07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     


17/11/2011 : L'édito de nascar_vd (17/11/2011)
de nascar_vd

Retrouvez l'édito de nascar_vd chaque semaine sur SW !

 

Edito du vendredi 17/11/2011.

Le Phoenix renaît de ses cendres

On avait craint le pire suite à la décision des propriétaires du Phoenix International Raceway de lui faire subir un petit lifting avec augmentation de sa plastie. Point de prothèse mammaire dont il est question ici mais de banking progressif. Le but ? Plaire aux garçons ? Non, l’objectif étant d’offrir une seconde voir une troisième ligne de course.

On craignait le pire car cette reconstruction avait été un désastre à Bristol quelques années plus tôt. Toute chirurgie comporte des risques…

Après les premiers essais privés une fois la piste fraîchement terminée les pilotes dans leur ensemble avaient émis de bonnes critiques. Oui mais voilà avec le politiquement correct de rigueur actuellement pouvait-on raisonnablement prendre pour argent comptant leurs déclarations ? Pas sûr. Je dirais même plus, pas sûr du tout, comme l’aurait précisé mon jumeau que je n’ai pas (NDLR).

Voilà arrivé enfin le week-end de course et là on va être fixé. Même si il faudra deux ou trois ans que la piste se fasse pour vraiment donner sa pleine mesure. De plus il faisait frisquet et si le soleil avait tapé l’asphalte tout neuf aurait suinté à en faire des rigoles. Car quand le soleil tape en Arizona, il tape. Suffit de voir le peu de végétation dans la région.

Essais libres de la Nationwide, de la K&N West et de la Sprint et rien d’anormal à signaler. Cela va un peu plus vite qu’avant mais sans immense gouffre comme cela avait été le cas à Homestead-Miami. Faut dire que le banking progressif n’excède jamais 11° dans ses virages les plus relevés. Cela reste donc un circuit plutôt plat. Les courses vont quant à elles montrer un autre visage.

En effet, dès la première épreuve du week-end, celle de Nationwide, les incidents vont se multiplier. Tout d’abord les pilotes coupent allègrement le dog leg situé dans la « ligne droite arrière courbée ». Sorte de 5ème virage, il était délicat par le passé car était constitué à l’intérieur d’un vibreur séparant la piste du gazon. Aujourd’hui à la place du gazon il y a une grande zone asphaltée, un immense apron et comme la transition entre celui-ci et le banking de cette partie du circuit est rikiki, les pilotes s’en donnent à cœur joie pour couper au plus court. Les officiels surpris vont pourtant fermer les yeux sur cette manœuvre tout au long du week-end. Résultat, plusieurs incidents vont se produire avec des pilotes coupant le dog leg et se faisant pousser « par vengeance » par ceux qu’ils dépassaient. L’incident le plus regrettable étant celui d’Elliott Sadler poussé sans vergogne par Jason Leffler. Résultat ? Sadler out et un championnat de plus plié par la faute d’un tiers. Ricky Stenhouse, Jr. étant sauf catastrophe nucléaire champion 2011 vu qu’il compte 41 points d’avance. Quand on sait qu’il y a en moyenne 6 à 8 start & park par course. Il lui suffira de terminer 38 pour l’emporter même si Salder gagne la finale.

En K&N West il y a aussi eu des incidents qui comme en Nationwide ont forcé les officiels à sortir moultes drapeaux jaunes pour des crashs ou min big one. Mais en West deux des crashs furent si violent que ce n’est plus le jaune mais le rouge qui fut agité par le starter !

En Sprint on va de nouveau voir beaucoup de manœuvres de la sorte durant la course avec quelques poussettes savament dosées pour certaines et complètement exagérées pour d’autres comme celle de Brian Vickers qui mettra volontairement, il ne s’en cachera même pas à la radio, le pauvre Matt Kenseth. Vickers est un pilote très mauvais au niveau pilotage doublé d’un gros connard sans intellect. Il serait temps de le suspendre à vie de la NASCAR. Sa première victoire il l’avait même obtenue par la force en virant son propre coéquipier dans le dernier tour de la course.  Ses stats sont nulles au vu du nombre de courses disputées et surtout des écuries fréquentées (HMS de 2003 à 2006 et RBR depuis 2007). Son seul fait de gloire est d’avoir un titre en Nationwide. Oui mais il pilotait pour HMS alors que son dauphin David Green pilotait pour la microscopique écurie de Clarence Brewer. Au final et avec l’ancien barême il n’y avait eu que 14 points d’écarts entre les deux. Un titre de justesse obtenu avec une écurie Goliath de plus de 400 employés et trustant les titres dans les trois séries nationales face à un David de 15 personnes…

Quand on est né nul on le reste toute sa vie. Certains diront que je suis dur avec le pauvre petit père et qu’il est meilleur que ça. Ben oui vous êtes nombreux à vivre dans l’erreur.

Carl Edwards-Tony Stewart ce sera le combat à suivre ce dimanche à Homestead-Miami. Phoenix n’ayant strictement rien changé puisqu’ils sont repartit du désert avec un score identique de 43 points. Il y aura donc 3 petits points d’écart en faveur d’Edwards au baisser du drapeau vert de la finale. Un écart réduit et qui nous promet un suspense de tous les instants. Sauf si Vickers décide de s’en mêler et de virer un des deux prétendants au titre quand il prendra son 22ème tour dans la vue peu après la mi-course…

2011 ne fut pas toujours une belle année, un bon cru, ce qui semble par contre être le cas du Beaujolais nouveau, mais malgré la longueur d’une saison en NASCAR on en voit déjà le bout et on se dit : « Putain que ça a été vite, vivement le début de la saison prochaine ! ».

Il nous reste trois courses à voir, trois occasions de prendre du plaisir avec les yeux, de sentir battre son cœur lors d’actions et de rebondissements mémorables. Let’s go racing boys !

Sur ce à la semaine prochaine !

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses