07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     


: On ne peut pas être en tête et au moulin... une histoire de moteurs
de nascar_vd

La foudre s'est abattue sur la tête des motoristes de la Roush Fenway, à Vegas !
Après les superbes prestations de Matt Kenseth, dans les deux premières courses, tout le monde les attendait là, où les pensionnaires de l'écurie se sont souvent illustrés.

Au 7è tour, explosion du moteur de Kenseth, alors qu'il signalait d'emblée qu'il n'était pas au mieux !
Au 72è, explosion du moteur de Ragan.

Les ordres ont fusé, de tous les crew chiefs « save the engine ! », et les rescapés ont commencé à réduire la vitesse.

McMurray explique comment il conduisait, et sa frustration « Dès que Donnie Wingo m'a mis en garde, j'ai adopté un rythme différent, J'accélérais à fond en sortie de virage, et dans la ligne droite, dès que j'avais atteint 9000 t/m, je ramenais l'accélérateur à la moitié de sa course. Très frustrant, je me faisais passer par tout le monde. Mais il est déjà préférable de terminer 20è, plutôt que dans les garages, avec un moteur explosé. »
Modeste McMurray, qui finit dans le top-10 malgré tout !

On a eu la sensation que Carl Edwards était, lui aussi, en train d'économiser son moteur, mais s'y est-il mis un peu trop tard, ou insuffisamment ? Explosion en vue de la ligne, et une place finale de 17è, il s'en sort finalement bien !

Biffle a connu très tôt une mauvaise sensation, et probablement a-t-il eu le pied léger, en trouvant le bon compromis vitesse-endurance.

Jack Roush met les casses de moteurs au compte, non pas de pièces défectueuses, mais d'un réglage de châssis, en fonction des pneus. Ils ont constaté que, probablement en fonction de l'efficacité des nouveaux pneus, les autos étaient plus rapides, avec les mêmes réglages que l'année passée, ce qui expliquerait cette fragilité anormale. On ne dira pas le contraire, Jack Roush étant un fin connaisseur... mais on peut légitimement se poser des questions.

Le cas de Roush est emblématique, tant la fiabilité de ses voitures est proverbiale, mais il ne faut pas oublier que pas mal de pilotes se sont retrouvés en fond de line-up à la suite d'ennuis de moteur, dont le vainqueur final Kyle Busch, Vickers, Scott Speed, Reutimann... des Toyota survitaminées pour les qualifications ?

Toyota a eu son lot de casses dans les premières courses, mais paraît avoir bien réagi, puisqu'en course, seul Bodine a eu un ennui de moteur.

Chez HMS, on a bien corrigé le tir aussi, et l'abandon de Martin n'a pas pour origine une pièce défectueuse, ça paraît confirmé. La course précédente n'avait pas été aussi faste, avec deux moteurs cassés sur quatre.

En revanche, les nouveaux moteurs Dodge paraissent « partir pour toutes distances », mais on ne les voit guère dans les classements finaux, alors ?

Alors, on peut penser que les écuries sont en train « d'essuyer les plâtres » des nouveautés (pièces et réglages) de début d'année, où tout le monde s'est voulu performant d'entrée. Et Jack Roush n'a pas forcément tort de mettre les pneus en cause, tant les performances des COT sont en hausse cette saison.
Mais voilà... peut-on vouloir écraser la concurrence sans prendre quelques risques ?

On va suivre les prochaines courses avec attention...
Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses