07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     




Un peu d’histoire : (25) Rodney Orr

 

Rodney Bryan Orr

6 novembre 1962 - 14 février 1994

 

Voici une triste histoire que la mort tragique de Rodney Orr. Ce pilote originaire de Robbinsville en Caroline du Nord avait gravi les échelons un par an à son rythme avec pour apothéose le titre de champion en 1993 en NASCAR Goody’s Dash Series avec pas moins de 6 victoires en 25 courses.

Agé de 31 ans il décide de faire le grand saut en NASCAR Winston Cup en 1994 avec l’espoir de décrocher le titre de rookie of the year. Pour cela il va avec l’aide financière de son père Beecher ainsi que l’intégralité de ses gains de champion en Goody’s Dash Series racheter une Ford Thunderbird à Tri-Star Motorsports. Il s’agit en fait d’une des voitures engagée en 1993 par Loy Allen Sr pour son fils Loy Allen Jr en Cup et qui fait maintenant partie de la flotte de voiture de réserve de l’écurie en vue de la saison 1994. Loy Allen Jr ayant emmené dans ses bagages chez Tri-Star Motorsports son matériel personnel. C’est une voiture ayant un châssis conçu pour les superspeedway et qui a été utilisée en 1993 lors des courses de Daytona en juillet et de Talladega peu après. 

ee 

Rodney pose sur la plage de Daytona pour fêter son titre de champion 1993 en NGDS.

Rodney passe un deal avec Bobby Brooks avec qui il travaillait en 1993 pour la logistique de sa nouvelle écurie. Pour une question de facilité et de diminution des coûts il décide d’utiliser le #37 ainsi que la déco de base de la voiture telle que Loy Allen Jr l’avait utilisée en 1993. La seule différence est la mise en place d’un nouveau moteur en provenance des ateliers du sorcier Ernie Elliott.

Direction Daytona pour les essais du mois de janvier. Avec le soutien de Senco Tools comme sponsor principal il semble bien armé car il est en pourparlers pour acheter un deuxième châssis en vue de disputer les courses sur speedway de plus de 1 mile. Avec de si bonnes nouvelles il à l’esprit libéré et réalise le 7ème meilleur chrono de ses essais d’inter saison. Très prometteur surtout qu’il n’utilisait pas la dernière évolution des pneus Hoosier.

 

 rr

Rodney lors des essais libres le 11 février.

Ses bonnes performances ne sont pas passées inaperçues et il signe avec trois importants nouveaux sponsors en vue des speedweeks du mois de février à savoir X-1R, Church Street Station et un concessionnaire de Daytona ainsi qu’une multitude de petits sponsors additionnels. Le voilà paré. Church Street Station devant apparaître sur sa voiture uniquement pour sa course qualificative de 125 miles. Il se voit aussi doter par Hoosier des nouveaux pneus spécification 1994 spécial superspeedway.

rr 

Présentation à la presse de la décoration qu’il portera lors de sa course qualificative de 125 miles.

Mais le 14 février lors d’une séance d’essai libre en vue des Daytona 500 il part soudainement en tête-à-queue entre les virages 1 et 2, la voiture se retourne, s’envole et s’écrase le toit en premier contre le mur extérieur à pleine vitesse. Visiblement victime de l’éclatement d’un de ses pneumatiques d’après les rares observateurs sur place. Le choc est d’une extrême violence et Rodney meurt sur le coup suite à de terribles blessures à la tête et un écrasement complet du thorax. Les secours feront tout mais la désincarcération n’est pas évidente et de plus il ne montre déjà plus aucun signe de vie à l’arrivée de l’équipe médicalisée. Sa mort sera comme le veut la tradition annoncée officiellement lors de son arrivée à l’hôpital. On ne meurt plus sur un circuit…

C’est le deuxième accident mortel lors des essais des Daytona 500 après celui de Neil Bonnett 3 jours plus tôt, le 11 février, lui aussi victime d’un accident similaire.

La similitude entre les deux ? Les pneumatiques. Tous les deux étaient équipés des pneus de la marque Hoosier. Cette dernière se livrant depuis quelques années à une terrible guerre contre GoodYear. Les pneus Hoosier sont très performants mais ne sont pas des pneus à carcasse radiale. 1994 sera la dernière année d’activité de la marque en Winston Cup malgré des poles et des victoires. Les accidents mortels de Neil Bonnett et de Rodney Orr ont-ils pesés dans la balance lors du choix du manufacturier d’arrêter son implication ? Officiellement non car la décision fut prise pour une question financière. Le développement de pneus pour la Cup étant trop important pour une petite société comme Hoosier face au géant mondial GoodYear.

Rodney n’aura finalement jamais eu l’occasion de disputer la moindre course en Winston Cup alors qu’il semblait destiné à un bel avenir dans la discipline. Il laissa derrière lui son épouse Crystal et sa fille Ashton.

rr 

Evacuation de sa Ford après l’accident qui lui coûta la vie.

En 2001 Rodney Orr, peu après la mort de Dale Earnhardt Sr, va de nouveau faire la une des médias suite à la publication sur internet des photos de son autopsie (je me passerais bien évidemment de dévoiler ici ce genre de documents morbides). Aucun respect.

Voilà pour cette fois. Une prochaine histoire sur la fabuleuse mais parfois cruelle histoire de la NASCAR prochainement sur  STOCKCAR-WORLD !

A bientôt,

nascar_vd,  le 06 avril 2011

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses