07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     




Il n’y a pas que des stars en NASCAR. 

 

Cette série est consacrée à tous les pilotes ayant un jour roulé en NASCAR mais qui n’ont pas connu le succès des grandes stars de la discipline que sont les Richard Petty, Dale Earnhardt, Sr., Jeff Gordon, David Pearson, Tim Flock, Jimmie Johnson,…

Ici le portrait réalisé de chaque pilote ne concerna que et uniquement que sa carrière en NASCAR à condition qu’il ait roulé dans une des six grandes séries de stock-car de la NASCAR encore en activité à savoir la Sprint Cup Series, la Nationwide Series, la Camping World Truck Series, la K&N Pro Series East, la K&N Pro Series West et la Canadian Tire Series.

 

Aujourd’hui il s’agit de :

 

Chris Diamond

 

Chris Diamond est un pilote américain né le 30 décembre 1963 à Hickory en Caroline du Nord. En habitant à Hickory il était presque impossible pour le jeune Chris de ne pas s’intéresser au stock car en général et à la NASCAR en particulier. Cette ville ayant un passé historique avec la NASCAR.

Disons le tout de suite Chris Diamond n’a pas fait une carrière retentissante. Mais là n’est pas l’essentiel. Ce qui compte en effet c’est qu’il a toujours (sauf une fois avec le #50 à Bristol en 1997) eu le bon goût de rouler avec le #68 en Busch Series (Nationwide). Or le #68 fut le numéro choisi pour décorer la voiture fictive représentant Stockcar-World (anciennement Nascar-World). C’était suffisant pour le mettre à l’honneur aujourd’hui ! Entre 1994 et 1998 il va faire pour le compte de Jerry Francis, propriétaire de J&L Motors, 30 tentatives mais seulement 13 seront couronnées de « succès » à savoir la qualification. Car après c’est le néant ou presque.

ee

Son meilleur résultat, 20ème, il l’obtiendra justement à Hickory en 1997 lors de sa première course. Il faut dire qu’il ne croisera plus qu’une seule autre fois le drapeau à damier à South Boston en 1997 avec une autre… 20ème place. Le reste n’est que crash et casse mécanique.

Revenons un instant à la fameuse course de Bristol en 1997 où il utilisa le #50 en course. Pourquoi ? Car il ne s’était pas qualifié avec sa voiture habituelle #68 et Jerry Francis, son propriétaire et ami finança le volant que la #50 engagée par Bobby Jones.

Après 4 non qualification en 1998 il mettre fin à sa carrière. On le revit encore en USAR Pro Cup entre 1999 et 2000 avec chose incroyable l’obtention d’un top10 (10ème) à St. Augustine. Evidemment si les Saints s’en mêlent tout devient possible !

la photo montre le team au complet en 1995 (début de saison quand la Lumina était encore utilisée) 

nascar_vd 2011

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses