07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     




Carey Heath

ee

Carey Heath est une américaine née le 13 juin 1975 à Essex dans le Massachussetts. Son père John est un passionné de sport automobile et lui-même pilote amateur à ses heures dans les compétitions locales de stock car. Alors qu’il a 5 ans le frère aîné de Carey, Jason, se voit offrir par son père la possibilité de débuter en Quarter Midgets. Mais à 8 ans il décide d’arrêter, il n’aime pas trop ça. C’était surtout son père qui voulait qu’il réalise son rêve de devenir un pilote professionnel. Carey vient d’avoir 6 ans et elle demande à son père pour faire du Quarter Midgets à la place de son frère. Celui-ci rigole tout d’abord, le sport auto ce n’est pas fait pour les filles, puis revient sur son apriori et accepte de faire plaisir à Carey. Après tout il a déjà le matériel de son fils, autant le rentabiliser. Carey se montre à son avantage et très vite elle fait jeu égal avec les gamins de son âge. Et petit à petit elle progresse jusqu’à arriver en NASCAR Late Models. Elle deviendra d’ailleurs en 1997 la première fille à remporter une course de Late Models sur le Lee USA Speedway dans le new Hampshire. Avec le soutien de son sponsor en Late Models, SNF Crane, elle se voit financée suffisamment pour avec l’aide de son père acquérir une voiture de NASCAR Busch North Series au début de l’année 1998. C’est une vieille Chevrolet qui a « vécu » mais John et elle-même vont mettre les mains dans le cambouis pour la remettre en état dans le garage familial. Elle s’inscrit pour la première fois dans une course de la Busch North (actuelle NASCAR K&N Pro Series East) le 15 août 1998 à Epping, NH, sur le Star Speedway, une piste qu’elle connaît bien. Oui mais voilà entre du Late Models et de la Busch North il y a un grand pas et elle ne parvient pas, comme sept autres pilotes, à se qualifier pour obtenir une des 26 places sur la grille de départ. Elle continue sa saison en Late Models.

 L’année suivante  en 1999 elle arrête les Late Models pour se consacrer à la Busch North. La veille Chevrolet a été entièrement  reconfigurée et son père a mis de sa poche pour acheter un moteur neuf.  Toujours avec le soutien de SNF Crane elle a un budget qui lui permettra de faire un calendrier partiel. La première course de la saison a lieu le 18 avril sur le Lee USA Speedway qu’elle connaît si bien. Las avec 43 engagés pour 30 places sur la grille elle est une nouvelle fois recalée en qualification  avec sa Chevrolet arborant le #72. Lors de sa course suivante le 12 juin à Scarborough sur le Beech Ridge Motor Speedbowl, elle parvient à qualifier sa Chevrolet portant le #7 au lieu du 72 pour  satisfaire son sponsor qui avait imprimé des postcards avec le mauvais numéro ! En effet SNF Crane sponsorise aussi de temps à autre Dale Shaw qui lui court avec le #7. Ici Dale n’est pas engagé alors le 72 fut tronqué en partie pour que le design ressemble à celui sur lequel le sponsor avait communiqué. Elle obtient la 29ème position sur les 31 engagés. Elle termine la course en 27ème position à 5 tours du vainqueur. Pas mal pour une première course à ce niveau. Elle va ensuite louper à trois reprises sa qualification à Stafford, Watkins Glen et de nouveau à Epping comme en 1998. Notons qu’à Stafford elle utilise le #12 car par manque de budget le chiffre est fait « maison » et il faut moins de vinyl pour faire un 1 qu’en 7. Au Glen ele a de nouveau le #72 mais comme il ne lui porte pas chance son père décide de terminer la saison avec le #12. Si à Epping ce ne fut pas concluant cela le sera bien plus à Scarborough où elle parvient de nouveau à se qualifier (25ème) et termine de nouveau à 5 tours du vainqueur à la 29ème place. Une course sans le moindre abandon parmi les 30 concurrents.

Pour 2000 le team prend vraiment une dimension familial puisqu’en plus de Carey (pilote et mécanicienne), John (son père et propriétaire/crew chief), sa mère Doria (scorer), son frère Jason (son frère mécano et spotter) et même Amy, la femme de Jason qui sert d’intendante pour l’équipe sans oublier Dusty Sprinfield la mascotte du team qui n’est autre que le teckel ! Tous les autres membres du team sont des amis passionnés de mécanique ou des mécaniciens engagés course par course. Le  Heath Motorsports perd malheureusement le soutien de son sponsor juste avant le début de la saison. C’est un coup dur. Du coup c’est de nouveau un calendrier partiel qui attend Carey. Toujours aussi peu en verve sur le Lee Speedway elle loupe une fois encore sa qualification avec sa Chevrolet #04.  A Seekonk elle se qualifie a une excellente 14ème place (sur les 30 de la grille parmis les 42 engagés). Elle termine 28ème à … 5 tours du vainqueur. Cela devient une habitude. Elle enchaîne par trois non qualification successive à Scarborough qui lui avait pourtant réussi par deux fois en 1999 et aussi à Stafford ainsi qu’à Wateford. Elle parvient enfin à conjurer le sort à Epping en se qualifiant 19ème mais en terminant que 21ème à 9 tours du vainqueur.

ee

Carrie en 2001 avec le petit utographe qui va avec.

2001 sera SA saison. En effet elle a signé avec un gros sponsor, Aubuchon Hardware, pour faire la saison complète. Ce qui fera d’elle au terme de la saison la première femme de l’histoire à faire une saison complète dans cette série. Son écurie est renforcée et elle a même fait l’acquisition d’une seconde voiture. Pas de chance elle loupe de nouveau sa qualification sur le Lee Speedway lors de la 1ère course de la saison. Pire elle ne se qualifie pas non plus à Loudon. Elle y parvient enfin à Seekonk mais se crashe en course. La voiture est fortement abîmée. Elle enchaîne avec deux autres abandons pour raison mécanique. Termine enfin la première course de sa saison à Epping en 19ème position. Ne se qualifie pas à Stafford la course d’après puis va toujours se qualifier lors des 13 courses restantes sauf de nouveau à Stafford lors de la 18ème des 20 courses. A part un autre abandon lors de la 8ème course à Wateford elle terminera toutes ses courses dont trois fois à la 19ème place. Ce qui constitue à ce jour son meilleur résultat.

ee

la voiture de 2002.

En 2002 Aubuchon Hardware lui renouvelle sa confiance pour une rouler à temps complet malgré une première saison de partenariat peu concluante en termes de résultat. Son père insiste pour qu’elle utilise de nouveau le #12. Elle va toujours se qualifier sur les 18 courses sur 19 auxquelles elle prend part. Elle ne fera pas la 17ème course à Dover car sa voiture n’est pas réparée suite à son gros crash de Loudon 6 jours avant. Le début de saison voit la Chevrolet #04 stagner aux portes du top20. Puis à Stafford lors de la 6ème course elle obtient une excellente 15ème place à seulement un tour du vainqueur. Lors de la course suivante à Holland elle réussit sa meilleure qualification du début de saison (19ème) et surtout obtient son premier top10 en carrière avec la 9ème place et ce dans le tour du leader. C’est la fête dans la famille Heath. Car les finances sont dans le rouge. Hormis une 12ème place à Stafford elle ne parviendra plus durant le reste de l’année à entrer dans le top15. Elle sera classée 16ème à Watkins Glen après mais à 19 tours du vainqueur. Une « bonne » position qu’elle doit avant tout à l’acharnement de son team pour réparer la voiture après le gros carambolage du premier tour ayant impliqué une douzaine de voitures (à voir ici : http://www.youtube.com/watch?v=bjpp4Nfu7Ow ). Notons qu’elle a aussi abandonné plusieurs fois à cause de la mécanique.

En 2003 Aubuchon Hardware reconduit son contrat pour une saison supplémentaire. Elle sait que cette saison sera décisive pour son futur. Elle démarre moyennement lors des trois premières courses puis obtient une 10ème place à Scarborough et de nouveau une 10ème place à Holland. Avec 2 top10 en 6 courses on peut dire que son début de saison est plutôt prometteur. Mais la belle machine va s’enliser et plus jamais elle n’obtiendra de top10. Pire elle ne peut même pas prendre le départ à Loudon (course n°15) suite à un accident aux essais. Sa voiture est réparée pour la course suivante à Stafford mais elle est tellement instable qu’elle n’arrive pas à se qualifier. Sur le routier de Lime Rock, cadre de la finale 2003 elle termine 17ème sur 36. Position qu’elle occupera d’ailleurs au classement final du championnat.

Aubuchon Hardware décide de ne pas renouveler son contrat pour 2004 en choisissant de sponsoriser Andy Santerre le double champion en titre et qui en obtiendra encore deux nouveaux en 2004 et 2005.

Sans sponsor, sans argent, sans la possibilité d’acheter du nouveau matériel elle est contrainte la mort dans l’âme de déclarer forfait pour la saison 2004 et de retourner à la vie active en travaillant pour l’entreprise familiale spécialisée dans l’automobile. Pourtant elle avait le soutien des spectateurs car elle reçut le prix du public par les lecteurs du magazine Busch North Scene en 2003 et termina 3ème cette même année au classement du pilote le plus populaire de la série. Elle participa aussi à deux courses hors championnat en 2003, la course qualificative (10ème) et la course principale du Toyota All-Star Shodown où elle terminera 21ème pour sa toute dernière course en carrière.

Elle ne reprendra jamais le volant en NASCAR.  Elle aura fait 53 courses dont 3 top10 et 14 non qualification + 2 courses hors championnat.

Elle dirige depuis 2009 sa société Carey Heath Motor Sports, spécialisée dans le management automobile sportif de loisir.

 

nascar_vd 2011

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses