07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     




Il n’y a pas que des stars en NASCAR. 

Cette série est consacrée à tous les pilotes ayant un jour roulé en NASCAR mais qui n’ont pas connu le succès des grandes stars de la discipline que sont les Richard Petty, Dale Earnhardt, Sr., Jeff Gordon, David Pearson, Tim Flock, Jimmie Johnson,…

Ici le portrait réalisé de chaque pilote ne concerna que et uniquement que sa carrière en NASCAR à condition qu’il ait roulé dans une des six grandes séries de stock-car de la NASCAR encore en activité à savoir la Sprint Cup Series, la Nationwide Series, la Camping World Truck Series, la K&N Pro Series East, la K&N Pro Series West et la Canadian Tire Series. 

Aujourd’hui il s’agit de :

 

Eric Bodine

 

Eric L. Bodine est un pilote américain né le 17 août 1962 à Waverly dans l’état de New York. Il est le cousin de la célèbre fratrie des Bodine qui compte Geoffrey, Brett et Todd. Cela dit le cousin Eric n’a pas hérité du même don pour le pilotage et sa carrière ne va jamais décoller.

Une carrière débutée en dent de scie dès le plus jeune âge dans une multitude de séries régionales plus ou moins compétitives ainsi qu’en Midget. Il roule d’ailleurs encore de temps à autre en Quarter Midget. C’est en 1994 qu’il parvient enfin à accéder à un haut niveau de compétition en intégrant les rangs de la Busch North (K&N East) au sein de sa propre structure Bodine Motors. Il participe à sa première course à Williamson dans le fin fond du peloton. Malgré un abandon sur crash c’est à Watkins Glen qu’il obtient avec une 20ème place son meilleur résultat de l’année en 3 départs.

ee

Eric avait incontestablement du chien !

Il participe à 6 courses en 1995 avec un nouveau sponsor mais toujours au volant de sa Chevrolet #21. Que des positions au-delà de la 20ème place sauf une fantastique course à Watkins Glen où il décroche une splendide et surprenante 5ème place.

En 1996 il fait 16 courses sans obtenir le moindre top10 et en 1997 en 20 départs il n’y arrive pas non plus. Son meilleur résultat restant sur cette période et ce à plusieurs reprises la 13ème place. Cela dit à Watkins Glen en 1996 il mène pour la première fois une course. Cette piste située dans son état de New York il la connaît comme sa poche et si son moteur n’avait pas cassé il aurait pu viser une fois encore un excellent résultat. Si Glacier Ridge l’abandonne fin 1996, il signe pour 1997 et ce jusqu’à la fin de sa carrière un très bon contrat avec Bully Hill Vineyards.

En 1998 il fait 14 courses mais ne se qualifie pas à Epping. C’est sans surprise qu’il obtient son seul top5 de la saison à Watkins Glen en décrochant une probante 4ème position. C’est d’ailleurs son meilleur résultat en carrière. Curieusement il va mener à Holland les 26 premiers tours. Il s’était élancer 1er en vertu d’un tirage au sort entre les 6 premiers chronos de la grille. C’est Tom Carey, Jr. qui avait fait la pole position. Notons qu’il fait aussi à Watkins Glen le 28 juin sa première course en Busch (Nationwide) où chez les grands de la division 2 il s’en sort honorablement en terminant 27ème dans le tour du leader. Il ne parviendra par contre pas à se qualifier sur l’ovale de Gateway où il utilisa pour la seule fois de sa carrière un autre numéro que le 21 (ou 21N) à savoir le #1.

En 1999 il fait 18 courses obtenant deux top10 à Thompson (8ème) et à Stafford Springs (10ème) qui sont pourtant deux ovales. Et pour lui détruire le moral sa seule non qualification à lieu à Watkins Glen lors de la course combinée entre la Busch (Nationwide) et la Busch North. Sa meilleure piste, son jardin et la pire honte de sa vie…

ee

La déco de 1999.

Bully Hill Vineyards le lâche en fin de saison et Eric abandonne la course automobile se rendant compte que si son nom l’avait aidé à trouver des sponsors et à vivre son rêve après autant d’année sans résultat ou presque cela n’était plus suffisant. C’est de façon très réaliste qu’il décida d’arrêter et de retourne travailler à temps plein dans sa propre société Bodine Motors.

Au final il aura fait 77 courses en Busch North avec 2 top5 et 4 to10 comme fait de gloire.

 

nascar_vd 2011

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses