07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     




Un peu d’histoire : (22) 1969 fut une « Bonne Année »

 

Oui 1969 restera à jamais comme une excellente année pour le manufacturier de pneumatiques GoodYear. En effet 1969 restera dans l’histoire comme une des plus belles années en Sprint Cup pour la marque à la chaussure ailée. Car pour la première fois dans l’histoire de la discipline une marque de pneus réalise le grand chelem à savoir remporter toutes les courses de l’année. 54 courses et 54 victoires ! Rien que ça ! Pourtant à l’époque GoodYear n’était pas le manufacturier unique de la discipline reine de la NASCAR comme ce fut parfois le cas dans les années 80 et depuis 1995 sans discontinuer. Oui car à l’époque le grand rival Firestone concourrait lui aussi en Sprint Cup et avec beaucoup de succès. Enfin jusqu’à cette année 1969.

C’est même mieux pour GoodYear car si on tient compte de la fin de saison 1968 GoodYear a remporté 62 victoires consécutives ! Les 8 dernières de la saison 68 (score digne de la NFL de 41 à 8 pour GoodYear face à Firestone) plus les 54 de la saison 69. C’est là aussi un nouveau record. L’ancien était détenu par Firestone avec 46 victoires consécutives étalées sur deux saisons.

Depuis le retrait fin 1994 de Hoosier, GoodYear s’est retrouvé manufacturier unique en Sprint donc forcément ce type de record (saison complète et victoires consécutives) a été largement battu faute de concurrence.

Mais en 1969 il y avait de la concurrence et parfois sur le papier l’avantage allait au rival Firestone comme lors des Motor Trend 500 de Riverside en début d’année où sur les 44 voitures au départ seulement 15 étaient équipée de pneus GoodYear. Ce qui n’empêcha pas Richard Petty de l’emporter.

 rr

 

Larry Truesdale à gauche et Chuck Blanchard.

Le fameux pneu « GoodYear Blue Streak Stock Car Special » restera donc un pneu unique dans l’histoire de la marque et ses concepteurs, Lary Truesdale et Chuck Blanchard, ont largement mérité leur bonus de fin d’année pour avoir démontré tout le savoir faire du département compétition de la marque, la GoodYear Racing Division.

Enfin félicitons les pilotes qui ont permis à GoodYear de truster tous les lauriers avec le plus prolifique de la bande Bobby Isaac qui sur les 54 victoires de 1969 en a remporté 17 (dont 16 sur short track) suivi de David Pearson avec 11 et qui remporte également le titre de champion mais aussi Richard Petty (10), LeeRoy Yarbrough (7), Bobby Allison (5), Cale Yarborough (2), Donnie Allison (1) et Richard Brickhouse (1) même si ce dernier remporte la seule victoire contestée de la marque à Talladega car la majorité des pilotes avaient fait grève devant la dangerosité de la conduite sur cette piste ultra rapide avec des pneus qui ne tenaient pas la distance. Pour pallier à tout risque de crevaison intempestive la NASCAR avait décidé de brandir le drapeau jaune tous les 20 tours et d’obliger les pilotes à changer de pneus ou du moins à les vérifier. Comme quoi le fiasco d’Indianapolis en 2008 n’était pas une première dans l’histoire.  

Voilà pour cette fois. Une prochaine histoire sur la fabuleuse histoire de la NASCAR prochainement sur  STOCKCAR-WORLD !

A bientôt,

nascar_vd,  le 07 février 2011

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses