07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     


21/11/2011 : L'édito de nascar_vd (21/11/2011)
de nascar_vd

Retrouvez l'édito de nascar_vd chaque semaine sur SW !

 

Edito du lundi 21/11/2011.

Stewart en mode champion

Quelle fin de saison pour Tony Stewart alias Smoke. Il aura enfumé ses adversaires un à un durant le Chase pour terminer sa partie de chasse par un morceau de choix, un canard avec des dents !

Bravo Tony pour cette démonstration de courage, d’abnégation. Tu as su repousser tes limites et faire par les actes ce que tu avais annoncé par les paroles. Carl Edwards fut méritant, un métronome tout au long de la saison et du Chase mais il lui manquait cette lueur de combativité dans les yeux. Il semblait résigné, ce qu’il n’était pourtant pas au vu de sa course mais contrairement à Tony il n’a pas su se transcender. Encore un titre de vice-champion comme en 2008. Attention de ne pas attraper la malédiction « Mark Martin » surtout qu’il pilote pour la même écurie que son illustre collègue, la Roush Fenway Racing.

Un final digne d’un scénario hollywoodien avec une égalité parfaite entre les deux prétendants au terme de la course. Une fin de course où les 41 autres figurants du film n’apparaissent même pas au générique de fin. C’est au nombre de victoire que Tony et Carl furent départagé et là il n’y a pas photo avec 5 victoires contre 1 Tony Stewart est largement devant. Mieux il a remporté ses 5 victoires dans les dix dernières courses ! Un exploit que même LE Jimmie Johnson des grands jours n’avait pas réussi. Depuis 1961 et l’égalité parfaite entre Dick Nephew et Bill Wimble en NASCAR Sportman Division (actuelle Nationwide Series) les dirigeants de la NASCAR avaient décidé durant l’intersaison 1961-1962 qu’à l’avenir il serait décidé de départager les éventuels ex eaquo pour n’attribuer qu’un seul titre de champion par an et par catégorie. Depuis les petits écarts entre les champions et leurs dauphins furent légion dans les différentes séries de la NASCAR. Mais ce n’est donc que la 2ème fois depuis 1949 (voir 1948 et le premier championnat organisé par la NASCAR) que cela arrive. Une chose rare mais qui fait un bien fou au petit monde de la NASCAR.

Cela dit la NASCAR montre aussi ses limites avec des règlements fait à l’emporte pièces et qui du coup diminue la crédibilité de cette association. Un exemple flagrant est l’introduction en 2011 des pilotes fantômes. Ces pilotes qui roulent mais ne marquent pas de points au championnat (il fallait en choisir un parmi les trois nationaux). Carl Edwards est en réalité le vrai champion 2011 de la Nationwide car s’il avait marqué ses points il aurait eu 1298 points soit 76 de plus que le « vrai » champion Ricky Stenhouse, Jr.

Voici le détail en copier-coller du sujet que j’ai écrit pour le site.

Carl Edwards est le véritable champion de la Nationwide Series en 2011 puisqu'il aurait totalisé 1298 points s'il n'avait pas été "invisible" artificiellement au championnat par les dirigeants de la NASCAR.

Pire il n'a fait que 33 des 34 courses que comptait la saison. Il devance le FAUX champion Ricky Stenhouse, Jr. de 76 points (1298 contre 1222) qui lui a bien fait l'intégralité du championnat. Soit bien plus qu'une course d'avance (une course et demi) alors qu'il en a fait une de moins !! Il aurait donc pu être titré 2 à 3 courses avant la fin de saison (tout dépend du résultat qu'il aurait fait lors de la course qu'il n'a pas disputé).

Les stats de Carl Edwards face à Ricky Stenhouse, Jr.:

33 courses (sur 34) //  34 courses

8 victoires //  2

23 top5  //  16

27 top10  //  26

6 poles  //  3

6169 tours dont 1887 menés !  //  6332 dont 541 menés

$1,299,280 USD  //  $1,106,559 USD

Position de départ moyenne : 4,7  //  7,2

Position d'arrivée moyenne: 6,5  // 8,8

32 arrivées (1 abandon) dont 29 fois dans le tour du vainqueur.  //  32 (2 abandons) dont 28 dans le tour.

8013,72 miles parcourus (en 33 courses)  //  8281,85 (34 courses)

Merci la NASCAR pour se camouflet, cette mascarade de championnat. Un titre décerné à Stenhouse mais qui n'en a ni la valeur ni la saveur...

Vivement 2012 pour une nouvelle utopie...

 

Triste de voir ce constat et pourtant Stenhouse a fait une excellente saison, sa deuxième à temps plein en Nationwide avec la #6 de la RFR. Mais voilà il a un titre et dans 30 ans plus grand monde se souviendra de comment il la obtenu. Pour moi un titre de vice-champion acquis sur la piste aurait eu plus de valeur qu’un titre de champion acquis sur le papier. Il est intelligent ce pilote et il sait bien en son for intérieur qu’il placera sur sa cheminée une coupe qu’il ne mérite pas.

Bon soyons bon joueur et le règlement aussi stupide soit-il reste le règlement et donc si ici dans mon édito je m’évertue à crier au scandale, je ne modifierai pas pour autant les statistiques officielles qui font que Stenhouse est champion avec 1222 points et qu’Edwards en a obtenu 0. Cela dit dans mes archives il y aura toujours ce petit feuillet avec le « vrai » classement jouxtant le « faux mais qui est le vrai officiellement ». C’est un peu comme pour le champion de la saison en Sprint avec l’ancien classement et en tenant compte que du Chase. Mais ce qui est compréhensible dans un cas ne l’est pas dans l’autre. Ce n’est pas plus juste mais ce n’est pas plus faux non plus. Wait and see. Vivement un règlement parfait mais là c’est du domaine du rêve, de l’impossible. On est humain donc imparfait paraît-il !

Alors Bravo à Tony Stewart (NSCS), Austin Dillon (NCWTS), Greg Pursley (K&NPSW), Scott Steckly (NCATS), Max Gresham (K&NPSE) et Ricky Stenhouse, Jr. (NNS).

2011 est mort, vive 2012 !!!

Sur ce à la semaine prochaine !

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses