07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     


: Quels enseignements tirer de Daytona 2008 ?
de nascar_vd

Parmi les images fortes de cette fastueuse semaine, on retiendra d'abord la formidable impression de vitesse laissée par les Toyota, devenues des concurrentes sur lesquelles il faudra certainement compter toute la saison. Et ce, même si beaucoup pensent que les prochains ovales seront moins favorables à la supériorité actuelle de leurs moteurs.
Daytona, dans toutes ses courses, a montré une nouvelle fois qu'il est impossible de gagner sans une équipe très soudée, et des équipiers capables de se sacrifier pour pousser l'un d'entre eux vers l'avant. Dale Jr le premier, puis Stewart, et enfin Newman, très beau vainqueur du "500", peuvent dire merci à leurs "team mates".
Autour de la course elle-même, il faut pour nous, amateurs francophones, saluer la très heureuse initiative d'AB Moteurs, qui nous a offert le somptueux spectacle du Cinquantenaire.
Profitons-en pour écrire aussi combien la prestation des commentateurs habituels de la chaine a été convaincante lors du "500". Ils ont été assez critiqués ici pour qu'on leur en fasse compliment. Et cette course a été assez languissante, la plupart du temps, pour qu'on puisse saluer leur performance.
Le Daytona 500 a vu la victoire d'une Dodge. On devrait dire victoire DES Dodge, tant elles se sont montrées dominatrices dans l'emballage final (6 dans les 8 premiers !) ne permettant guère qu'aux deux meilleures Toyota (Joe Gibbs) de tirer leur épingle du jeu.
La déroute des Chevrolet a été totale, les autos retardées par des ennuis techniques (J. Gordon, Harvick) ou prises dans de mauvais coups (Johnson)
Seul Dale Junior, au prix d'un énorme effort, esseulé qu'il était (personne n'accepte plus de "drafter" avec lui à Daytona) a réussi à en insérer une dans le top-10, après une course passée aux avant-postes. Encore faut-il préciser qu'à la suite d'un pari assez insensé, Tony Eury Jr l'avait laissé en piste, quand tous les autres repassaient par les pits.
On peut penser que les Ford sont encore plus mal loties, parce qu'avec une écurie restée fournie (Roush) seul Biffle, tout aussi méritant que Junior, parvient à en placer une dans le top-10.
Le meilleur espoir de la marque, Kenseth avait été pris dans un mauvais coup, qui l'a empêché de participer à la "vraie course".
Parmi les bonnes surprises de ce dimanche, outre "l'effet Dodge", il faut saluer la belle tenue de Sam Hornish Jr, meilleur rookie de la course. Pour les autres anciens des monoplaces, Montoya ne s'est signalé que par ses maneuvres hasardeuses, et Franchitti s'est trainé en fond de paquet. Mais lui a l'excuse d'être encore en phase d'apprentissage.
Enfin, il faut noter l'homogénéité du plateau, puisque 32 autos terminent dans le tour du vainqueur, record à Daytona, depuis l'invention du "Lucky Dog". Tout le monde peut ne pas être d'accord avec cette analyse de la course, mais on peut être certain, en revanche, de retrouver l'unanimité en clamant "Et vivement dimanche prochain !"
Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses