07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     




Un peu d’histoire : (28) Robby Gordon aime la vitesse.

 

Retour en 1991 et les débuts en Winston Cup (actuelle Sprint Cup) de Robby Gordon en ligne directe de la monoplace de l’IndyCart. Cela se passe à Daytona lors des essais en vue des Daytona 500. Robby a été engagé par Junie Donlavey pour piloter la célèbre Ford #90. La voiture est verte (sponsorisée par Publix) mais cette couleur, qui soit disant porte malheur en sport automobile, n’évoque aucune superstition chez Robby. Il lui en faut plus pour lui faire peur. Junie est à la fois le propriétaire et le crew chief de Robby et sur cette piste à restrictor plate il va devoir se retenir de frapper Gordon qui n’est pas tendre avec la voiture.

ee

Robby Pose devant sa Ford à Daytona.

 

En effet après quelques tours du circuit pour s’acclimater à la Ford Thunderbird lors de la première séance d’essai libre, il revient au garage et en sortant de l’habitacle lâche une phrase assassine tout en mimant un bâillement : « Hé mec, ce n’est pas banal,  tu peux conduire cette chose (en parlant de la voiture) dans la ligne droite arrière tout en lisant en livre ! ». Cette réflexion peu flatteuse va quelque peu hérisser les poils de Junie et des mécaniciens. Alors pour se « venger » et donner une bonne leçon à Robby, Junie décide de faire retirer discrètement la plaque de restriction accouplée au carburateur et d’envoyer ainsi Gordon sur la piste lors de la seconde séance d’essai libre.

Du coup Robby a commencer à prendre de la vitesse, beaucoup de vitesse, bouclant un tour en 205 mph de moyenne puis un autre en 207 mph avant de sa faire intimer l’ordre par les officiels de rentrer aux stands. Ces derniers estimant suspect de rouler plus d’une douzaine de miles plus vite que les meilleurs pilotes.

Mais pendant qu’il roulait aussi vite, Robby avait crié à la radio que c’était dingue comme la voiture était difficile à tenir sur la piste. Donlavey se souvenant que la Ford #90 était en glissade dans les virages comme si cela avait été un late model sur une petite piste en terre ! La configuration aérodynamique de la voiture et sa charge d’appui n’ayant pas été réglée pour une telle vitesse. Mais Junie était impressionné par Gordon qui ne s’était pas dégonflé et avait continué à pousser le plus fort possible sur l’accélérateur. Un grand sang froid ou une bonne dose d’inconscience ? Avec Robby impossible, encore aujourd’hui, de savoir faire la différence !

 

Cela dit après inspection de la voiture la sanction tombe et la NASCAR inflige une amende de $5,000 à l’écurie pour avoir envoyé sur la piste une voiture non équipée de la plaque de restriction obligatoire. Ils n’ont pas le sens de l’humour les commissaires technique !

 

Le lendemain lors de la 3ème séance d’essai libre, toujours en run « seul en piste » Robby après quelques tours revient au stand et se plaint de l’ennui de ce type de run auprès de Junie. Junie lui explique que c’est un mal nécessaire et que suivra une séance de drafting. Robby se retourne et remonte dans sa voiture puis l’œil malicieux il regarde droit dans les yeux Junie et lui lance : « Avons-nous encore $5,000 supplémentaire ? ». Laissant sous-entendre qu’il s’ennuierait moins s’il pouvait refaire un run de folie à plus de 205 mph !

 

Junie a dit à propos de Robby qu’il l’avait toujours bien aimé même s’il était difficilement gérable comme garçon.

A Daytona qualifié via sa manche qualificative il s’élança 35ème et termina 18ème des 500 miles juste devant le King Richard Petty avec qui il s’était accroché au 184ème tour. Ben oui c’est lui le rookie qui avait titillé le roi alors qu’en principe c’était l’inverse qui se passait à l’époque. Plus aucun respect pour les anciens ! Robby fera encore la course suivante pour l’écurie Donlavey Racing à Richmond. Il reviendra en NASCAR en 1993 chez Robert Yates Racing.

 

A bientôt,

nascar_vd,  le 15 mars  2012

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses