07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     


09/02/2011 : L'édito de nascar_vd (09/02/11)
de nascar_vd

EDITO de VD 2011 chaque mercredi

Retrouvez l'édito de nascar_vd chaque mercredi sur SW !

Edito du mercredi 09/02/2011

Direction Daytona !

Ah voilà enfin le temps de se rendre sur le somptueux et fraîchement resurfacé speedway de Daytona en Floride. Un vrai billard ? Pas sur si on tient compte des avis des pilotes de DP lors des dernières 24h de Daytona du week-end dernier.

Un circuit à Restrictor Plates, oui mais vu la configuration de la piste et sa faible largeur, on a plus l’impression de vitesse que sur les boulevards de Talladega, le seul autre superspeedway où les Restrictor Plates sont utilisées. Pourtant on va un poil plus vite à Dega.

Les Speedweeks sont le summum de la saison en NASCAR, l’équivalent du Superbowl de la course automobile aux USA. Oui mais voilà contrairement à la NFL, le Superbowl de la NASCAR a lieu en préambule de la saison et c’est là que le bas blesse. Car c’est pour la course la plus prestigieuse que l’on teste pour de vrai, en condition de course, les nouveautés de la saison. Et cette année il y en a ! Outre le nouveau système de points pour le moins critiquable il y a aussi l’essence à base d’éthanol, une plaque de restriction plus restrictive, nouvelle donne pour les suspensions arrière,… mais il y a surtout la nouvelle configuration aérodynamique des voitures. Ah elles sont belles avec leur silouhette agressive et un peu « à l’ancienne », terminé la COT à aileron et splitter comme on a pu le voir ici même en février dernier. Certes il y a eu des tests sur 3 jours avec et sans draft. C’est d’ailleurs ces tests là qui ont « obligés » les officiels de la NASCAR à réduire le diamètre des 4 trous des plaques de restriction histoire de diminuer la vitesse… question de sécurité… Mais si seul en piste cela est efficace, le risque dans le peloton, où cela va plus vite grâce au draft, est accru. Mais cela ne sera pas pour déplaire aux amateurs de Big One.

Ici on débute par un amuse-bouche, une sorte de « répétition en costume » comme au théâtre, la dernière avant les choses sérieuses en vue des Daytona 500. Je parle bien sûr du Bud Shootout.

Une course hors championnat réservée aux pilotes les plus en vue, marketing oblige, et pas forcément aux pilotes les plus méritants comme c’était le cas de 1979 à 2000 où la course était réservée aux polemen de l’année précédente plus aux anciens vainqueurs de la course ainsi que l’une ou l’autre wild card mais pour cela encore fallait-il le mériter !

Oui du coup on a eu des courses avec seulement 7 pilotes (minimum record) mais la moyenne tournait autour de la quinzaine. Le format de 20 tours (1979 à 1997) puis de 25 tours (1998 à 2000) correspondait bien à l’idée de sprint. Logique vu que la course réunissait les plus rapides sur l’exercice des qualifications donc sur une très courte distance. D’ailleurs le terme Shootout ne signifie-t-il pas en NASCAR un moment court mais intense dans une course en vue du drapeau à damier ?

Oui mais « déranger » des TV pour moins de 20 minutes de course… pas rentable à l’aube des années 2000 et de la publicité toute puissante.

Du coup le Shootout est devenu le « Big Shootout » avec 70 tours (2001 à 2008) et même 75 tours depuis 2009 voir plus avec le shootout du shootout comme ces deux dernières années avec 78 et 76 tours respectivement. Allez comprendre… Pire depuis 2001 la course est divisée en deux segments, histoire de faire comme la course All-Star du mois de mai. Pourtant à chacun ses spécificités, c’est quand même mieux que de tout standardiser. Non ? Pour moi si !

Car une course de 75 tours à Daytona cela fait quand même 187,5 miles ! C’est même devenu plus long que les courses qualificatives, les Duels 150 (150 miles ou 60 tours) qui elles même avaient déjà subi une belle inflation lente mais constante depuis 1959.

Aberrant !

Enfin bon cette année pour s’assurer d’avoir un maximum de “stars”, histoire de faire plaisir aux médias et sponsors, il a fallu ruser encore plus et du coup pas moins de 30 pilotes sont éligibles ! Un record même si tous ne seront finalement pas là et ce pour diverses raisons (à la retraite ou assimilé ou par manque de budget) car même si cela rapporte beaucoup d’argent, le format actuel coûte bien plus pour préparer et participer avec une bonne voiture à ce type de course. Une simple backup car avec beaucoup de tape sur la face avant ne suffit plus pour suivre le rythme dans un peloton sur 75 tours au lieu de 20 ou 25 ! le risque de surchauffe ou de casse mécanique liée à ce phénomène grandissant qui plus est enfermé dans un peloton compact roulant au rupteur (limitation des tours moteurs oblige).

Bref en 2011 la course sera de nouveau de 75 tours (187,5 miles) divisée en deux segments. Le premier de 25 tours puis un break de 10 minutes (pour la pub et accessoirement changer de pneus et procéder à des ajustements mineurs sur le châssis) et le second de 50 tours (histoire d’obliger tout le monde à procéder à un ravitaillement en carburant). Drapeaux vert et jaune comptant. La grille de départ, vestige du passé (il en faut bien un), sera de nouveau déterminée par tirage au sort des positions.

 

Quels pilotes et pourquoi ?

-          Les 12 pilotes ayant participé au Chase en 2010

-          Les anciens champions de la Sprint

-          Les anciens vainqueurs du Bud Shootout (histoire d’avoir Dale Earnhardt Jr)

-          Les anciens vainqueurs de course de championnat à Daytona (youpi Michael Waltrip sera là !)

-          Les anciens rookie de l’année depuis 2001 (et hop Joey Logano mais zut voilà Kevin Conway ou Kevin qui ?)

-          Ah oui pour être éligible il faut avoir au moins fait une course en Sprint en 2009 ou 2010.

 

Voici le détail :

Les 10 pilotes du Chase 2010:

#48-Jimmie Johnson

#11-Denny Hamlin

#29-Kevin Harvick

#99-Carl Edwards

#24-Jeff Gordon

#14-Tony Stewart

#16-Greg Biffle

#17-Matt Kenseth

#18-Kyle Busch

#33-Clint Bowyer

#22-Kurt Busch

#31-Jeff Burton

 

Les “autres” (critère entre parenthèse) dont la présence est confirmée :

#09-Bill Elliott (Series champion, Daytona 500, Coke Zero 400, Budweiser Shootout)

#1-Jamie McMurray (Daytona 500, Coke Zero 400, Series Rookie of the Year)

#4-Kasey Kahne (Series Rookie of the Year)

#5-Mark Martin (Budweiser Shootout)

#15-Michael Waltrip (Daytona 500, Coke Zero 400)

#20-Joey Logano (Series Rookie of the Year)

#39-Ryan Newman (Daytona 500, Series Rookie of the Year)

#42-Juan Pablo Montoya (Series Rookie of the Year)

#47-Bobby Labonte (Series champion)

#64-Derrike Cope (Daytona 500)

#78-Regan Smith (Series Rookie of the Year)

#88-Dale Earnhardt Jr. (Daytona 500, Coke Zero 400, Budweiser Shootout)

#97-Kevin Conway (Series Rookie of the Year)

 

Les “autres mais on sait pas s’ils seront là ou pas”

John Andretti (Coke Zero 400)

Ken Schrader (Budweiser Shootout)

Geoff Bodine (Daytona 500, Budweiser Shootout)

Terry Labonte (Series champion, Budweiser Shootout)

Sterling Marlin (Daytona 500, Coke Zero 400)

 

Mon pronostic:

Difficile de faire un pronostic vu la loterie que ce type de course quelle que soit son format promet sachant que l’on roule sur un superspeedway à plaques de restriction. C’est avant tout au petit bonheur la chance.

L’avantage c’est que même avec une moins bonne voiture, la science du draft et la chance d’éviter les incidents autorisent n’importe quel pilote ou presque au départ à espérer un bon résultat voir la victoire.

Du coup le prono du cœur sera Jeff Gordon car lors de ses précédentes victoires il a remporté le titre de champion en fin d’année ce qui me conviendrait très bien également et à lui aussi d’ailleurs !

Ensuite comme outsider je verrais bien Kurt Busch qui reprend les couleurs du sponsor de Kevin Harvick qui lui ont souri en 2009 et 2010.

Après faut encore espérer que cela ne sera pas un coup d’éclat sans lendemain du style « syndrome du vainqueur des Daytona 500 qui rate sa saison par la suite ».

Réponse ce samedi 12 février !

Pour plus d’infos sur les statistiques des Bud Shootout depuis 1979 je vous invite à consulter le site de notre partenaire racing-reference.info via ce lien :

http://racing-reference.info/exhibition.htm

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses