07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     




Les belges en NASCAR.

 

Voici la petite histoire des cinq pilotes belges qui ont participé un jour à une épreuve de la NASCAR Sprint Cup Series, de la Nationwide ou de la Camping World East et West Series. 

La Sprint Cup :

dd

 

Le premier fut le célébrissime Jacky Ickx (né le 1er janvier 1945 à Bruxelles), le futur monsieur F1-Endurance (ex Monsieur Le Mans) qui tenta sa chance lors des Daytona 500 en 1969 suite à l’invitation de Bill France Sr qui ces dernières années tente d’inviter des stars européennes en NASCAR comme Jimmy Clark en 1967 par exemple.

Il pilotait pour l’occasion une Mercury Cyclone #97 « Winebarger Motor Co Inc. Elkin, NC » engagée par Junior Johnson. En fait Ickx pilote la 2ème backup car de LeeRoy Yarbrough. C’est sa Mercury de 1968 reconditionnée. Lors des essais libres il se comporte honnêtement pour quelqu’un qui n’a jamais piloté sur ovale. En qualification par contre Ickx va perdre le contrôle dans son 1er tour lancé et tape le mur en sortie de virage 4. Trop endommagée la voiture ne pourra être réparée pour les courses qualificatives. Il doit donc déclarer forfait. Ickx est déçu mais avoue que c’était un truc de fou que de rouler si vite en longeant un mur ! Il est le seul de nos représentants à n’avoir pu prendre le départ d’une course. Ironie du sort son coéquipier LeeRoy remportera les Daytona 500 au volant de sa Ford Torino #98 flambant neuve.

dd 

Jacky Ickx pose pour la photo avant son run de qualification.

 

ff 

Christine Beckers (née le 4 décembre 1943 à Bruxelles) est la seule femme de la bande. Après avoir impressionné Bill France Jr en personne pour ce qu’il en a vu dans les épreuves d’endurance elle est cordialement invitée à venir participer à une course de NASCAR. Cela se passe à Daytona en 1977 lors des Firecrackers 400 en juillet.

Elle est engagée par Junie Donlavey. Elle pilote une Ford Torino #93 « t. edwards-Genre » et se qualifie en 37ème position.

En course des problèmes de freins l’obligeront à abandonner et elle sera classée 37ème sur 41. Ce jour là elle était la coéquipière de Dick Brooks qui lui en habitué terminera 9ème sur sa Ford #90 « Truxmore ». D’ailleurs pour l’anecdote Beckers pilotait la backup car de Brooks et on voit bien la marque du « 0 » sous le « 3 » du #93. Lors de cette course elle entre dans l’histoire car elle est accompagnée de Lella Lombardi (invitée elle aussi pour la même raison mais en monoplace) et de Janet Guthrie. Ce n’est que la 2ème fois de l’histoire que 3 femmes participent en même temps à une course en NASCAR Cup.

 

 

gg

Christine Beckers en action sur l’ovale de Daytona.

 

ff 

 

Marc Goossens (né le 30 novembre 1969 à Geel) lui connaît une trajectoire différente. Brillant pilote comme Jacky Ickx dans toutes les formes de sport automobile il poursuit sa carrière aux USA en série Grand American Rolex Sports Car Series, et testeur pour Riley Technologies pour le développement des châssis des Daytona Prototype pour l’écurie de Bob Riley.

En 2006 ce dernier est associé à Robert Yates pour la logistique et la préparation moteur. Marc devient rapidement le pilote essayeur pour le team Yates dans le but de développer les voitures destinées aux circuits routier. Il est aussi « moniteur » pour le jeune Stephen Leicht qui roule en Busch Series. Faisant de nombreuses séances d’essais pour la Busch et la Nextel sur divers pistes.

Il fera la course de Busch à Mexico (voir plus loin).

Après ce galop d’essai réussit il se voit proposer de participer en 2006  à la course routière de Watkins Glen en Nextel au volant d’une 3ème voiture engagée par Robert Yates (Ford #90 « CitiFinancial »). Il se qualifie 27ème. Mais il doit partir du fond de grille en raison d’un changement de moteur. Il parviendra à remonter jusqu’à la 2ème place avant de connaître des soucis et finalement sortir de la route dans le « S » et d’abandonner.

Il sera classé 43ème et dernier. Mais sa performance est remarquée. Seul problème sa nationalité fait que les sponsors ne se bousculent pas et on ne le reverra plus en course en 2006 en NASCAR.

 

ff

Marc Goossens en 2006 à Watkins Glen.

En 2007 il pilote toujours pour Bob Riley et Eddie D’Hondt en DP et continue son rôle de pilote d’essais pour Riley en DP et pour Yates en Sprint Cup. Il fait des essais pour le team Yates mais aussi pour Riley qui désire débuter en Cup. D’ailleurs l’écurie prévoit de faire les deux circuits routier mais aussi de faire débuter Marc sur un short track en fin de saison à Martinsville.

Le 13 juin il participe à une séance d’essai pour l’écurie D’Hondt sur le Virginia International Speedway (routier). Il fait aussi ce jour là des essais pour Bill Davis Racing sur la Toyota #22 de Dave Blaney. A Sonoma Riley D’Hondt engage une Toyota Camry #91 « Commonwealth / RDM Toyota ». Marc parvient à se qualifier 21ème alors que cette écurie débute dans cette catégorie et qui plus est il est un des meilleurs pilotes ne faisant pas partie du top35 (les qualifiés d’office) mais lors de la course il est percuté à la fin du 1er tour dans le dernier virage. Avec une voiture fortement endommagée il doit longuement réparer aux stands mais met un point d’honneur à poursuivre la course. Il termine à la 36ème place.

Plus tard dans l’année, alors qu’il est présent sur le circuit pour une course de DP, il aide David Gilliland lors de la course de Watkins Glen à la demande de son ancien employeur Robert Yates en faisant la séance d’essai officielle n°2 du samedi) sur la Ford #38 « M&M’s » pour aider David Gilliland.

Il fera 11 tours et réalise le 21ème chrono sans jamais être monté dans cette voiture auparavant. Il faut signaler que le team Riley D’Hondt venait de déclarer forfait pour la course au dernier moment et la séparation des deux copropriétaires fera même capoter le projet de Martinsville.

En 2008 il poursuit un programme limité d’essais avec Yates pour la préparation des voitures en vue des courses sur circuits routier.

 

ff

Marc Goossens en course à Sonoma en 2007

ff 

En essai privé sur le VIR le 13 juin 2007. Notez les pneus Hoosier.

gg 

La Toyota de chez BDR (ici une photo de Dave Blaney à Sonoma).

ff 

Marc rendant service à son ancien employeur.

La Nationwide (Busch Series) :

Marc Goossens a fait une course en 2006 à Mexico pour l’écurie de Robert Yates (Ford #90 « CitiFinancial ») en remplacement de Stephen Leicht. Voir les raisons ci-dessus.

Très en verve dès la première séance d’essai libre il démontre une réelle capacité d’adaptation. Qualifié à une superbe 6ème position il mènera même 2 tours mais il ne terminera que 9ème à cause d’un mauvais pit stop lors d’un drapeau jaune alors qu’il pouvait prétendre à la victoire.

Cette prestation va convaincre Robert Yates de l’engager en Nextel Cup.

ff 

Marc Goossens à Mexico

 

ff 

 

Thierry Tassin (né le 11 janvier 1959 à Bruxelles) est lui aussi un touche à tout de l’automobile comme beaucoup de pilotes belges. Il a en effet fait une belle carrière en monoplace et ce au plus haut niveau dont de la F2 (il a même fait des essais en 1981 en Formule 1 pour l’écurie McLaren) mais il est surtout célèbre pour ses multiples victoires en voiture de tourisme (plusieurs titres) essentiellement grâce à ses victoires aux 24h de Spa Francorchamps ainsi qu’en GT.

Il a terminé sa carrière en tant que commentateur TV et comme directeur des World Series by Renault.

Dans le courant de la saison 1988 il fait quelques aller et retour aux USA et là il s’intéresse un peu à la NASCAR qu’il ne connaît quasi pas. Comme il est à un moment charnière de sa carrière il envisage une reconversion aux USA à la manière d’un Didier Theys ou d’un Eric Bachelart par exemple. A la différence près que ce n’est plus de monoplace dont il est question.

Il essaye de réunir le budget pour concourir en Busch Series (division 2) et s’inscrit même pour être éligible pour le titre de rookie of the year. Seul hic il ne trouvera jamais le financement nécessaire. Il participera cependant à une seule course en Busch Series en 1989 sur l’ovale de Nazareth.

Il pilote une Buick Regal #90 « Giro-Flex » construite dans les ateliers de David Pearson. Cette voiture est sur le papier performante et être coaché par un ancien champion de la NASCAR va s’avérer payant.

Brillamment qualifié en 4ème position il casse malheureusement son embrayage au 11ème tour lors d’un changement de vitesse et termine 40ème sur 41. Il n’aura cependant pas l’occasion de retenter sa chance par la suite.

ff 

 

La Buick en action.

Juste pour l’anecdote savez-vous le point commun de ces 4 belges en NASCAR? Ils ont tous utilisés un numéro de la dizaine des 90 (#90 3x, #91 1x, #93 1x et #97 1x) à condition de ne pas tenir compte des voitures que Marc Goossens n’a piloté qu’en essai.

 

Camping World East & West Series :

 

ff

Maxime « Max » Dumarey (né le 23 septembre 1988 à Gand) est un jeune pilote qui après le karting s’est très vite tourné vers les courses en GT et notamment en FIA GT3 dès 2005 sur des Porsche et Dodge Viper. Il est aussi le plus jeune vainqueur au monde au monde d’une course de 24h c’était en 2007 à Zolder en compagnie d’un autre belge ayant fait de la NASCAR Marc Goossens (ainsi que de Maxime Soulet et de son frère Guillaume Dumarey).

Il traverse l’Atlantique en 2007 pour tenter son rêve américain et après avoir trouvé un sponsor « Bodycoach.net » il s’oriente tout de suite vers la fédération ARCA pour engranger de l’expérience mais ne trouve pas de volant compétitif. En fait il trouve des teams mais son sponsor estime qu’il lui faut un bon team. Il est cependant attiré par la NASCAR et va grâce à ce sponsor réussir à obtenir un volant pour une course en Busch East Series avec l’écurie Fitz Motorpsorts d’Armando Fitz (bien connu en Nationwide). Ce dernier va engager une Dodge Charger #2 « Bodycoach.net » à Greenville-Pickens. En fait il s’agit de la backup car du team car l’écurie engage aussi une Dodge pour son pilote de Busch Series Ruben Pardo (#22).

Pour sa première course il parvient à se qualifier au temps (ce qui ne sera pas le cas 8 autres pilotes) à la 27ème place sur 30 et terminera 25ème de la course, après avoir du réparer longuement, suite à un accident. Alors qu’il avait ralenti, car devant lui la piste était encombrée, il se fera percuter à l’arrière. Son seul objectif était de terminer lui qui n’avait jamais roulé sur un ovale.

Il ne concède finalement, malgré l’état de sa Dodge, que 6 tours au vainqueur.

L’écurie Fitz se concentrant sur la Nationwide, elle ne poursuit pas son effort en Busch East.

Après 2 courses où il n’est que spectateur il va trouver un accord, toujours avec son fidèle sponsor, avec l’écurie dirigée par Mike Olsen (champion East en 2001 et 2006), le Fadden Racing, une vieille écurie crée en 1961 par Stanley « Stub » Fadden.

Il prend le #16 (Mike Olsen, son patron et propriétaire utilisant le #61) et a pour crew chief James Lang et pour sa 1ère course à South Boston il ne concède que 3 tours au vainqueur en terminant de nouveau 25ème.

Il reste 9 courses, et il va pouvoir les faire toutes, car le budget est bouclé. Et sa progression va être constante car en fin de saison il réalise ses deux premiers top10 avec les 10ème place à Loudon et Dover. Sa meilleure qualification étant justement faite à Dover avec une belle 7ème place sur cet ovale réputé si difficile. Au championnat il est classé 19ème avec 11 courses sur 13 que comptait le championnat, et au classement des rookies il obtient la 10ème position. Notons qu’il n’a eu qu’un seul abandon. Il utilisait une Chevrolet Monte-Carlo SS.

Pour 2008 on reprend les mêmes et on recommence. Même sponsor, même écurie, même numéro,…

Il est engagé pour la saison complète. Il va encore s’améliorer puisqu’il va signer sa meilleure qualification à Watkins Glen (3ème) et 2 nouveaux top10 avec la 10ème place à Nashville et surtout une 8ème place à Lime Rock.

Il fait aussi 5 autres top15. Seul hic il ne se qualifie pas à Iowa lors de la course réunissant les pilotes de la West et de la East.

Malheureusement la crise économique touche son commanditaire et ce dernier doit se retirer. Du coup il doit déclarer forfait pour la finale. Au championnat il a donc de nouveau fait 11 courses et est classé 17ème. Il aurait pu faire mieux mais il a été victime de 2 casses mécaniques. Il a toujours utilisé une Chevrolet Monte-Carlo SS sauf à Wtkins Glen une Dodge Charger.

jjj ff

 La Dodge #2 de sa 1ère course (désolé pour la qualité des images car prise sur une vidéo).

gg 

 

La décoration de 2007

gg 

Et celle de 2008.

gg 

La Dodge de Watkins Glen

Notons qu’en 2008 il va aussi faire avec la même écurie Fadden Racing deux apparitions en Camping World West. Seule différence son numéro qui passe de 16 à 76 (le 16 étant déjà attribué en West). Il va rouler à Phoenix (Chevrolet) et sur l’Infineon Raceway (Dodge). Deux pistes utilisées au niveau national en vue d’y prendre ses marques.

Pas de chance car il connaîtra ses deux seuls accidents dont un très spectaculaire à l’Infineon.

 

 

gg

Le #76 ne lui aura pas porté chance en West car deux courses et deux crashs !

gg 

 

La Dodge #76 en plein crash et ce n’est pas terminé !!

La vidéo de son crash de L’Infineon est disponible avec le lien suivant :

http://www.youtube.com/watch?v=jnQgaWMR6qU

Sans sponsor aux USA il envisage de retourner en Europe en GT pour la saison 2009 mais espère toujours pouvoir rebondir aux USA où il a été très apprécié.

© ff2009     gg

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses