07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     




Il n’y a pas que des stars en NASCAR. 

 

Cette série est consacrée à tous les pilotes ayant un jour roulé en NASCAR mais qui n’ont pas connu le succès des grandes stars de la discipline que sont les Richard Petty, Dale Earnhardt, Sr., Jeff Gordon, David Pearson, Tim Flock, Jimmie Johnson,…

Ici le portrait réalisé de chaque pilote ne concerna que et uniquement que sa carrière en NASCAR à condition qu’il ait roulé dans une des six grandes séries de stock-car de la NASCAR encore en activité à savoir la Sprint Cup Series, la Nationwide Series, la Camping World Truck Series, la K&N Pro Series East, la K&N Pro Series West et la Canadian Tire Series.

 

Aujourd’hui il s’agit de :

 

Bob Flock

 

Quand on cite le nom de Flock on pense tout de suite à Tim ou dans une moindre mesure à Fonty. Pourtant leur grand frère Bob a marqué l’histoire de la NASCAR à bien des égards tout en restant sur le banc de touche de la mémoire collective.

ee

Bob Flock, de son vrai nom Robert Newman Flock, est un pilote américain né le 16 avril 1918 à Fort Payne dans l’Alabama et décédé le 16 mai 1964 à Atlanta en Géorgie.

Il est le plus âgé mais aussi le moins connu de la fameuse fratrie Flock. Fonty est né en 1920 et Tim en 1924. N’oublions pas aussi la sœur Ethel née en 1920. Sa carrière il l’a débutée en tant que moonshiner donc dans le trafic d’alcool de contrebande. Il était déjà pilote de course amateur dès ses 18 ans et un jour à la fin des années 30 il fut pourchassé par les agents fédéraux alors qu’il se rendait à une course organisée à Atlanta. Il est entré sur la piste alors que le drapeau vert était agité poursuivi par les voitures de la police et après 1 ou 2 tours de piste il a traversé une palissade en bois bordant la piste pour s’échapper mais fut rattrapé plus loin lorsqu’il tomba en panne d’essence. Il déclara qu’il aurait gagné la course si les flics ne s’en étaient pas mêlés !

Il fit la connaissance de Bill France, Sr. très tôt avant la création de la NASCAR et remporta d’ailleurs deux fois la course organisée par ce dernier à Daytona-Beach en 1946 et 1947. Fort logiquement lorsqu’il Big Bill créa la NASCAR Bob Flock fut un des premiers à y adhérer.

Et nous voilà à sa carrière en NASCAR. Carrière qu’il n’a jamais vraiment envisagé faire à temps plein. Faisant ici où là l’une ou l’autre course. En 1949 lorsque le premier championnat officiel de la NASCAR fut organisé, le Strickly Stock (actuelle Sprint Cup) il sera le tout premier poleman de l’histoire puisqu’il décroche la pole à Charlotte le 19 juin 1949 alors qu’il pilotait la Hudson #7 des Davis Brothers. Pas de chance puisqu’il fut aussi le tout premier à abandonner de l’histoire suite à la casse de son moteur au bout de 38 tours. Après un intérim non concluant (abandon) à Daytona chez Raymond Parks (où les 4 Flock pilotaient en course) il devient pilote pour 4 courses chez Frank Christian et en profite pour décorer son Oldsmobile au nom de son garage « Bob Flock Garage » histoire de se faire de la pub. Et cela va marcher car dès la 3ème course de la saison il l’emporte depuis la pole position à Hillsboro. Il gagnera aussi la finale à North Wilkesboro. Au final il termine 3ème du championnat derrière Red Byron et Lee Petty.

Il va essentiellement consacrer sa carrière aux courses de NASCAR Modified disputée pas trop loin de son domicile. Il compte plus de 200 victoires dans cette catégorie. Il a aussi remporté pour l’anecdote 2 courses en 1954 en ARCA.

En 1950 il roule de nouveau 4 courses pour Frank Christian engrangeant de beaux résultats. Mais pour un pilote qui ne vise pas le championnat car faisant une saison partielle, le seul bon résultat est une victoire et cette dernière lui échappera.

pp

Il va ensuite rouler en 1951 et 1952 pour Ted Chester sur différentes marques d’automobiles. Quand il pilote une Oldsmobile elle est décorée avec la mention Gray Ghost (fantôme gris) alors que son frère Tim qui est son coéquipier à lui la décoration Black Phantom (fantôme noir). Remportant sa 3ème victoire en 1951 à Greenville et sa 4ème et dernière en 1952 à Weaverville. Cette victoire a une saveur particulière pour Bob car elle marquait son retour à la compétition après son terrible crash (multiples fractures dont une d’une vertèbre cervicale) du 25 novembre 1951 à Mobile.  Il fait encore une course en 1952 à Darlington puis ne participe pas à la saison 1953. Il sera de retour en 1954 pour deux courses chez Ernest Woods, fera une pige dans la mythique écurie de Carl Kiekhaefer à LeHi en 1955 pour terminer sa carrière en 1956 par 4 courses. 3 Chez Mauri Rose et 1 chez Pete DePaolo. Sa dernière course en carrière en Cup à LeHi est marquée par un abandon suite à la casse de sa pompe à essence.

Notons qu’il a aussi fait une course dans la série Convertible en 1956 à Montgomery où il se classa 20ème après un abandon alors qu’il avait signé la pole position.

En plus de sa carrière de pilote, de garagiste et de moonshiner dans son jeune âge, il a aussi été promoteur de course auto à Atlanta.

Il mit un terme à sa carrière de pilote après un grave accident survenu en 1956 lors d’une course de NASCAR Modified qui lui abîma sérieusement la colonne vertébrale.

Au final en 36 courses en Cup il a obtenu 4 victoires, 11 top5 et 18 top10 ainsi que 3 poles. L’histoire retiendra qu’il fut le tout premier poleman et le tout premier à abandonner dans une course de l’actuelle Sprint Cup.

Il fut introduit au Georgia Automobile Racing Hall of Fame en 2003.

 

nascar_vd 2011

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses