07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     


23/05/2011 : L'édito de nascar_vd (23/05/2011)
de nascar_vd

Retrouvez l'édito de nascar_vd chaque semaine sur SW !

 

Edito du lundi 23/05/2011.

Sprint ni « Show » ni froid !

Cette semaine la dernière édition du All-Star Race fut comme c’est le cas depuis quelques années une grosse daube totale ! La segmentation de la course n’apportant rien de plus si ce n’est de l’ennui. Le premier segment de 50 tours fut comme il fallait s’y attendre une longue procession sans saveur et ce n’est pas le pit stop obligatoire qui aura changé la donne… Les segments 2 et 3 de 20 tours ne serviront à rien n’ont plus puisque tout ce joua lors de la dernière neutralisation avec la stratégie aux pits. Le dernier segment, le seul intéressant de la course au passage, de 10 tours fut sympa à regarder mais quelle calamité que d’avoir attendu passé 4h du matin et après avoir bu 65 litres de café pour voir enfin les pilotes pousser leur bagnole. Cela dit Carl Edwards était au-dessus du lot et on l’a vite compris. C’est bien pour lui et il aura fait le spectacle involontairement après avoir gagné quand il voulut dans son tour d’honneur partir en glissade dans l’herbe devant la foule endormie et que tout l’avant de sa Ford fut détruit à cause d’un trou digne d’un bombardement de la seconde guerre mondiale ! Vraiment dangereux et faut espérer que la NASCAR fera reboucher ce trou.

Le Sprint Showdown qui avait précédé fut lui très chouette à regarder. Déjà ce fut une grosse bagarre à chaque tour ou presque et le gros crash de Landon Cassill, Derrike Cope et Boris Said en début de course n’eut aucun effet inhibiteur sur l’afflux massif de testostérone chez tous ses « nuls » n’ayant rien gagné récemment pour participer directement à la grande sieste, euh pardon à la grande messe ! Quoique hormis dans une paroisse black les mots messe et sieste peuvent être assimilés à des synonymes !

Le seul peinard était Dale Earnhardt Jr qui grâce à quelques centaines de milliers de décérébrés habitant surtout dans le sud des Zétazunis fut le grand vainqueur du vote du public pour accéder, faute d’y arriver par son talent de pilote, à la course principale. Course principale où entre parenthèse il ne fit rien de bon, passant totalement inaperçu…

Il est temps d’arrêter le massacre car à l’origine la course des Stars était un chouette spectacle. Non segmentée au départ puis segmentée de façon intelligente par la suite (longueur des segments, inversion des positions avant un restart,…) mais depuis le resurfaçage de la piste de Charlotte on touche le fond et visiblement ce n’est pas la COT à spoiler et aileron qui en était la verrue. Il serait temps, on en parle depuis une dizaine d’année, de changer de piste pour cette course et le short track semble tout indiqué pour procurer du spectacle. Ou alors faire passer à 10 millions la bourse du vainqueur car si 1 million c’était encore énorme il y a 10 ans en NASCAR maintenant 1 million c’est ce que gagne au minimum un pilote n’ayant fait que du start & park toute l’année ! 1 million pour un Edwards ou un Johnson ce n’est qu’une bagatelle dans leur gain annuel…. Même DSK ne se serait pas fait chier à prendre des risques s’il avait dut participer à la course pour payer sa caution…

La course de Nationwide sur l’Iowa Speedway fut elle à la hauteur avec de jolies choses et cerise sur le gâteau c’est Ricky Stenhouse Jr qui l’emporte devant deux Cuppers !!! Une première victoire en 2011, lors de la 12ème course sur 34, pour un « véritable » pilote de la division 2 ! Il était temps !! Cela dit Kyle Busch n’était pas là et Edwards, le 2ème, avait peut-être encore la gueule de bois après avoir fêté sa victoire de la veille au All-Star…

Une course qui comptait 3 féminines avec l’habituelle JCC (Jennifer Jo Cobb) qui finalement ne termine pas trop mal et les débuts des jumelles Angela et Amber Cope, les nièces de Derrike. Elles ont visiblement pris exemple sur leur oncle en roulant comme des merdes durant toute la course. Elles furent toutes les deux responsables de drapeaux jaunes suite à des tête-à-queue. Elles doivent connaître ça les têtes à queues vu leur allures de bimbos décolorées à la Paris Hilton ! De plus elles étaient lentes comme pas possible et elles furent blackflaggées pour vitesse insuffisante ! Par deux fois pour Amber qui sera même finalement interdite de retour en piste ! Bon ok la pluie avait annulé deux séances d’essais libres ainsi que la qualif et elle roule très peu le restant de l’année mais quand même… Bon elles n’avaient pas du matos de première catégorie non plus mais… j’arrête d’essayer de leur trouver des excuses car elles avaient déjà été aussi mauvaises l’an passé lors de leur début en NCWTS…

La course combinée des K&N Pro Series West et East sur l’Iowa Speedway a tourné à l’avantage de Brett Moffitt qui au volant de la double zéro (je ne parle pas des jumelles Cope ici) de Michael Waltrip a fait une solide prestation. Une fois de plus Dylan Kwasniewski termine dans le top10 pour la 2ème fois en 3 courses alors qu’il n’aura 16 ans que le 31 mai ! J’ai bien peur que ce jeune précoce au nom imprononçable soit vite repéré par un recruteur d’une écurie de Sprint. Ici il est le coéquipier de l’excellent vétéran Greg Pursley chez Gene Price Motorsports et visiblement en plus d’un talent naturel il sait mettre à profit les conseils de son mentor. Un futur grand à la Jeff Gordon ? J’en mettrais ma main à couper !

Bon j’ai gardé le buzz du week-end pour la fin à savoir les débuts du finlandais Kimi Raikkonen en NCWTS. Des débuts qui semblaient au vu des essais libres (2 séances) et qualifs promettre un véritable chemin de croix à l’ancien champion du monde de F1 mais qui finalement ce sont bien terminés avec une 15ème place, dans le tour du vainqueur, Kyle Busch. Bon certes la course fut particulièrement hachées par de nombreuses neutralisations mais Kimi a fait preuve d’un excellent contrôle de son truck réussissant même à tirer profit d’un pit stop loupé (il avait manqué son pit box) l’obligeant à rouler avec des pneus usagés en haut du peloton. Sur la fin il perd des positions face à des pilotes expérimentés et profite du spin de son ancien collègue en F1 Nelson Piquet Jr. dans le dernier tour pour intégrer le top15.  Des débuts réussit y compris auprès des médias où il apparaissait souriant et avec lesquels il s’exprimait dans un anglais audible ce qui était loin d’être le cas par le passé en F1. Comme quoi quand on fait quelque chose que l’on aime et qu’on est libéré de certaines contraintes mentales (ambiance pesante de merde dans le grand cirque du petit Bernie) on peut exprimer tout son talent naturel. Pour moi les débuts de Kimi resteront une belle surprise et une totale réussite.  

Sur ce à la semaine prochaine ! 

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses