un régal pour les yeux. Les accidents, les dépassements sauvages, des trucks qui semblaient rouler sur le fil du rasoir en permanence tant ils étaient semble-t-il d’une instabilité incroyable sur la piste.

Le lendemain on pouvait émettre des craintes face à la Nationwide, souvent insipide à en mourir l’an passé. Mais là point d’ennui ! Oh non une course d’enfer digne de la Camping World Truck Series. Des dépassements, des accidents incroyables et un vainqueur surprise en la personne de James Buescher. Il est excellent pilote, ça on le sait, mais encore fallait-il passer entre les carcasses jonchant la piste pour décrocher la timbale. Il la fait et ce fut un vrai ouf de soulagement de voir un tel top10 !

La Sprint allait avoir la tâche ardue pour ne pas décevoir les spectateurs après les deux premières courses du week-end. Ce fut une belle course avec le retour du peloton mais en laissant la possibilité sur de court moment de rouler en duo de superdraft. Oui mais voilà, le gros crash du 1er tour impliquant Trevor Bayne, Danicrash,… et Jimmie Johnson a du les refroidir quelque peu. Après ce fut rapide, tactique pour se placer car la pluie était une menace permanente. La mi-course passée ont eu droit à un ventre mou très mou avant que les choses se resserrent à une cinquantaine de tour de l’arrivée. L’accident de David Stremme allait provoquer un drapeau jaune qui allait devenir plus de deux heures de drapeau rouge suite à l’accident sous pace car de Juan Pablo Montoya. En sortant des stands et en reprenant la piste au 160ème tour une pièce de sa voiture casse et hop tête-à-queue et direct dans une sécheuse. Ce gros pick-up chargé d’une turbine d’hélicoptère s’embrasait illico et pour éteindre tout cela et nettoyer la piste ce fut long, très long. Mais une fois relancée la course fut palpitante. Avec un final un peu décevant. Matt Kenseth l’emportant bien protégé par son coéquipier Greg Biffle. Sans doute que pour ses 25 ans de courses et pour sa 300ème victoire, Jack Roush a quelque peu bridé ses pilotes lors du briefing d’avant course pour ne pas risquer de les voir s’entre tuer.  C’est une hypothèse de ma part mais bon…

Alors après tout cela on va à Phoenix et sans Chad Knaus (crew chief) et Ron Malec (car chief) de Jimmie Johnson, pris la main dans le sac pour une tricherie aérodynamique sur la Chevrolet #48. Oui et non car même si les deux sont suspendu pour 6 courses, Rick Hendrick a fait appel et la décision est en suspend donc ils sont présents dans le garage. Cela dit Jimmie à lui bel et bien 25 points de pénalité et du coup il navigue à -23 points sous zéro ! Ce qui fait 70 points de retard déjà sur Kenseth. La course poursuite débute déjà pour le team 48. Cela nous promet de l’agressivité sur la piste !

Sur ce à la semaine prochaine !

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses