07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     


01/02/2011 : L'édito de nascar_vd
de nascar_vd

Retrouvez l'édito de nascar_vd chaque mercredi sur SW !

Edito du mercredi 02/02/2011

Et si 2011 était un bon cru ? Ou la chronique d’un coup de gueule !

Au vue des dernières saisons en NASCAR il est une évidence qui s’impose, le spectacle ne cesse de diminuer sur les circuits. Certes de temps à autre il y a une course magistrale ou tout au moins une passe d’arme mémorable qui hante notre esprit et nous fait presque oublier le reste. Mais au final l’équilibre n’est pas atteint. Il n’y a pas non plus assez de fait hors course comme une bagarre entre pilotes ou de grandes tricheries mises à jour comme un réservoir à double fond. En gros c’est la course moderne, c’est comme la nourriture fast food, fade et insipide bouffe édulcorée qui hormis la forme et la couleur de l’emballage sont toutes identiques car fabriquées par quelques rares multinationales qui se partagent le marché. Le sport auto n’échappe pas à cette mondialisation publicitaire. Il faut satisfaire le plus grand nombre de riches payeurs sinon ils menacent de partir et les petits ne sont pas assez nombreux pour pallier leur manque. Mais pourquoi ? Car les petits ne peuvent pas grandir car ils sont maintenu la tête dans l’eau par les gros qui ne veulent pas perdre la moindre miette du festin insipide qu’ils proposent et dont au final ils se nourrissent également. La boucle est bouclée. C’est le serpent qui se mord la queue, c’est le ruban de Möbius, l’infini est infini, un éternel recommencement. Mais force est de constater que plus il y a d’hommes sur terre et moins il y a de choix. Paradoxe de l’être humain que de produire aujourd’hui en masse de la merde et d’être finalement obligé de chercher dans le passé pour reproduire en quantité limitée les produits de qualité. Il en va aussi de même en course et c’est valable pour notre chère NASCAR. On retourne en arrière pour sauver les meubles de la crédibilité aux yeux des fans (exemple typique de la nouvelle forme des voitures, à l’ancienne en oubliant les artifices de types ailerons ou splitter) mais en même temps on formole le ressuscité dans un acte d’auto destruction digne du dernier des Kamikazes japonais ce jetant sur un porte-avions américain (avec un nouveau système de points qui va favoriser les épiciers plus qu’aucun des multiples autres systèmes que la NASCAR avaient utilisés jusque-là). Ce n’est pas le système de points qu’il fallait changer mais supprimer le Chase ! Ben oui un système qui fait l’unanimité depuis sa mise en service en 1975 mais qui pose problème depuis 2004 et la mise en place de ses « play-offs dont on ne doit pas dire le nom »…

Bon faut espérer que les futurs pilotes soient plus « indépendant » d’esprit façon Kyle Busch ou Kevin Harvick qui se foutent pas mal de leur image donc de leur « valeur marchande » que des Johnson, Kahne ou Edwards qui sont prêt à se faire blanchir les dents si un de leurs sponsors l’exige ! Mais c’est pas sur car les pilotes n’arrivent plus trop grâce à leur talent, car aujourd’hui il faut plus d’argent pour faire une course de karting qu’une saison complète de F1 en 1965, mais grâce à leur mécènes, bref à leur valise de dollars, leur côté bankable comme on aime à dire de nos jours. Pire ceux qui n’ont pas de talent mais un nom y arrivent encore mieux et enfin les délaissés naturels de la course auto que sont les femmes ou les pilotes qui n’ont pas la couleur de Casper sont parqué dans des programmes de recrutement qui leur sont réservés du style « Drive for Diversity » (D4D) où on les laissent miroiter un peu , voir beaucoup avant de les envoyés prendre une douche au gaz comme en 40. Pas sûr que Mackena Bell ou Darrell Wallace Jr arrivent un jour en Cup ou du moins au volant d’une voiture leur permettant de faire autre chose que de la figuration. Est-ce étonnant de savoir que le dernier negro (ce terme n’est pas vulgaire je vous rassure et trouve une jolie définition dans n’importe quel bon dictionnaire) en Cup, Bill Lester, ne fit qu’une course avec pour sponsor une société de ramassage de déchets… Quelle ironie. Drôle aussi de savoir que Revolution Racing (qui fait courir les pilotes du D4D) est le nouveau nom de Santerre Racing, l’écurie d’Andy Santerre. Oui si un pilote court pour Revolution, il s’enterre à coup sûr ! Non Joey Logano n’est issu d’une minorité qu’après avoir longuement chercher des ancêtres éloignés pour satisfaire les médias. Encore heureux qu’il a les cheveux noirs !    

Et si 2011 était un grand cru ? C’était le titre mais je me demande si au lieu d’une belle bouteille avec un vrai bouchon de Liège qui proviendrait d’un grand cépage et à qui l’on aurait laissé le temps de se bonifier dans une bonne cave en vue d’un plaisir gustatif jouissif et non pas un vin de grande surface servit dans une canette ou pire dans un cubi aux mélanges douteux et vinaigré à en décaper le calcaire du Sterput du lavabo après l’avoir vomit. Sur ce il est temps de fermer les yeux et de se mettre à prier mais pour être entendu encore aurait-il fallu qu’il y ait quelqu’un de l’autre côté... (les points de suspension laisse à chacun le loisir de se faire sa propre opinion sur le sujet) .

Sur ce à la semaine prochaine ! Promis on parlera vraiment de NASCAR !

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses