07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     




Il n’y a pas que des stars en NASCAR. 

 

Cette série est consacrée à tous les pilotes ayant un jour roulé en NASCAR mais qui n’ont pas connu le succès des grandes stars de la discipline que sont les Richard Petty, Dale Earnhardt, Sr., Jeff Gordon, David Pearson, Tim Flock, Jimmie Johnson,…

Ici le portrait réalisé de chaque pilote ne concerna que et uniquement que sa carrière en NASCAR à condition qu’il ait roulé dans une des six grandes séries de stock-car de la NASCAR encore en activité à savoir la Sprint Cup Series, la Nationwide Series, la Camping World Truck Series, la K&N Pro Series East, la K&N Pro Series West et la Canadian Tire Series.

 

Aujourd’hui il s’agit de :

 

Jack Pennington

 

Jack Pennington est un pilote américain né le 3 septembre 1953 à Augusta en Georgie. Il va faire une carrière météorique en NASCAR que ce soit en Nationwide ou en Sprint puisqu’on ne le retrouvera sur les tablettes que lors des saisons 1989 et 1990.

Il va faire toute sa carrière pour un seul et même propriétaire, à savoir Derick Close, du Close Racing.

Il commence par la division 2 où il roule à temps partiel en 1989 lors de 6 courses avec une Buick #01. Il se fait remarquer en obtenant en fin de saison les 3ème et 4ème places respectivement à Darlington et Charlotte.

Il débute en 1989 en Sprint à Rockingham sur une antique Chevrolet Monte-Carlo affublée du #47. Un numéro qu’il gardera toujours en Cup. Surprenant 17ème en qualification il doit malheureusement renoncer peu après la mi-course suite à un manque de stabilité de sa voiture. Une forte touchette contre le mur en sortie de virage n°2 étant à l’origine du mal. On le retrouve à Atlanta pour la finale et cette fois il roule avec une Oldsmobile Cutlass. Une voiture rachetée à l’écurie de Billy Hagan et qui porte encore les couleurs du sponsor de Sterling Marlin, à savoir Sunoco. Cela dit c’est Springsteen Properties qui est inscrit sur le capot de la voiture de Jack. C’est cette voiture qui illustre ce petit article. Qualifié 39ème, ce qui n’est pas mal vu la ribambelle de non qualifiés, il se contente de la 24ème place à l’arrivée mais à 25 tours du leader. L’Olds est poussive comparée à celle de Marlin qui termine lui en 3ème position.

ee 

Peu découragé par cette piètre performance, Derick Close va quand même acheter une grosse partie de la flotte d’Oldsmobile de chez Hagan pour disputer la saison 1990. Quand à Jack il est officiellement déclaré candidat pour le titre de rookie de l’année malgré qu’il ne fera qu’une saison partielle. Pour le titre de ROTY il se battra contre Rob Moroso, Jerry O’Neil et Jeff Purvis. Une saison ne comprenant au départ aucun short track ni routier car Derick Close n’a pas acheté de châssis pour ce type de piste. La première course à Daytona se passe pas mal vu que le team n’a pas de sponsor et fait très peu d’essais durant l’intersaison. Le premier objectif de se qualifier lors de sa course qualificative est rempli et il terminera 25ème des Daytona 500 et meilleur des rookies. Il a même mené 6 tours dans le premier quart de l’épreuve mais perdra toute chance de bien figurer lors d’un très long run sous vert. Ses deux ravitaillements effectués durant cette période étant trop lent, faute de mécaniciens entraînés, lui faisant perdre plusieurs tours. Il va s’attirer les faveurs d’un sponsor, bien connu des petites écuries, Kanawha Insurances.  Il revient à Atlanta, 4ème course de la saison, mais son moteur casse. Il enchaîne par trois top20 dont son meilleur résultat en carrière avec la 11ème place acquise à Talladega. A Pocono il termine pour la 1ère fois dans le tour du leader mais à la 21ème position seulement. La course d’après au Michigan il connaît son seul crash en carrière. Le reste de sa saison n’est pas très brillante malgré très peu d’abandon. Son deuxième meilleur résultat il l’obtient à Charlotte avec une 12ème position. Un résultat salvateur qui faisait suite à ses deux seules non qualifications de la saison. Deux DNQs à Richmond et North Wilkesboro, des short track. N’ayant pas de voiture pour y rouler il avait tenté le coup avec sa voiture destinée aux pistes de 1 mile et demi pour perpétuer ses chances d’obtenir le titre de ROTY. Car malgré un programme partiel comparé à son unique rival encore en piste, Rob Moroso, il avait su maintenir le suspense.

Mais le 30 septembre à North Wilkesboro, alors qu’il ne s’est pas qualifié et que Moroso termine la course en 21ème position. Ce dernier se tue dans un accident de la route en quittant le circuit. Moroso qui n’en était pas à son premier excès de vitesse, sous l’influence de l’alcool, percuta une voiture venant en sens inverse, mourant sur le coup tout comme la mère de famille de la voiture qu’il avait percuté.

Malgré la proposition de Dick Moroso, le père de Rob, d’offrir le volant de la voiture de son fils à Jack, ce dernier refuse car ile souhaite pas obtenir le titre de ROTY dans de telles circonstances. Il honorera son contrat avec Derick Close et fera encore les trois courses qui étaient prévues à son calendrier. Charlotte dont j’ai parlé plus haut puis Rockingham et enfin la finale à Atlanta où il abandonne sur casse moteur.

Finalement il n’obtiendra pas le titre de rookie car malgré le décompte des résultats il aurait obtenu ce titre pour un point. Mais le vote final du panel des représentants du jury de la NASCAR attribuera plus de points à Moroso. Ce qui au final lui octroya le sacre à titre posthume.

Jack sans sponsor pour la saison suivante décida de mettre un terme à sa carrière en Cup et retourna dans son état d’origine pour poursuivre une très riche carrière en succès en Late Model sur les pistes en terres. Il sera d’ailleurs intronisé en 2006 au National Dirt Late Model Hall of Fame.

 

nascar_vd 2012

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses