07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     




Un peu d'histoire : (6) Le tragique destin de Rich Vogler

hj

Rich Vogler 

26/07/1950 – 21/07/1990

Voici une des histoires les plus inimaginables que seule la NASCAR peut nous gratifier. Un pilote décédé ayant prit part à une course !

Cela serait faire court et puis officiellement il est classé dernier de la course avec comme raison d’abandon un « Did not start » (n’a pas prit le départ). Raison d’abandon en principe réservé à tout pilote ayant été présent sur la pré grille et ayant abandonné ou encore ayant abandonné durant les pace laps (tour de chauffe) et donc avant le baisser du drapeau vert signalant le départ officiel de la course.

Ce pilote c’est Rich Vogler (Richard Frank Vogler né à Chicago dans l’Illinois le 26 juillet 1950 et qui fit une superbe carrière dans les sports autos américain sous le nom de Rich Vogler. Un pilote possédant de nombreux records en USAC dans les catégories Sprint Car, Midget.

Il possède 170 victoires en USAC (y compris celles obtenues dans les séries régionales) dont 134 dans des épreuves nationales (95 Midget, 35 Sprint Car et 4 en Silver Crown). Il est 2ème meilleur scoreur de l’histoire derrière A.J. Foyt (169 victoires en nationale). Vogler a aussi plus de 200 victoires dans les courses de Midget « Outlaw » c’est-à-dire non accréditée par l’USAC. Il possède de nombreux titre dont le premier obtneu en NAMAR* Midget en 1973. Il en gagnera encore plein d’autres jusqu’à son dernier en 1988 (USAC Midget).  En 1980 par exemple il sera le premier pilote à remporter la même année les championnat USAC en Sprint Car et en Midget. C’est durant cette période qu’il sera surnommé « Rapid Rich ».

*NAMAR (National Alliance of Midget Auto Racing)

Pilote “open wheel” depuis le début de sa carrière (débute en amateur à 15 ans) il sera attiré par les fameux 500 miles d’Indianapolis. Il tentera de se qualifier de 1980 à 1984 sans jamais y parvenir. En 1985 il parvient enfin à se qualifier mais termine sa course à l’hôpital après un vol plané fort heureusement sans gravité. Il se qualifiera encore en 1986, 87, 88 et 89 où il obtient son meilleur résultat avec une 8ème place.

En 1988 il fait une course à la surprise générale en NASCAR en Busch Series. Cela se passe à Rockingham et il pilote une Ford engagée par Bruce Lawmaster. Il se qualifie 33ème et termine 17ème à 5 tours du vainqueur Mark Martin. Cela sera sa seule course en carrière dans cette série.

La saison 1990 n’est pas bonne et ce dès le début. Il n’est plus aussi transcendant dans les courses de Sprint Car. Il n’arrive pas à se qualifier à l’Indy 500. Alors il contacte Ray DeWitt et demande à ce dernier de lui construire une voiture pour la Winston Cup. DeWitt qui n’a pas d’expérience en Cup va donc débuter avec un néophyte dans cette discipline. Vogler apporte de l’argent de son sponsor Coors Light ainsi que beaucoup de ses deniers personnel. La première tentative à lieu au Michigan mais Rich ne parvient pas à se qualifier en ce 23 juin 1990. Ils décident de retenter le coup à Pocono et en ce 21 juillet il se qualifie 32ème et pourra donc participer à sa première course en carrière programmée le 22 juillet. Mais avant il se dirige à Salem dans l’Indiana pour participer à une course de Sprint Car sur le Salem Speedway. Une course qu’il va mener et alors qu’il ne reste qu’un seul tour il est poussé par Jeff Gordon, la future star de la NASCAR et qui lui rend la vie si difficile depuis quelques mois en Sprint Car, part en tonneau et son arceau cage pour une raison inconnue s’effondre comme s’il avait été en mousse. Vogler décède sur le coup. Le drapeau rouge est agité et la course ne reprendra pas. En fonction du règlement de l’USAC le classement est établi sur celui du tour précédent le drapeau rouge. Vogler est déclaré vainqueur à titre posthume.

Le lendemain pour honorer sa mémoire les officiels de la NASCAR autorise sa voiture à être engagée pour la course. Sans pilote. Il est alors officiellement déclaré « non partant » et est classé 40ème et dernier de la course. De cette façon l’histoire retiendra son nom en NASCAR Winston Cup Series. Sa mort va permettre l’éclosion définitive de Jeff Gordon en USAC mais aussi l’arrivée de Ted Musgrave en Winston Cup car c’est ce dernier qui sera choisi par Ray DeWitt pour reprendre le volant de la Ford #50. Il fera deux courses à son volant en 1990 en portant un petit sticker « In loving Memory of Rich Vogler ».

Voilà l’histoire du seul et unique pilote ayant été classé dans une course qu’il n’avait pas faite et pour cause puisqu’il était décédé la veille.

Sa mémoire est perpétuée grâce à une fondation et des épreuves sportives portant son nom.

Plus d’infos sur sa carrière en NASCAR, cliquez ICI.

http://www.racing-reference.info/driver?id=vogleri01  

http://en.wikipedia.org/wiki/Rich_Vogler

gg

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses