07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     


08/06/2011 : L'édito de nascar_vd (08/06/2011)
de nascar_vd

Retrouvez l'édito de nascar_vd chaque semaine sur SW !

 

Edito du mercredi 08/06/2011.

Mais ce n’est pas possible !

Oh cela me fait gerber de voir des courses pareilles. Une vraie merde encore ce week-end de course dans les séries nationales… La faute ? Aux circuits avant tout le reste. Aller sur le Chicagoland Speedway est une hérésie totale et y envoyer la Nationwide qui en cette année 2011 est en dessous de tout niveau spectacle c’était une fois encore ce tirer une balle, que dis-je une rafale, dans le pied ! La course fut tellement moribonde qu’il ne devait pas rester beaucoup de téléspectateurs encore éveillé lors du dernier tour. Le seul marrant de la course quand Carl Edwards alors leader ULTRA dominateur tomba en panne d’essence dans la ligne droite arrière. Pire encore quand Justin Allgaier tout heureux de récupérer la première place tombait lui aussi en panne sèche dans le virage 4. Les deux hommes avaient tellement d’avance qu’ils ont continué sur leur lancée pour franchir la ligne d’arrivée. Des pilotes qui tombent en panne d’essence ce serait ça la solution pour redonner de l’intérêt aux courses ? Pathétique…

Le même jour c’était un autre circuit vachement intéressant qui accueillait la Camping World Truck Series j’ai nommé le Kansas Speedway. Un superbe circuit à condition de ne pas y faire rouler les divisions de la NASCAR.  Une course largement dominée par Clint Bowyer mais heureusement les pilotes de la NCWTS ont su donner un peu de palpitant à la course en faisant les cons par moment (cfr Shane Sieg, Nelson piquet Jr ou encore Johnny Sauter) ou manquer de chance totalement comme Ron Hornaday Jr qui crève un pneu l’envoyant dans le mur et l’éloignant encore un peu plus d’un éventuel titre de champion. Pire encore que de savoir que Kyle Busch était dans un jour sans puisqu’il ne mena pas le moindre tour et ne franchit la ligne qu’en 6ème position. Heureusement qu’il a titillé Joey Coulter ce qui a mis en rage Richard Childress qui est allé lui offrir en pleine poire son « poing » de vue sur le sujet ! Voilà de l’action mais hors caméra et … hors piste…

Le dimanche ce fut jour de coupe du bois en prévision de l’hiver. Des grands ZZZzzzz s’échappant des tribunes et d’innombrables maisons à travers le monde. Une course nulle dans son ensemble et dont le seul intérêt fut une fois encore l’épée de Damoclès de la panne d’essence en fin de parcours et c’est un pilote sans cervelle et ne faisant rien de bon depuis plus d’un an qui ironie de la situation s’en sortira le mieux en remportant la course (NDLR : Brad Keselowski) tout en ayant encore assez de jus pour faire un série de donuts histoire de réveiller le public et lui donner le signal de départ vers le parking pour qu’il puisse rentrer à la maison. Une stratégie payante alors que son coéquipier chez Penske, Kurt Busch, grand dominateur de l’épreuve, perd à cause d’une mauvaise gestion tant sur la piste (son pilotage sans économie) que dans les stands ou Steve Addington son crew chief a fait des calculs dignes d’un illettré déscolarisé de la banlieue Parisienne. Vous savez cette racaille dont parle le petit Nicolas Sarkozy…

Des officiels tout acquis à la cause de Dale Jr qui brandissent un drapeau jaune pour un tiers de tête-à-queue qui ne gêne personne mais qui lui aurait coûté un tour si pas plus et qui grâce à ça ont presque réussit à le faire gagner en fin de course. Zut ils devront penser à réduire le réservoir des Dodge de la Penske à l’avenir… Pourtant pour la même situation et même pire avec de vrais accidents, de vrais débris ils ne sortent pas le yellow quand cela n’est pas dans l’intérêt de Jr. On peut même comparer entre les divisions des situations identiques traitées de façon fort différentes, sans logique aucune…

Pourtant le spectacle il y en a eu ce week-end en NASCAR mais lors de courses non diffusées en direct à savoir la K&N Pro Series East dont les 27 pilotes tentaient de se frayer un chemin sur le quart de mile du Bowman Gray Stadium à Winston Salem. 15 drapeaux jaunes dont 3 drapeaux rouges et un Green/White/Checker pour couronner le tout. Même le vainqueur Matt DiBenedetto avait une Toyota en piteux état en franchissant la ligne d’arrivée. Voilà un circuit qui a longtemps accueilli la Sprint et qui à lui seul est synonyme de spectacle !

Autre course à spectacle celle de la Canadian Tire sur le circuit routier d’ICAR à Mirabel. La bagarre sur le piste entre Alex Tagliani, le poleman comme à Indy 500, son coéquipier Andrew Ranger, pourtant parti bon dernier car il n’avait su participer aux qualifications (il roulait en ARCA à Chicago) et J.R. Fitzpatrick fut splendide et quand les deux québecois Tagliani et Ranger ce sont percuté en fin de course envoyant Tag dans le mur et Andrew faire un drive through pour conduite jugée un peu trop agressive et à juste raison par les officiels c’est Robin Buck qui l’emporte de façon surprenante mais méritée également.

Mais pourquoi les grands décideurs de la NASCAR s’évertuent à poursuivre leur euthanasie des séries nationales en choisissant des circuits qui n’ont aucun intérêt et en modifiant les règlements sans fondements logiques si ce n’est celui de la logique de pourrissement. Et pourquoi ces mêmes stupides personnes accordent de belles pistes aux séries régionales mais leur refusent en même temps toute mise en valeur médiatiquement parlant ?

Bill France Sr, le fondateur, et son fils Bill France Jr. doivent se retourner dans leur tombe en voyant leur NASCAR dénaturée, souillée et mise à mort par des marketeux qui méritent la peine capitale pour être en train de faire d’un monument de l’histoire de sport automobile mondiale un amas de cailloux sur lequel ils sautent à pieds joints en criant « on est riche et on se fout ce que l’on fait ».

Comme pour la protection des espèces animales et végétales c’est toujours quand c’est trop tard que l’on réagit. Vive la logique politique et économique… Ici il est encore temps de réagir mais il faut faire vite, très vite même, car l’électroencéphalogramme de la NASCAR est presque plat…  

Sur ce à la semaine prochaine ! 

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses