07/12/2011 : Ze Show !! n°35 est disponible !!      05/11/2011 : ChallengeVD: Winter quiz 2011-2012      06/10/2011 : Ze Show 111 en ligne !      28/09/2011 : Ze Show !! n°110 en ligne !!      23/09/2011 : Ze Show !! n°109 disponible !!!     




GREEN / WHITE / CHECKER

hh

 

A) Le G/W/C mode d’emploi et historique

Le Green / White / Checker (ou Green / White / Checkered flag) et qui signifie en français le « vert / blanc / damier » est la règle d’extension d’une course en NASCAR pour tenter d’offrir au public une arrivée sous drapeau vert.

La raison ? Ces dernières années, fin des années 90début 2000 le nombre de courses se terminant sous drapeaux jaunes allait croissant. L’augmentation du nombre de pilotes performants, le resserrement des valeurs tant pour la victoire qu’au sein du peloton  entraînant une promiscuité accrue. Et qui dit promiscuité en NASCAR dit aussi friction donc accidents donc drapeaux jaunes. Il est évident que certaines pistes favorisent plus ce phénomène comme les short tracks mais aussi les superspeedways où les plaques de restriction sont utilisées.

Jusque là en cas de drapeau jaune en fin de course, la seule solution était de brandir le drapeau rouge pour permettre de nettoyer la piste avant de relancer la course. Ce qui n’était pas toujours possible s’il ne restait pas assez de tours pour relancer une procédure de tours sous drapeau jaune derrière le pace-car puis de drapeau vert (au minimum 1 tour). Tout dépendait de la taille des pistes et du nombre de tours prévus. Mais quoiqu’il arrive on ne rajoutait pas de tours à ceux initialement prévus. Plusieurs accidents en fin de parcours amputant les courses d’arrivée potentielle sous drapeau vert feront méditer les officiels eu égard à la colère des fans, mécontents de certaines décisions. Il fut même décidé d’envisager une limite pour instaurer un éventuel drapeau rouge. Mais cela s’avéra impossible. Combien de tours avant la fin ? 5 tours ? 10 tours ? De plus il fallait tenir compte de la longueur des circuits. Bref un calvaire à envisager standardiser. De plus si certains directeurs de course avaient le « drapeau rouge » facile, d’autres pour des situations similaires ne le sortaient pas. Entraînant une confusion dans l’esprit des gens, donc de la frustration. Le cas de la Sprint Cup sera le plus difficile à régler. Pourquoi ? Car contrairement aux autres divisions, la n°1 de la NASCAR a un impératif à respecter au maximum c’est d’offrir un spectacle irréprochable dans un créneau TV prédéterminé. Il ne lui reste très peu de place à l’approximation, aux débordements, bref à la dispersion. Pour satisfaire aux impératifs au maximum il faut standardiser au maximum les règles donc les décisions. 

Mais que faire ?

La création d’une nouvelle division régionale en 1987, L’actuelle K&N Pro Series East, va permettre aux dirigeants de la NASCAR d’introduire une nouvelle règle. En fait ils vont prendre pour point de départ une règle spécifique utilisée sur la piste d’Oxford Plains et en sortir une variante. A Oxford, la règle veut que les tours effectués sous drapeaux jaunes ne soient pas comptabilisé dans le nombre de tours initialement prévu sous drapeau vert mais qu’ils soient rajoutés au total. In facto cela veut dire que si la course est prévue sur 100 tours cela signifie 100 tours de course sous drapeau vert. En cas de drapeau jaune, quelque soit la raison de celui-ci, les tours effectués derrière le pace-car sont rajoutés au total. Par exemple si la course fait 100 tours mais qu’il y a un drapeau jaune au 50ème tour pendant 10 tours. Cela veut dire qu’il restait 50 tours sous vert que l’on va remettre à la suite des 60 tours déjà effectués (50 sous vert + les 10 sous jaunes). Donc au total la course fera 110 tours mais l’objectif d’offrir 100 tours sous vert sera réalisé grâce à ce subterfuge. A Oxford cette règle est appliquée à toutes les compétitions qui s’y déroulent. La East Series n’y échappe pas. La NASCAR se plie de bonne grâce à cette particularité. Il n’y a que sur cette piste que cette règle est utilisée. Cela dit le risque de voir des courses se terminer sous drapeaux jaunes comme dans les séries nationales, ce qui est de plus en plus fréquent, n’est pas pour plaire aux officiels de la NASCAR. Ils vont donc réfléchir à une règle garantissant l’arrivée sous drapeau vert mais qui serait moins contraignante que celle d’Oxford Plains. Car à Oxford les courses durent parfois beaucoup plus longtemps que prévu à cause de cela. Pour respecter au mieux les horaires sur ses évènements et un possible format télévisé la NASCAR va décider d’innover en proposant une règle simple mais efficace.

En cas de drapeau jaune en toute fin de course, on rajoutera un shootout qui est l’adjonction de deux tours sous régime de drapeau vert à la fin de ce drapeau jaune. Et ce en plus des tours initialement prévu. Donc par exemple si une course fait 100 tours mais qu’un drapeau jaune sort au 98ème tour pendant 3 tours, on redémarre au tour 101 pour deux tours une fois la piste dégagée de tous débris. Donc la direction de course lance la procédure du shootout et la course se terminera au 103ème tour. L’agitation du drapeau vert marquant le début de cet « extra » (aussi appelé extra laps). Et si un autre drapeau jaune est agité durant cette période ? Et bien la NASCAR a prévu de prolonger la course par une nouvelle procédure identique et ainsi de suite  jusqu’à obtenir une arrivée sous drapeau vert. C’est la création du « Green / White / Checker ».

Concrètement lors du restart on présente le drapeau vert puis le tour suivant le drapeau blanc et enfin à l’issue du 2ème et dernier tour le drapeau à damier est agité.

C’est le 13 septembre 1987 à Williamson, sur la piste short track de Spencer, que cette règle sera appliquée pour la première fois.

Lors de la création de la Camping World Truck Series, 3ème division nationale, à l’orée de la saison 1995 la NASCAR va décider d’introduire cette règle intéressante du « green / white / Checker ». Cette règle voulant que chaque course se termine sous drapeau vert pour un maximum de spectacle quitte à rajouter des tours à ceux initialement prévu est une première pour une division majeure de la NASCAR. C’est aussi la 2ème série à en bénéficier.

Donc tout drapeau jaune brandi en fin d’épreuve et ne permettant pas une relance endéans la limite des deux derniers tours de la course verrait appliquer cette règle. Ainsi le nombre de tours rajoutés pouvant aller de 1 à 5 ou encore 10 voir plus !

C’est dès la deuxième course de l’histoire de la discipline que cette règle va être appliquée. C’était le 8 avril 1995 à Tucson dans l’Arizona sur le Tucson Raceway Park, un petit ovale de 0.375 mile (603 mètres). Le 12ème et dernier drapeau jaune  permettant aux officiels de lancer la procédure d’extension de la course. De 200 tours elle allait passer à 203 car la dernière relance intervint à la fin du 201ème tour. La course se termine deux tours plus tard au 203ème tour par la victoire de Ron Hornaday Jr sur son Chevrolet #16 engagé par la DEI.

Mais est-ce que cela a procuré plus de spectacle ? Pas sur. Certes il y a eu un resserrement des pilotes mais Hornaday qui menait déjà avant la neutralisation a parfaitement géré la relance et n’a pas été réellement inquiété pour la victoire. Il devance sur la ligne P.J. Jones de 6 dixièmes. Par contre dans le reste de la meute il y a eu pas mal de dépassements. Pour une première la règle semble être prometteuse surtout que contrairement à la East Series, ici la règle est appliquée devant les caméras de TV et que cela offre une belle bagarre pour la victoire et surtout un resserrement favorable aux sponsors. Plus de voitures à l’écran = plus de sponsors visibles = plus de gens satisfaits !

Mieux lors de la deuxième application de la règle le 19 août 1995 à Flemington Rick Carelli mène lors du G/W/C et les spectateurs vont pouvoir frémir quand en sortie de virage 4 dans le dernier tour Ron Hornaday Jr n’hésite pas à bumper Carelli pour s’en aller cueillir une nouvelle victoire. Carelli terminant finalement second. C’est la première fois qu’un G/W/C offre un changement de leader durant cette procédure. Depuis la création de la règle en 1987 en East Series cela n’avait jamais eu lieu. L’objectif est atteint. Faut dire que depuis la création de la Truck Series, les pilotes de cette division ont acquis la réputation d’être les plus bagarreurs de la NASCAR ! Cette règle était faite pour eux !

Pour être précis il faut signaler qu’entre 1995 et la mi saison 1998 la règle en Truck Series était un peu particulière même si le cas de figure ne s’est finalement jamais produit en course. En effet à l’époque les courses de Truck sont divisées en deux segments (pour permettre le ravitaillement en essence interdit sous drapeau vert, voir historique de la série). En cas de drapeau jaune la course était figée. Les pilotes ne pouvant pas poursuivre leur bagarre jusqu’à la ligne d’arrivée contrairement aux autres séries Sprint et Nationwide qui l’autorisaient et pratiquaient même le « gentlemen agreement » (interdit en septembre 2003 avec l’introduction du « Lucky dog » (voir lexique et historique des séries). Cela était valable durant toute la course sauf s’il ne restait plus qu’un seul tour, après passage sous le drapeau blanc, durant une procédure de G/W/C.

A la mi saison 1998 la NASCAR va supprimer les deux segments en Truck en autorisant les ravitaillements sous drapeau vert pour augmenter la stratégie et le spectacle à la TV, la série connaissant une baisse d’intérêt chez le public et les médias. De même en cas de drapeau jaune, les pilotes étaient maintenant autorisés à se battre et rouler à fond jusqu’au passage sur la ligne d’arrivée. Peu importe le danger de la situation. La bagarre durant G/W/C étant elle aussi sujette à la même règle et plus uniquement après le passage sous le drapeau blanc.

En 2000 le 3 juin pour être précis il va y avoir pour la première fois deux G/W/C. Cela se passe à Evergreen. Randy Tolsma  mène lors du 1er G/W/C mais vient à peine de se faire dépasser par Jack Sprague qu’un nouvel incident oblige les officiels à brandir de nouveau le drapeau jaune. Lors du second G/W/C Sprague va réussir à contenir un Tolsma hyper agressif et qui tentera tout. La victoire se jouant pour 221 millièmes.

Toujours en 2000 la NASCAR décide d’introduire la règle du G/W/C en West Series.

Le 15 juillet 2004 la NASCAR annonce que la règle du G/W/C sera dorénavant utilisée dans les deux autres séries nationales à savoir la Sprint Cup et la Nationwide.

Mais la règle va par contre connaître ses limites en ce 17 juillet 2004, à St. Louis sur l’ovale très particulier de Gateway. Car si la course va être prolongée de 14 tours ce qui n’est en soi pas significatif car cela dépend de la taille de la piste mais aussi du travail demandé aux commissaires de pistes pour la dégager. Non ce qui est aberrant c’est l’application de 4 G/W/C !!

Mais que c’est-il passé ? A 5 tours de la fin Jack Sprague, alors 2ème, crève son pneu avant gauche dans la ligne droite avant et sème des débris de carrosserie. Shane Hmiel mène la meute lors du 1er G/W/C mais derrière un nouveau yellow est agité en raison de l’accrochage entre Chase Montgomery et Terry Cook qui tape le mur en sortie de virage 2 et en rebondissant accroche Robert Huffman. Nouveau G/W/C avec toujours Shane Hmiel en tête. Bobby Hamilton Sr tente par l’extérieur dans le virage 2 un dépassement sur Hmiel mais ce dernier en voulant le contenir part en spin et accroche au passage Hamilton qui spin à son tour.  Et hop nouveau yellow donc nouveau G/W/C avec comme leader au restart Chad Chaffin. Mais voilà que Andy Houston et Rick Crawford rejoue la même scène que le duo Hamilton/Hmiel avec pour seule variante le frontal dans le mur de Crawford et hop nouvelle neutralisation ! Et nous voici au 4ème G/W/C avec toujours Chaffin en tête à la relance mais par pour longtemps car à l’entame du dernier tour David Starr bumpe Chaffin entre les virages 1 et 2 pour l’obliger à s’écarter et ainsi passer devant et remporter la course. L’excitation des pilotes de pouvoir gagner des places y étant pour beaucoup dans ce tumulte. Sans compter que cette « longue » prolongation a fait des victimes innocentes en la personne des pilotes tombant en panne d’essence…

Au terme de ce crash fest nocturne la NASCAR va décider de modifier la règle. A compter du 19 juillet 2004 lors de la réunion du lundi des officiels il est décidé qu’à l’avenir il y aurait un G/W/C mais que si celui-ci était de nouveau ralenti par une nouvelle neutralisation, la course à ce moment là se terminerait sous drapeau jaune. Cela étant valable pour les trois séries nationales. Cette règle sera d’application dès le week-end suivant en NASCAR donc à Loudon en Nationwide le 24 juillet et en Sprint le 25 juillet 2004.

En 2005 la règle modifiée de un seul G/W/C va être mise au règlement des séries régionales K&N Pro Series East et West. Dès 2006 elle sera aussi appliquée à l’ensemble des courses de Late Models. En 2007 elle sera bien évidemment introduite en Canadian Tire Series et aussi en NASCAR Corona Mexico Series.

Notons qu’en 2007 en Canadian Tire, un double G/W/C sera appliqué à Mosport le 11 août. Une erreur de jugement des officiels de la série nouvellement créée par la NASCAR et qui ont voulu appliquer ce qu’ils connaissaient c’est-à-dire le règlement de la défunte CASCAR qui appliquait aussi la règle du multiple G/W/C. La NASCAR rappelant à l’ordre ses officiels en leur stipulant de respecter le règlement à la lettre.

Cela dit en 2009 en East Series il va y avoir une exception à cette règle avec l’utilisation le 25 avril de 2 G/W/C ce qui permettra au jeune rookie Matt DiBenedetto de l’emporter sur le Tri-County Speedway. Une jurisprudence pour le futur ? En quelque sorte oui car le 6 juin en Canadian Tire il y aura de nouveau un double G/W/C d’autorisé.

B) Un plus pour le suspense ??

Au fur et à mesure des années le nombre de G/W/C va varier d’une saison sur l’autre. De plus on va se rendre compte que cela concerne tous les types de circuits du short track au routier en passant par les intermédiaires ou encore les Superspeedway.

Mais niveau spectacle cela n’est pas sur. En effet rare au final sont les courses ou le pilote qui menait lors de la relance du G/W/C n’a pas été celui qui paradait peu après sur la Victory Lane.

Oui dans le sens ou le nombre de victoire sous la seconde pour écart entre les deux premiers a fortement augmenté, non dans le sens ou il y a très rarement un changement de leader durant un G/W/C et non plus car surtout en Sprint Cup le nombre de G/W/C annihilé par un yellow est très fréquent.

La règle reste intéressante cela dit car même si pour la victoire cela ne change que rarement dans le peloton il y a souvent pas mal de dépassements.

Mais pourquoi pas plus de dépassement pour la 1ère place ? la raison est que le leader peut imprimer son rythme lors de la relance même s’il doit respecter la zone délimitée par deux lignes entre lesquelles il peut relancer la course. Il peut prendre de ce fait un avantage qui sur de nombreuses pistes peut s’avérer décisif.

Finalement pour augmenter le spectacle la NASCAR va durant l’intersaison 2009-2010 réfléchir à comment redonner du spectacle en course. Il faut dire que la division n°1, la Sprint Cup, voit souvent ses G/W/C être annihilé par un drapeau jaune. Cela étant souvent le cas sur short track et surtout sur superspeedway. Il va être décidé de modifier la règle en autorisant un maximum de trois G/W/C consécutif pour tenter au maximum de terminer la course sous drapeau vert. En cas de 4ème drapeau jaune durant le 3ème G/W/C la course se terminera à ce moment là sous régime de drapeau jaune. Le résultat étant figé. Comme si le destin avait voulu s’en mêler et justifier ce choix, lors de la 1ère course en 2010 à Daytona, la nouvelle règle fut appliquée au maximum avec 3 G/W/C successif !

Certains diront que plus on en autorisera et plus les pilotes seront agressifs sur la piste et plus le risque de voir se multiplier les G/W/C sera grand. Oui et non, seul l’avenir nous le dira.

La solution ? A mon sens il sera bon pour permettre au poursuivant immédiat du leader d’avoir une réelle chance d’augmenter de 2 à 3 le nombre de tours du G/W/C. Cela dit l’introduction en 2009 de la règle du « double file restart » (voir lexique) permet d’augmenter le potentiel de bagarre entre les pilotes. Il ne faut pas oublier que même si c’est la victoire que l’on retient le plus cette règle permet proportionnellement plus de changements dans le classement au sein du peloton que pour déterminer le nom de celui qui visitera la Victory Lane.

C) Tous les G/W/C de la Sprint Cup

 2004 : 3X

1) 08/08/2004 Indianapolis : #24 Jeff Gordon (+1 tour / sous yellow car Dale Jr et Ricky Rudd s’accroche ligne droite arrière).

2) 07/11/2004 Phoenix : #8 Dale Earnhardt Jr (+3 tours / 1.431 sec)

 3) 21/11/2004 Homestead-Miami : #16 Greg Biffle (+4 tours / 0.342 sec) (Tony Stewart mène à la relance mais est dépassé directement en raison d’une panne d’essence et termine 4ème).

 

2005 : 10X

4) 20/02/2005 Daytona : #24 Jeff Gordon (+3 tours / 0.158 sec)

5) 01/05/2005 Talladega : #24 Jeff Gordon (+6 tours / 0.193 sec)

6) 07/05/2005 Darlington: #16 Greg Biffle (+3 tours / 0.990 sec) (Ryan Newman mène la relance mais est dépassé directement et termine 5ème)

7) 12/06/2005 Pocono : #99 Carl Edwards (+1 tour / sous yellow suite à un accident)

8) 24/07/2005 Pocono : #97 Kurt Busch (+3 tours / sous yellow suite à un accident)

9) 14/08/2005 Watkins Glen : #20 Tony Stewart (+2 tours / 1.927 sec) (circuit routier)

10) 04/09/2005 California: #5 Kyle Busch (+4 tours / 0.554 sec)

11) 25/09/2005 Dover: #48 Jimmie Johnson (+4 tours / 0.080 sec)

12) 02/10/2005 Talladega: #88 Dale Jarrett (+2 tours / sous yellow suite à un accident) (Matt Kenseth mène à la relance mais Jarrett gagne sur la ligne. Kenseth termine 3ème)

13) 15/10/2005 Charlotte : #48 Jimmie Johnson (+2 tours / 0.309 sec)

 

2006 : 7X

14) 19/02/2006 Daytona : #48 Jimmie Johnson (+3 tours / sous yellow suite à un accident)

15) 26/02/2006 California : #17 Matt Kenseth (+1 tour / 0.338 sec)

16) 12/03/2006 Las Vegas : #48 Jimmie Johnson (+3 tours / 0.045 sec) (Matt Kenseth mène au restart mais est dépassé sur la ligne et termine 2ème)

(note les 3 premières courses de l’année !!)

17) 09/07/2006 Chicago : #24 Jeff Gordon (+3 tours / 0.461 sec)

18) 16/07/2006 Loudon : #5 Kyle Busch (+8 tours / 0.406 sec)

19) 05/11/2006 Texas: #20 Tony Stewart (+5 tours / 0.272 sec)

20) 19/11/2006: Homestead-Miami: #16 Greg Biffle (+1 tour / 0.389 sec)

 

2007: 7X

21) 18/02/2007 Daytona: #29 Kevin Harvick (+2 tours / 0.020 sec) (Mark Martin mène la relance mais est dépassé sur la ligne et termine 2ème)

22) 25/03/2007 Bristol : #5 Kyle Busch (+4 tours / 0.064 sec)

23) 29/04/2007 Talladega : #24 Jeff Gordon +4 tours / sous yellow suite à un accident)

24) 21/08/2007 Michigan: #2 Kurt Busch (+3 tours / 0.495 sec) (note fin de course reportée de 2 jours à cause de la pluie)

25) 13/10/2007 Charlotte : #24 Jeff Gordon (+3 tours / 0.579 sec)

26) 21/10/2007 Martinsville : #48 Jimmie Johnson (+6 tours / sous yellow suite à un accident)

27) 28/10/2007 Atlanta : #48 Jimmie Johnson (+4 tours / sous yellow suite à un accident)

 

2008 : 9X

28) 16/03/2008 Bristol : #31 Jeff Burton (+6 tours / 0.588 sec) (Denny Hamlin mène au restart mais se loupe et est dépassé directement par Burton. Hamlin termine 6ème)

29) 06/04/2008 Texas : #99 Carl Edwards (+5 tours / 0.399 sec)

30) 03/05/2008 Richmond : #07 Clint Bowyer (+10 tours / 0.439 sec)

31) 15/06/2008 Michigan : #88 Dale Earnhardt Jr (+3 tours / sous yellow suite à un accident)

32) 22/06/2008 Sonoma: #18 Kyle Busch (+2 tours / 1.716 sec) (circuit routier)

33) 05/07/2008 Daytona: #18 Kyle Busch (+2 tours / sous yellow suite à un accident)

34) 05/10/2008 Talladega: #20 Tony Stewart (+2 tours / 0.052 sec)

35) 19/10/2008 Martinsville : #48 Jimmie Johnson (+4 tours / 0.708 sec)

36) 09/11/2008 Phoenix : #48 Jimmie Johnson (+1 tour / 0.295 sec)

 

2009 : 5X

37) 08/03/2009 Atlanta : #2 Kurt Busch (+5 tours / 0.332 sec) (Carl Edwards mène au restart mais est dépassé dans le 1er tour et termine 3ème. Note au dernier pit stop il n’avait pris que 2 pneus contrairement à Kurt Busch)

38) 22/03/2009 Bristol : #18 Kyle Busch (+3 tours / 0.391 sec)

39) 21/06/2009 Sonoma : #9 Kasey Kahne (+3 tours / 0.748 sec) (circuit routier)

40) 25/10/2009 Martinsville : #11 Denny Hamlin (+1 tour / sous yellow suite à un accident)

41) 01/11/2009 Talladega : #26 Jamie McMurray (+3 tours / sous yellow suite à un « Big One »)

 

2010 : 6X

42) 14/02/2010 Daytona : #1 Jamie McMurray (+8 tours / 0.119 sec) (Triple G/W/C dès l’instauration de cette nouvelle règle ! Note : 1er G/W/C (195-198) stoppé dès le restart car accident. Greg Biffle #16 est leader. 2ème G/W/C (200-202) stoppé juste avant le passage sur la ligne au 200ème tour suite à un accident. Greg Biffle est toujours leader mais est dépassé dès le restart par Kevin Harvick #29 qui la un peu bumpé. 3ème G/W/C (204-206) suite à un accident. Harvick leader au restart est directement dépassé par Jamie McMurray qui se faufile de façon musclée dans un trou de souris. Harvick termine 7ème. Biffle a lui terminé 3ème.)

43) 07/03/2010 Atlanta : #2 Kurt Busch (+16 tours / 0.482 sec) (Double G/W/C. Kurt Busch mène mais yellow suite à un accident à 2 tours de la fin. Les leaders aux pits pour changer de pneus. Kurt Busch prend 4 pneus et ressort des stands 4ème. Clint Bowyer #33 n’a pris que 2 pneus et prend le commandement pour le restart. Au G/W/C n°1 Bowyer se loupe et Kurth Busch passe directement Paul Menard #98 (2ème) et Jamie McMurray #1 (3ème) gênés par Bowyer. Puis Busch passe Bowyer sur sa lancée. Bowyer plus lent est accroché virage n°3 par McMurray qui est loose en tentant de lui faire l’intérieur. Nouveau yellow. Kurt Busch est en tête et ne la lâchera plus lors du 2ème G/W/C. Bowyer termine 23ème.)

44) 10/04/2010 Phoenix : #39 Ryan Newman (+3 tours / 0.130 sec) (Jeff Gordon #24 mène au restart sur la file extérieure et Newman est 2ème (1er file intérieure). Au drapeau vert Newman se met à hauteur de Gordon et le dépasse en sortie de virage 2 et remporte la course. Gordon est 2ème).

45) 25/04/2010 Talladega : #29 Kevin Harvick (+12 tours / 0.011 sec) (Triple G/W/C) (Jamie McMurray #1 mène depuis le 177ème tour mais aussi les 3 restarts des 3 G/W/C. Mais dans la partie tri-ovale il se fait dépasser dans le dernier tour par Harvick à moins de 200 mètres de la ligne d’arrivée. Il termine 2ème).

46) 06/06/2010 Pocono : #11 Denny Hamlin (+4 tours / sous yellow) (Hamlin en tête de tout le G/W/C. Yellow au 200ème et dernier tour car accident virage 3 entre #20 Joey Logano et #29 Kevin Harvick. Restart au 203ème tour mais dans le 205ème et dernier crash collectif ligne droite (Jeff Gordon #24, Elliott Salder #19, Marcos Ambrose #47, A.J. Allmendinger #43, Mark Martin #5, Greg Biffle #16, Kasey Kahne #9, Martin Truex Jr #56, David Stremme #26 et Ryan Newman #39. Détail = #9 poussé par #43 est percuté par #5 et tape mur extérieur et décolle puis empilage derrière et #47 tape mur intérieur.)

47) 03/07/2010 Daytona : #29 Kevin Harvick (+6 tours / 0.092 sec) (accident partie tri-ovale entre #2 Kurt Busch, #19 elliott Salder et #77 Sam Hornish Jr dans le 159ème et avant dernier tour = yellow de 160 à 164. Restart lap 165 avec Clint Bowyer #33 qui menait avant le yellow mais est directement dépassé dès le restart par Harvick. Bowyer est loose et perd des places, il termine 17ème car il est poussé dans la ligen droite arrière du dernier tour par Kurt Busch #2, part en travers et est poussé par #00 David Reutimann = 360° plusieurs fois mais est ok et pas de yellow pour autant).

 

Total : 47 G/W/C. Jimmie Johnson a gagné 8 G/W/C ; Jeff Gordon et Kyle Busch 6. il y a eu 12 fois un changement de leader. A 14 reprises la course s’est terminée par un yellow. Règle instaurée en 2004 à Loudon (25 juillet) avec un seul G/W/C possible. Depuis 2010 règle avec maximum 3 G/W/C.

 

D) Tous les G/W/C de la Nationwide

 

2004 : 6X

1) 27/08/2004 Bristol : #81 Dale Earnhardt Jr (+6 tours / 0.100 sec)

2) 09/10/2004 Kansas : #87 Joe Nemechek (+4 tours / 0.041 sec)

3) 23/10/2004 Memphis: #8 Martin Truex Jr (+5 tours / 0.305 sec)

4) 30/10/2004 Atlanta: #17 Matt Kenseth (+8 tours / 0.119 sec)

5) 06/11/2004 Phoenix: #41 Jamie McMurray (+5 tours / 0.261 sec)

6) 20/11/2004 Homestead-Miami: #29 Kevin Harvick (+2 tours / 0.218 sec)

 

2005: 9X

7) 04/04/2005 Bristol: #29 Kevin Harvick (+6 tours / 0.159 sec)

8) 30/04/2005 Talladega: #8 Martin Truex Jr (+3 tours / 0.128 sec)

9) 13/05/2005 Richmond : #60 Carl Edwards (+3 tours / 0.144 sec) (Elliott Salder #90 mène au restart mais dépassé dans le 1er tour et termine 2ème)

10) 01/07/2005 Daytona : #8 Martin Truex Jr (+4 tours / 0.131 sec)

11) 16/07/2005 Loudon : #8 Martin Truex Jr (+1 tour / 0.168 sec)

12) 06/08/2005 IRP: #8 Martin Truex Jr (+4 tours / 1.002 sec)

13) 26/08/2005 Bristol: #39 Ryan Newman (+2 tours / 0.273 sec)

14) 09/09/2005 Richmond : #21 Kevin Harvick (+3 tours / 0.672 sec)

15) 22/10/2005 Memphis: #2 Clint Bowyer (+4 tours / 0.552 sec)

 

2006: 11X

16) 11/03/2006 Las Vegas : #9 Kasey Kahne (+6 tours / 0.316 sec)

17) 08/04/2006 Texas: #39 Kurt Busch (+6 tours / 0.266 sec)

18) 21/04/2006 Phoenix: #21 Kevin Harvick (+6 tours / 0.359 sec)

19) 24/06/2006 Milwaukee : #11 Paul Menard (+8 tours / 0.523 sec)

20) 30/06/2006 Daytona: #8 Dale Earnhardt Jr (+3 tours / 0.154 sec)

21) 12/08/2006 Watkins Glen: #39 Kurt Busch (+1 tour / 0.558 sec)

22) 19/08/2006 Michigan: #8 Dale Earnhardt Jr (+3 tours / sous yellow suite à un accident) (Carl Edwards #60 mène au restart mais est poussé par Dale Jr = crash et arrivée sous yellow. Edwards est classé 23ème)

23) 23/09/2006 Dover : #2 Clint Bowyer (+2 tours / 0.547 sec)

24) 13/10/2006 Charlotte : #32 Dave Blaney (+3 tours /  sous yellow suite à un accident) (Blaney mène au restart mais est dépassé directement par Matt Kenseth #17 mais il parvient à le repasser dans le dernier tour et arrivée sous yellow car Kenseth part en tête-à-queue en sortie de virage 4 et accident multiple. Kenseth passe la ligne en travers en 4ème position)

25) 28/10/2006 Memphis : #21 Kevin Harvick (+2 tours / sous yellow suite à un accident) (Carl Edwards #60 mène au restart mais est dépassé directement par Harvick qui la bumpé et arrivée sous yellow suite à un autre accident. Edwards termine 3ème)

26) 11/11/2006 Phoenix : #17 Matt Kenseth (+3 tours / 0.337 sec)

 

2007 : 7X

27) 04/03/2007 Mexico : #42 Juan Pablo Montoya (+2 tours / 0.750 sec)

28) 28/04/2007 Talladega : #77 Bobby Labonte (+3 tours / 0.052 sec (Casey Mears #24 mène au restart mais est dépassé par Tony Stewart #33 et puis ce dernier est dépassé sur la ligne par Labonte. Stewart termine 2ème et Mears 3ème)

29) 07/07/2007 Daytona : #5 Kyle Busch (+2 tours / 0.103 sec)

30) 04/08/2007 Montréal : #21 Kevin Harvick (+1 tour / 0.338 sec) (Marcos Ambrose #59 mène au restart mais est poussé par Robby Gordon #55 dans le 1er virage. Il s’agit d’une vengeance de Robby car pendant le yellow Ambrose l’avait percuté et fait partir en spin. Robby N’ayant pas respecté les ordres des officiels en ne se plaçant pas correctement pour le restart il sera disqualifié de sa « 2ème place ». Harvick 3ème au restart avait hérité de la tête lors de l’incident. Ambrose est classé 7ème et Gordon qui passe la ligne en 1er alors qu’il aurait du terminer 2ème est disqualifié et rétrogradé en 18ème position)

31) 07/09/2007 Richmond : #5 Kyle Busch (+2 tours / 0.868 sec)

32) 27/10/2007 Memphis : #99 David Reutimann (+3 tours / 0.735 sec)

33) 10/11/2007 Phoenix: #5 Kyle Busch (+3 tours / 0.305 sec)

 

2008: 10X

34) 01/03/2008 Las Vegas : #5 Mark Martin (+2 tours / 0.586 sec)

35) 08/03/2008 Atlanta: #17 Matt Kenseth (+3 tours / 0.159 sec)

36) 11/04/2008 Phoenix: #18 Kyle Busch (+2 tours / 0.241 sec)

37) 02/05/2008 Richmond: #20 Denny Hamlin (+3 tours / 0.789 sec)

38) 09/05/2008 Darlington: #20 Tony Stewart (+2 tours / 0.814 sec)

39) 24/05/2008 Charlotte: #32 Kyle Busch (+2 tours / sous yellow suite à un accident)

40) 04/07/2008 Daytona : #20 Denny Hamlin (+5 tours / 0.133 sec)

41) 20/09/2008 Dover : #18 Kyle Busch (+7 tours / 0.866 sec)

42) 25/10/2008 Memphis: #60 Carl Edwards (+3 tours / 0.147 sec)

43) 08/11/2008 Phoenix: #60 Carl Edwards (+1 tour / 0.096 sec)

 

2009: 3X

44) 28/02/2009 Las Vegas : #16 Greg Biffle (+9 tours / 0.391 sec)

45) 17/04/2009 Phoenix: #16 Greg Biffle (+3 tours / 0.338 sec)

46) 25/04/2009 Talladega: #6 David Ragan (+3 tours / 0.030 sec) (Ryan Newman #33 mène au restart mais est passé sur la ligne par Ragan qui avait redémarré 5ème. Newman termine 2ème)

47) 08/05/2009 Darlington : #16 Matt Kenseth (+6 tours / sous yellow suite à un accident) (Note : pendant le yellow le leader Kyle Busch #18 doit passer par son stand suite à une crevaison du pneu arrière droit. Kenseth hérite de la tête pour la relance).

48) 03/07/2009 Daytona : #29 Clint Bowyer (+2 tours / sous yellow suite à un « Big One »)

49) 21/08/2009 Bristol : #6 David Ragan (+4 tours / sous yellow suite à un accident)

50) 30/08/2009 Montréal : #60 Carl Edwards (+2 tours / 0.393 sec) (Marcos Ambrose #47 mène au restart mais il fait une erreur dans la dernière chicane du dernier tour en tirant tout droit et escaladant le vibreur. Il termine 2ème)

51) 10/10/2009 Fontana : #20 Joey Logano (+2 tours / 0.514 sec)

52) 24/10/2009 Memphis : #88 Brad Keselowski (+4 tours / 0.090 sec)

 

2010 : 10X

 

53) 20/02/2010 Fontana : #18 Kyle Busch (+2 tours / 0.051 sec) (Yellow du au spin de Brendan Gaughan #62 virage 4. Au restart Joey Logano #20 mène mais est bumpé par Greg Biffle #27 qui le passe puis Busch #18 passe tout juste sur la ligne Biffle et gagne. Logano termine 5ème après avoir été poussé en tête-à-queue par Brad Keselowski #22 juste avant la ligne d’arrivée. Il termine sa course en passant dans l’herbe)

54) 25/04/2010 Talladega : #22 Brad Keselowski (+3 tours / sous yellow) (Yellow frontstretch provoqué par un accident multiple du 115 au 118ème tour. Restart avec Kevin Harvick #33 qui mène depuis le 96ème tour mais est dépassé dans le dernier tour après le 1er G/W/C par Keselowski dans le virage 3 mais un Big One dans le virage 4 du dernier tour (120ème) entraîne une arrivée sous yellow).

55) 30/04/2010 Richmond : #22 Brad Keselowski (+2 tours / 0.261 sec) (Yellow provoqué par l’accident de Paul Menard #98 virage 2. Kyle Busch #18 mène au restart devant Justin Allgaier #12 mais est poussé avec ce dernier (car ils n’ont pas changé de pneus lors du yellow contrairement à Keselowski, leader avant le yellow) par Greg Biffle #27 (3ème) en 3-wide et Keselowski plonge de sa 5ème place du restart à l’intérieur de Busch et Allgaier. Biffle mène l’avant dernier tour mais est dépassé par Keselowski à l’entame du dernier tour. Busch termine 4ème et Biffle 2ème).

56) 15/05/2010 Dover : #18 Kyle Busch (+5 tours / 1.280 sec) (1 G/W/C car gros crash multiple dans le dernier tour. Mais Busch qui menait facilement ne sera pas inquiété pour autant).

57) 29/05/2010 Charlotte : #18 Kyle Busch (+3 tours / 0.112 sec) (Yellow au 199ème des 200 tours car accident virage 4 #43 Scott Lagasse Jr et #99 Trevor Bayne puis restart lap 202. Kyle Busch mène facilement).

58) 02/07/2010 Daytona : #3 Dale Earnhardt Jr (+2 tours / 0.094 sec) (Yellow lap 97 sur 100 car débris virage 3. Restart lap 101mais Dale Jr conserve la tête.

59) 09/07/2010 Chicagoland : #18 Kyle Busch (+3 tours / sous yellow) (Yellow lap 198 sur 200 car accident virage 1 de #99 Trevor Bayne. Joey Logano #20 mène au restart lap 202 mais est directement dépassé par Busch et lors du 203ème et dernier tour yellow suite à accident multiple frontstretch).

60) 24/07/2010 Clermont (IRP) : #18 Kyle Busch (+1 tour / 0.198 sec) (Yellow lap 196-199 car Joe Nemechek #87 spin virage 4).

61) 29/08/2010 Montreal : #09 Boris Said (+3 tours / 0.012 sec) (circuit routier) (yellow dans le 74ème et dernier tour car accident de Jason Leffler #38 virage 3. Restart au 76ème tour avec Robby Gordon #07 au commandement depuis le 66ème tour mais Said le dépasse directement au restart car Gordon tombe en panne d’essence. Il terminera 14ème à 2 tours.  Said se loupe dans la dernière chicane mais réussit sur le fil à l’emporter face à Max Papis #33).

62) 06/11/2010 Texas : #60 Carl Edwards (+5 tours / 0.702 sec) (Yellow lap 199-203 car fluide sur la piste).

 

Total : 62 G/W/C. 14 fois le leader à changé. 9 fois l’arrivée s’est faite sous yellow. 6 fois à Phoenix et Memphis (soit une fois chaque année). 5 fois sur circuit routier. Kyle Busch en a remporté 11. Martin Truex Jr 5 fois (dont 3 consécutivement), Kevin Harvick 5 fois aussi. En 2006 il y en a eu 11 = record. Règle instaurée en 2004 à Loudon (24 juillet). Depuis 2010 règle avec maximum 3 G/W/C. Règle instaurée en 1987 lors des courses combinées avec la East Series sur le short track d’Oxford Plains (voir partie East car règle spécifique à cette piste)

 

Voici les 4 « faux G/W/C » qui eurent lieu lors de courses combinées entre la Nationwide et la East Series ente 1987 et 1991. Voir la partie East pour plus d’infos. Ces 4 « G/W/C » ne sont pas comptabilisés dans les statistiques et ne sont présentés ici qu’à titre indicatif.

1) 12/07/1987 Oxford Plains : #41 Jamie Aube (+32 tours / 3,130 sec) (course prévue sur 250 tours. Billy Clark mène de 164 à 253 puis Aube du 254 au 282. Il s’agit d’une course combinée avec la Nationwide Series)

2) 10/07/1988 Oxford Plains : #0 Dick McCabe (+32 tours / 1 C.L.) (course prévue sur 250 tours. Il s’agit d’une course combinée avec la Nationwide Series. Il y eu 3 yellows)

3) 08/07/1990 Oxford Plains : #63 Chuck Bown (+56 tours / 0.4 sec) (course prévue sur 250 tours, il y eu 9 yellows. Course combinée avec la Nationwide Series)

4) 07/07/1991 Oxford Plains : #28 Ricky Craven (+53 tours / 3 sec) (course prévue sur 250 tours, il y eu 5 yellows. Course combinée avec la Nationwide Series)

 

E) Tous les G/W/C de la Camping World Truck

 

1995 : 2X

1) 08/04/1995 Tucson : #16 Ron Hornaday Jr (+3 tours / 0.600 sec) (1er G/W/C de l’histoire de la NASCAR en série nationale)

2) 19/08/1995 Flemington : #16 Ron Hornaday Jr (+1 tour / 0.13 sec) (Rick Carelli #6 mène au restart mais Hornaday le pousse en sortie de virage 4 pour le dépasser sur la ligne. Carelli termine 2ème)

 

1996 : 4X

3) 10/08/1996 Flemington : #3 Mike Skinner (+4 tours / 0.453 sec)

4) 31/08/1996 Nashville Speedway : #7 Dave Rezendes (+5 tours / 0.428 sec)

5) 08/09/1996 Loudon : #16 Ron Hornaday Jr (+6 tours / 0.322 sec) (Jack Sprague #24 mène au restart mais est dépassé dans le 1er tour par Joe Ruttman #80. Sprague pousse Ruttman en spin, élargit sa trajectoire et Hornaday en profite pour passer et gagner. Sprague termine 2ème et Ruttman termine 8ème)

6) 21/09/1996 Martinsville : #3 Mike Skinner (+5 tours / 1.041 sec)

 

1997 : 4X

7) 10/05/1997 Evergreen : #17 Rich Bickle (+3 tours / 0.319 sec)

8) 31/07/1996 IRP : #16 Ron Hornaday Jr (+2 tours / 0.947 sec) (Jimmy Hensley #43 mène au restart mais est dépassé directement. Polémique sur un départ volé de Hornaday. Sans suite. Notons que Hensley avait mené les 200 premiers tours avant le G/W/C et termine 3ème)

9) 16/08/1997 Nashville Speedway : #24 Jack Sprague (+6 tours / 0.417 sec) (G/W/C artificiel car yellow pour débris virage 1 qui était un papier d’emballage de paquet de chips... En fait il ne restait que 5 pilotes dans le tour à l’approche de l’arrivée et ils étaient tous très espacés les uns des autres. Il fallait relancer l’intérêt de la course pour la TV…)

10) 27/09/1997 Martinsville : #17 Rich Bickle (+6 tours / 0.573 sec)

 

1998: 3X

11) 18/01/1998 Walt Disney: #16 Ron Hornaday Jr (+4 tours / 0.211 sec) (Mike Wallace #52 le leader est poussé par Joe Ruttman #50 = accident virage n°3 et provoque le yellow au 196ème tour. Mike Bliss #2 hérite du commandement du 197ème au 198ème tour mais tombe en panne d’essence derrière le pace car. Il sera classé 12ème et Sprague devient leader en vue du restart).

12) 20/06/1998 Bristol: #16 Ron Hornaday Jr (+6 tours / 0.854 sec)

13) 08/11/1998 Las Vegas: #24 Jack Sprague (+2 tours / 0.3 sec) (Greg Biffle #50 mène au restart mais est poussé par Ron Hornaday Jr #16 directement qui écarte sa trajectoire et du coup est aussi dépassé par Sprague. Hornaday Jr termine 2ème et Biffle 5ème. Grosse polémique sur l’aide entre pilote Chevrolet Hornaday Jr offrant le titre à Sprague face au Ford de Biffle. Image des deux pilotes après l’arrivée fêtant le titre sur les capots de leurs trucks devant la tribune)

 

1999 : 5X

14) 20/03/1999 Homestead-Miami : #2 Mike Wallace (+5 tours / 0.461 sec)

15) 10/04/1999 Mesa Marin : #6 Rick Carelli (+1 tour / 0.759 sec)

16) 22/05/1999 I-70: #24 Jack Sprague (+4 tours / 0.165 sec)

17) 01/08/1999 Loudon : #1 Dennis Setzer (+2 tours / 0.355 sec)

18) 05/08/1999 IRP: #50 Greg Biffle (+1 tour / 0.261 sec)

 

2000: 4X

19) 03/06/2000 Evergreen: #24 Jack Sprague (+7 tours / 0.221 sec) (Randy Tolsma #25 mène lorsque le yellow est brandit.suite au crash de Brendan Gaughan #62, les leaders passent aux stands mais Sprague prend la tête, son équipe étant plus rapide en ne changeant que 2 pneus. Il est leader pour le restart. Tolsma termine 2ème)

20) 08/07/2000 Loudon : #99 Kurt Busch (+4 tours / 0.333 sec)

21) 27/08/2000 Chicago Motor Speedway à Cicero (circuit de 1 mile) : #18 Joe Ruttman (+2 tours / 0.330 sec)

22) 22/09/2000 Dover: #99 Kurt Busch (+3 tours / 0.210 sec) (Yellow provoqué par Kurt Busch qui pousse le leader Mike Wallace #52 en crash)

 

2001: 3X

23) 16/02/2001 Daytona: #18 Joe Ruttman (+4 tours / 0.318 sec)

24) 20/05/2001 Pikes Peak: #18 Joe Ruttman (+4 tours 0.449 sec)

25) 26/10/2001 Phoenix: #99 Greg Biffle (+9 tours / 0.542 sec) (= 1er double G/W/C de l’histoire. Le 1er yellow est provoqué par l’accident de Tom Carey Jr #03 = 1er G/W/C puis second yellow au 155ème tour suite à l’accident de Brian Rose #51 = 2ème G/W/C. Biffle est indétrônable leader)

 

2002: 5X

26) 29/06/2002 Milwaukee: #29 Terry Cook (+3 tours / 0.696 sec) (Jason Leffler #2 mène le restart mais se fait dépassé dans le 1er tour et termine 2ème)

27) 20/07/2002 Loudon : #29 Terry Cook (+7 tours / 0.189 sec)

28) 10/08/2002 Nashville Superspeedway : #16 Mike Bliss (+1 tour / 0.305 sec)

29) 21/09/2002 South Boston: #16 Mike Bliss (+7 tours / 0.559 sec)

30) 08/11/2002 Phoenix: #6 Kevin Harvick (+2 tours / 0.022 sec)

 

2003: 4X

31) 14/02/2003 Daytona: #14 Rick Crawford (+6 tours / 0.027 sec)

32) 23/03/2002 Mesa Marin: #46 Dennis Setzer (+5 tours / 1.216 sec)

33) 16/05/2003 Charlotte: #1 Ted Musgrave (+2 tours / 0.233 sec)

34) 04/10/2003 South Boston: #46 Dennis Setzer (+3 tours / 0.984 sec)

 

2004: 9X

35) 13/03/2004 Atlanta: #4 Bobby Hamilton Sr (+3 tours / 0.330 sec) (Mike Skinner #42 mène le restart et en sortie de virage 4 dans le dernier tour Hamilton pousse Skinner en spin dans l’herbe et il passe l’arrivée en marche arrière en 2ème position !)

36) 17/04/2004 Martinsville : #14 Rick Crawford (+4 tours / 0.365 sec)

37) 16/05/2004 Mansfield : #16 Jack Sprague (+2 tours / 0.394 sec)

38) 25/06/2004 Milwaukee : #1 Ted Musgrave (+5 tours / 1.479 sec)

39) 10/07/2004 Kentucky: #4 Bobby Hamilton Sr (+3 tours / 0.179 sec) (Jack Sprague #16 mène au restart mais loupe une vitesse à l’accélération et se fait passer par Hamilton)

40) 17/07/2004 Gateway : #75 David Starr (+14 tours / 0.444 sec) (Shane Hmiel #15 (termine 16ème) mène le 1er G/W/C puis nouveau yellow car accrochage entre Chase Montgomery #8 et Terry Cook #10 qui tape le mur en sortie de virage 2 et en rebondissant accroche Robert Huffman #12. Nouveau G/W/C avec toujours Shane Hmiel en tête. Bobby Hamilton Sr #4 tente par l’extérieur dans le virage 2 un dépassement sur Hmiel mais ce dernier en voulant le contenir part en spin et accroche au passage Hamilton qui spin à son tour.  Nouveau yellow donc nouveau G/W/C, leader au restart Chad Chaffin #18 (termine 4ème). Mais voilà que Andy Houston #2 et Rick Crawford #14 rejoue la même scène que le duo Hamilton/Hmiel avec pour seule variante le frontal dans le mur de Crawford et hop nouvelle neutralisation ! Et nous voici au 4ème G/W/C avec toujours Chaffin en tête à la relance mais par pour longtemps car à l’entame du dernier tour David Starr bumpe Chaffin entre les virages 1 et 2 pour l’obliger à s’écarter et ainsi passer devant et remporter la course) = 1er quadruple G/W/C et changement de règle !

41) 25/08/2004 Bristol : #99 Carl Edwards (+6 tours / 0.306 sec)

42) 09/09/2004 Richmond : #1 Ted Musgrave (+9 tours / sous yellow suite à un accident)

43) 13/11/2004 Darlington : #2 Kasey Kahne (+3 tours / sous yellow suite à un accident)

 

2005: 8X

44) 18/03/2005 Atlanta: #6 Ron Hornaday Jr (+5 tours / 0.008 sec) (= plus petit écart à l’arrivée lors d’un G/W/C)

45) 15/05/2005 Mansfield : #04 Bobby Hamilton Sr (+4 tours / 0.169 sec)

46) 20/05/2005 Charlotte: #15 Kyle Busch (+2 tours / 0.149 sec)

47) 02/07/2005 Kansas: #30 Todd Bodine (+3 tours / 0.387 sec)

48) 09/07/2005 Kentucky: #46 Dennis Setzer (+1 tour / 0.249 sec)

49) 23/07/2005 Memphis: #38 Brandon Whitt (+2 tours / 1.442 sec) (Ron Hornaday Jr #6 mène au restart mais spin seul dans l’avant dernier tour au virage 4  sur l’huile de Jimmy Spencer #2. Il termine 21ème)

50) 08/09/2005 Richmond : #5 Mike Skinner (+1 tour / 0.483 sec)

51) 24/09/2005 Las Vegas : #30 Todd Bodine (+6 tours / 0.297 sec) (Ted Musgrave #1 mène le restart mais se fait passer dans le dernier tour et termine 2ème)

 

2006 : 8X

52) 17/02/2006 Daytona : #6 Mark Martin (+2 tours / sous yellow suite à un accident)

53) 24/04/2006 California: #6 Mark Martin (+6 tours / 0.131 sec)

54) 17/03/2006 Atlanta: #30 Todd Bodine (+5 tours / 0.354 sec)

note les 3 1ères courses de la saison avec G/W/C

55) 09/06/2006 Texas : #30 Todd Bodine (+1 tour / 0.116 sec) (Mike Skinner #5 mène le restart mais est dépassé dans le dernier tour et termine 2ème)

56) 17/06/2006 Michigan : #23 Johnny Benson Jr (+2 tours / 0.112 sec)

57) 15/07/2006 Memphis : #60 Jack Sprague (+2 tours / 0.251 sec)

58) 12/08/2006 Nashville : #23 Johnny Benson Jr (+1 tour / 0.492 sec) (Mike Skinner #5 mène au restart puis Todd Bodine #30 mène l’avant dernier tour après avoir poussé Skinner mais les deux pilotes se retouchent et tapent le mur virage 2.Ils sont dépassés dans le dernier tour par Benson. Bodine termine 8ème et Skinner termine 17ème après un tête-à-queue dans le virage 3 poussé par Matt Crafton #88 dans le dernier tour)

59) 03/11/2006 Texas : #46 Clint Bowyer (+1 tour / 0.279 sec)

 

2007 : 6X

60) 31/03/2007 Martinsville : #5 Mike Skinner (+3 tours / 0.527 sec)

61) 18/05/2007 Charlotte : #33 Ron Hornaday Jr (+2 tours / 0.244 sec)

62) 08/06/2007 Texas : #30 Todd Bodine (+2 tours / 0.188 sec)

63) 27/07/2007 IRP: #33 Ron Hornaday Jr (+1 tour / 0.350 sec)

64) 02/11/2007 Texas: #9 Ted Musgrave (+2 tours / sous yellow suite à un accident : Chad McCumbee #8 (termine 13ème) mène le restart mais s’accroche directement avec Erik Darnell #99 et ils se crashent dans le virage 1. Musgrave passe et gagne sous yellow)

65) Homestead-Miami : #23 Johnny Benson Jr (+4 tours / 0.600 sec) (Kyle Busch #51 mène au restart mais est dépassé dans le dernier tour et termine 2ème)

 

2008 : 7X

66) 29/03/2008 Martinsville : #18 Dennis Setzer (+3 tours / sous yellow suite à un accident)

67) 16/05/2008 Charlotte : #88 Matt Crafton (+4 tours / 0.184 sec)

68) 06/06/2008 Texas: #33 Ron Hornaday Jr (+5 tours / 0.283 sec)

69) 28/06/2008 Memphis: #33 Ron Hornaday Jr (+4 tours / 0.269 sed)

70) 20/08/2008 Bristol: #51 Kyle Busch (+3 tours / 0.386 sec)

71) 20/09/2008 Las Vegas: #5 Mike Skinner (+1 tour / 0.020 sec) (Erik Darnell #99 mène le restart mais est passé directement suite à un petit bump de Skinner et termine 2ème)

72) 14/11/2008 Homestead-Miami : #30 Todd Bodine (+3 tours / 0.232 sec)

 

2009 : 7X

73) 30/03/2009 Martinsville : #2 Kevin Harvick (+1 tour / sous yellow suite à un accident)

74) 27/06/2009 Memphis : #33 Ron Hornaday Jr (+1 tour / 0.653 sec)

75) 01/08/2009 Nashville : #33 Ron Hornaday Jr (+4 tours / 0.944 sec)

76) 12/09/2009 Gateway : #5 Mike Skinner (+2 tours / 0.285 sec)

77) 31/10/2009 Talladega : #51 Kyle Busch (+4 tours / 0.057 sec) (Kyle Busch mène au restart mais se fait dépasser par Todd Bodine #30 mais il parvient à le repasser sur la fin avant la ligne d’arrivée grâce au superdraft de son coéquipier Aric Almirola #15. Almirola termine 2ème et Bodine 3ème)

78) 13/11/2009 Phoenix : #4 Kevin Harvick (+1 tour / sous yellow suite à un accident)

79) 20/11/2009 Homestead-Miami : #4 Kevin Harvick (+2 tours / 0.949 sec) (Timothy Peters #17 mène au restart mais se loupe totalement en passant ses vitesses et est directement dépassé par Harvick, il termine 4ème)

 

2010: 8X

80) 14/05/2010 Dover : #51 Aric Almirola (+4 tours / 0.898 sec) (Lors du yellow du à l’accident au virage 4 de Johnny Sauter #13 au 194ème tour le leader Kyle Busch #18 ne ravitaille pas et tombe en panne d’essence au moment ou le pace car s’efface pour le restart au 198ème tour et Almirola prend la tête mais nouveau yellow (tour 199 à 202) pour fluide sur la piste. 1 G/W/C mais Almirola mène tout).

81) 04/06/2010 Texas : #30 Todd Bodine (+2 tours / 1.3007 sec) (Yellow à 3 tours de l’arrivée suite à accident de Matt Crafton #88 et David Starr #81 virage 2. Bodine mène tout le G/W/C).

82) 11/07/2010 Iowa : #3 Austin Dillon (+5 tours / 0.635 sec) (Yellow à 1 tour de la fin suite à des débris. Dillon mène tout le G/W/C).

83) 31/07/2010 Pocono : #2 Elliott Sadler (+5 tours / 0.445 sec) (Sadler prend la tête fac à Kasey Kahne #18 dans le 50ème et dernier tour mais un accident de Ron Hornaday Jr #33 virage 2 provoque un yellow (lap 51-53) puis 1 G/W/C).

84) 18/08/2010 Bristol : #18 Kyle Busch (+6 tours / sous yellow) (Mais au 199ème et avant dernier tour accident virage 2 avec Elliott Salder #2, Justin Lofton #7, Ken Schrader #52, Miguel Paludo #77, David Starr #81 et Dennis Setzer #92. Yellow tour 200 à 204). Restart et lors du dernier tour, le 206ème nouveau yellow suite à accident virage 4 de Austin Dillon #3, Max Papis #9 et Dennis Setzer #92).

85) 27/08/2010 Chicagoland : #18 Kyle Busch (+4 tours / 0.186 sec) (yellow du 149 au 152ème tour car fluide sur la piste).

86) 23/10/2010 Martinsville : #33 Ron Hornaday Jr (+6 tours / 0.305 sec) (yellow du 198 au 204ème tour car #24 Cody Cambensy à fait un spin virage 3).

87) 30/10/2010 Talladega : #18 Kyle Busch (+1 tour / 0.002 sec) (Yellow/Red flag de 9min 49sec au tour 93 car accident virage 1 de #2 Ken Schrader, #5 Mike Skinner, #30 Todd Bodine, #33 Ron Hornaday Jr, #60 Narain Karthikeyan et #95 Grant Enfinger. Restart avec Aric Almirola #51 qui menait depuis le 90ème tour mais se fait dépasser sur la ligne d’arrivée par Busch et termine 2ème).

 

Total: 87 G/W/C. A 19 reprises il y a eu un changement de leader. Il y a eu 8 arrivées sous yellow. Ron Hornaday Jr en a remporté 14. Il y a eu par deux fois des G/W/C multiples (une X2 et une X4). Règle instaurée en 1995 sans limite de G/W/C puis en 2004 fut modifiée avec 1 G/W/C maximum). Depuis 2010 règle avec maximum 3 G/W/C.

 

F) Tous les G/W/C de la Canadian Tire

 

2007 : 2X

1) 11/08/2007 Mosport Speedway : #4 Don Thomson Jr  (+9 tours / 0.703 sec) (Thomson mène au restart mais se fait dépasser directement par Scott Steckly. Survient un yellow suite au spin de Steckly poussé par Thomson et donc 2ème yellow et 2ème G/W/C. Thomson le mène de bout en bout)

2) 23/09/2007 Kawartha : #22 Scott Steckly (+5 tours / 0.341 sec)

 

2008 : 3X

3) 17/08/2008 Trois-Rivières : #27 Andrew Ranger (+5 tours / 1.198 sec) (Scott Steckly mène au restart mais dans le dernier tour il s’accroche avec J.R. Fitzpatrick entre les virages 9 et 10 et Ranger en profite) (circuit routier)

4) 30/08/2008 Cayuga : #9 Mark Dilley (+3 tours / 0.737 sec)

5) 06/09/2008 Barrie : #22 Scott Steckly (+1 tour / 0.372 sec)

 

2009: 5X

6) 23/05/2009 St. Eustache : #39 Dave Whitlock (+9 tours / 0.244 sec) (Whitlock mène au restart mais est directement dépassé sur la ligne par Ron Beauchamp Jr. #60 qui a mieux démarré puis Whitlock le repasse le tour après et gagne)

7) 06/06/2009 Delaware : #17 D.J. Kennington (+21 tours / 0.516 sec) (Double G/W/C. 200 tours prévus. Yellow du 191ème au 208ème tour. Restart n°1 au 209ème mais yellow directement suite à un accident. 210ème à 218ème tour sous yellow. Restart n°2 au 219ème tour. Kennington mène tout lors des 2 G/W/C)

8) 18/07/2009 Sun Valley : #27 Andrew Ranger (+6 tours / 0.561 sec)

9) 16/08/2009 Trois-Rivières : #27 Andrew Ranger (+2 tours / 0.495 sec) (circuit routier)

10) 30/08/2009 Montréal : #84 J.R. Fitzpatrick (+2 tours / sous yellow suite à l’immobilisation de Jason White #21 sutr la piste) (circuit routier)

 

2010 : 3X

11) 05/06/2010 Delaware : #17 D.J. Kennington (+1 tour / 0.492 sec) (Yellow au 195ème tour suite à accident de #95 Anthony Simone et restart au 199ème tour).

12) 17/07/2010 Toronto : #27 Andrew Ranger (+1 tour / sous yellow) (circuit en ville/routier) (Ranger mène toute la course. Yellow car #21 Jason White immobilisé virage 3 sur casse moteur au 31ème tour. Restart  au 34ème tour sur 35 de prévu mais dans le 35 et dernier tour accident du #66 Robin Buck dans le virage 5 et accident entre #47 Louis-Philippe Dumoulin et #59 John Farano dans le virage 9 = yellow et finalement le 36ème tour sous yellow sera le dernier et pas de 2ème G/W/C).

13) 31/07/2010 Vernon : #22 Scott Steckly (+3 tours / 0.811 sec) (G/W/C suite à accident virage 4 de John Gaunt #11 au 2 93ème tour. Yellow du 294 au 300ème tour).

 

Total : 13 G/W/C dont un double. Par deux fois il y a eu un changement de leader. Andrew Ranger en a remporté 4 devant  Scott Steckly 3. Quatre fois sur circuit routier. Record de 21 tours soit un dixième en plus de distance par rapport aux 200 tours prévus ! Deux fois arrivée sous yellow. Règle instaurée en 2007.

  

G) Tous les G/W/C de la K&N Pro Series West

2000 : 3X

1) 29/04/2000 California Speedway : #50 Johnny Benson Jr. (+3 tours / 1.029 sec)

2) 22/10/2000 Mesa Marin : #32 Eric Norris (+4 tours / 0.856 sec) (Steve Portenga #3 mène lors du restart mais est dépassé dans le dernier tour par Norris)

3) 11/11/2000 Irwindale : #18 Bobby Dotter (+5 tours / 0.024 sec) (Matt Crafton #21 mène lors du restart mais est dépassé dans le dernier tour par Dotter)

 

2001 : 2X

4) 10/03/2001 Tuscon : #8 Johnny Borneman III (+2 tours / 1 sec) (Tony Schmidt #49 mène lors du restart mais est dépassé dans le dernier tour par Borneman III)

5) 12/05/2001 Irwindale : #16 Brendan Gaughan (+4 tours / 0.338 sec)

 

2002 : 2X

6) 17/08/2002 Stockton 99 : #8 Johnny Borneman III (+2 tours / 0.998 sec)

7) 21/09/2002 Douglas County : #16 Austin Cameron (+5 tours / 0.320 sec)

 

2003: 3X

8) 02/02/2003 Phoenix : #99 Ken Schrader (+1 tour / 0.200 sec)

9) 31/05/2003 Madera : #9 Mike Duncan (+2 tours / 0.279 sec)

10) 16/08/2003 Stockton 99 : #16 Austin Cameron (+7 tours / 0.806 sec)

 

2004: 3X

11) 27/03/2004 Mesa Marin : #88 David Gilliland (+1 tour / sous yellow car accident à la fin du dernier tour)

12) 31/07/2004 Irwindale : #16 Austin Cameron (+7 tours / 1.033 sec)

13) 23/10/2004 Irwindale : #16 Austin Cameron (+2 tours / 0.583 sec)

 

2005 : 4X

14) 21/04/2005 Phoenix : #33 Burney Lamar (+8 tours / 0.185 sec) (Double G/W/C. 150 tours prévus mais yellow du 149ème au 152ème tour avec restart au 153ème tour mais direct nouveau yellow du 154ème au 156ème tour avec restart n°2 au 157ème tour. Scott Lynch #08 mène tout sauf le dernier tour quand il est dépassé par Lamar)

15) 30/04/2005 Stockton 99 : #08 Scott Lynch (+9 tours / 0.459 sec) (Lynch a mené l’intégralité de la course !)

16) 13/08/2005 Stockton 99 : #9 Mike Duncan (+6 tours / 0.748 sec)

17) 15/10/2005 Mesa Marin : #2 Mike David (+9 tours / 0.278 sec) (Double G/W/C avec yellow 149ème-152ème et 154ème-157ème tour. David mène tout durant les 2 G/W/C)

 

2006 : 2X

18) 20/04/2006 Phoenix : #44 Andrew Myers (+3 tours / 1.122 sec) (Myers dépasse dès le restart Peyton Sellers #16)

19) 29/04/2006 Stockton 99 : #2 Mike David (+5 tours / 0.410 sec)

 

2007: 4X

20) 31/03/2007 Thunder Hill: #29 Scott Lynch (+5 tours / 0.311 sec)

21) 19/04/2007 Phoenix: #10 Joey Logano (+8 tours / 1.300 sec)

22) 18/05/2007 Elko : #44 Sean Caisse (+6 tours / 0.305 sec) (Course combinée avec la East Series)

23) 02/06/2007 Colorado Speedway : #9 Mike Duncan (+5 tours / 0.369 sec)

 

2008: 4X

24) 29/03/2008 All American Speedway : #20 Eric Holmes (+3 tours / 0.478 sec)

25) 21/06/2008 Sonoma : #22 Jason Bowles (+4 tours / 0.350 sec) (circuit routier)

26)  02/08/2008 Miller Motorsports Park (Tooele) : #13 Todd Souza (+3 tours / 1.460 sec) (Jim Inglebright #1 mène lors du restart mais est dépassé dans le dernier tour suite à un contact et termine 13ème) (circuit routier)

27) 25/10/2008 All American Speedway (Roseville) : #22 Jason Bowles (+7 tours / 0.371 sec)

 

2009: 3X

28) 14/03/2009 Thunder Hill : #26 Greg Pursley (+5 tours / 0.847 sec) (Mike David #2 mène au restart mais est dépassé dans le dernier tour par Pursley car lors du dernier tour  un 3 wide entre Pursley (3ème au restart) à l’intérieur qui force le passage et touche Eric Holmes #20 qui faisait lui-même l’intérieur sur David.  Holmes part en travers et percute David qui part en tête-à-queue. Pursley passe et gagne. Holmes termine 3ème passé par Moses Smith #16 et David reprend la piste et termine 7ème)

29) 16/04/2009 Phoenix : #6 Jason Bowles (+1 tour / 0.532 sec) (Bowles mène au restart mais est dépassé dès le drapeau vert par Steve Park #35 pour quelques mètres par l’extérieur puis dans le 1er virage Bowles garde l’intérieur et repasse Park)

30) 19/07/2009 Portland : #1 Jim Inglebright (+3 tours / 0.775 sec) (circuit routier) (Greg Pursley #26 mène au restart mais se fait dépasser dans le dernier tour par Inglebright (partit 3ème au restart et qui le tour précédent avec déjà dépassé au même freinage du 1er virage en épingle Brian Wong #89)

 

2010 : 4X

31) 27/03/2010 Roseville (All American Speedway) : #12 Paulie Harraka (+10 tours / 0.569 sec) (yellow suite  accident du #38 Troy Ermish virage 4 au 147ème tour. Yellow du 148 au 157ème).

32) 08/04/2010 Phoenix: #20 Eric Holmes (+4 tours / sous yellow) (Yellow provoqué par accident au 98ème tour au virage 3 entre #89 Brian Wong, #61 Brett Thomspon et #7 Kyle Kelley. Yellow du 99ème au 101ème tour. Restart tour 102. Holmes mène tout lors du G/W/C mais le yellow dans le dernier tour, le 104ème, suite à l’accident entre Moses Smith #16, #6 Luis Martinez Jr, #9 Josh Combs et #50 Auggie Vidovich sur la frontstretch ne donne pas de 2ème G/W/C car la course ayant été plus longue que prévu à cause des nombreuses neutralisations il y a eu du retard sur le planning de la fin de journée sur le circuit et les officiels mettent un terme à la course).

33) 23/05/2010 Iowa : #18 Max Gresham (+1 tour / 0.039 sec) (course combinée East/West. East = G/W/C n°69) (Gresham mène au restart mais #33 Ty Dillon le dépasse directement mais pas complètement et dans le dernier tour, les deux pilotes étaient resté côte à côte, Gresham repasse et gagne devant Dillon. Le yellow avait été provoqué par le spin dans le virage 2 du #02 Brett Moffitt (yellow tour 195 à 198).

34) 18/07/2010 Portland : #45 Patrick Long (+2 tours / sous yellow) (circuit routier) (Long mène tout le G/W/C. Yellow du 59ème au 62ème tour car huile sur la piste. Restart tour 63 (le dernier initialement) mais dès le restart accident virage 5 du #89 Brian Wong et il reste bloqué = yellow tour 64 et 65. Finalement la course s’achève au 65ème tour de façon curieuse sans 2ème G/W/C).

 

Total : 34 G/W/C. 4 fois sur circuit routier. Deux fois double G/W/C. Trois arrivées sous yellow. Par 8 fois le vainqueur n’était pas celui qui menait au restart. Austin Cameron en a remporté 4 devant Jason Bowles 3. Phoenix mène avec 6 devant Stockton 99 avec 5 et Irwindale 4. Règle instaurée en 2000 en West Series.

  

H) Tous les G/W/C de la K&N Pro Series East

Attention ici la distinction sera faite entre les « vrais » G/W/C comme on le conçoit encore de nos jours et les « faux » G/W/C utilisé entre 1987 et 1992 sur la piste d’Oxford Plains (pour la majorité des courses). En effet sur cette piste un règlement particulier était utilisé voulant que tous les tours sous drapeaux jaunes effectués étaient comptabilisés pour le total de tours parcourus mais que ceux-ci étaient « rajoutés » au nombre de tours sous drapeau vert initialement prévu. En effet par exemple si la course devait faire 100 tours et bien il fallait faire 100 tours sous drapeau vert même s’il y avait durant la course un drapeau jaune de 8 tours. Le total étant donc de 100 + 8 = 108 tours. Ce type de course était donc prolongé de X tours par rapport à la programmation initiale. Ce n’est donc pas dans le but de proposer une fin de course sous drapeau vert uniquement mais de proposer l’ensemble de la course sous drapeau vert. En gros c’est toute la course qui est un G/W/C ! Ici sera fait la distinction entre les deux. Cela dit dès 1987 fut instauré le tout premier « vrai » G/W/C sur la piste de Spencer.

 

Les « faux G/W/C » d’Oxford Plains :

1987 :4X

1) 25/05/1987 Oxford Plains : #52 Bruce Haley (+46 tours / n/a) (course prévue sur 100 tours. Haley mène de 78 à 101 puis Jeff Stevens de 102 à 113 et enfin Haley de 114 à 146. il y eu 7 yellows)

2) 19/06/1987 Oxford Plains : #47 Kelly Moore (+33 tours / n/a) (course prévue sur 100 tours)

3) 12/07/1987 Oxford Plains : #41 Jamie Aube (+32 tours / 3,130 sec) (course prévue sur 250 tours. Billy Clark mène de 164 à 253 puis Aube du 254 au 282. Il s’agit d’une course combinée avec la Nationwide Series. Il y eu 5 yellows)

4) 15/08/1987 Oxford Plains : #60 Dale Shaw (+30 tours / 6 sec) (course prévue sur 100 tours, il y eu 4 yellows)

 

1988 : 4X

5) 10/07/1988 Oxford Plains : #0 Dick McCabe (+32 tours / 1 C.L.) (course prévue sur 250 tours. Il s’agit d’une course combinée avec la Nationwide Series. Il y eu 3 yellows)

6) 20/08/1988 Oxford Plains : #18 Robbie Crouch (+59 tours / n/a) (course prévue sur 100 tours)

7) 25/09/1988 Oxford Plains : #0 Dick McCabe (+5 tours / n/a) (course prévue sur 100 tours. Il y eu 1 yellow)

8) 01/10/1988 Oxford Plains : #07 Mike Rowe (+57 tours / n/a) (course prévue sur 100 tours)

 

1989 : 7X

9) 23/04/1989 Oxford Plains : #0 Dick McCabe (+35 tours / n/a) (course prévue sur 100 tours, il y eu 6 yellows)

10) 28/05/1989 Oxford Plains : #15 Mike Rowe (+63 tours / n/a) (course prévue sur 100 tours)

11) 10/06/1989 Oxford Plains : #7 Billy Clark (+56 tours / n/a) (course prévue sur 100 tours)

12) 09/07/1989 Oxford Plains : #41 Jamie Aube (+86 tours / 2 sec) (course prévue sur 250 tours, il y eu 10 yellows)

13) 29/07/1989 Oxford Plains : #01 Joey Kourafas (+13 tours / 1 sec) (course prévue sur 100 tours, il y eu 1 yellow. Kourafas mena l’intégralité de la course)

14) 20/08/1989 Oxford Plains : #15 Mike Rowe (+57 tours / n/a) (course prévue sur 100 tours)

15) 03/09/1989 Oxford Plains : #23 Dale Shaw (+30 tours / 1 C.L.) (Course prévue sur 150 tours. Joey Kourafas mène du 1er au 152ème puis Shaw du 153ème au 180ème. Il y eu 5 yellows)

 

1990 : 5X

16) 22/04/1990 Oxford Plains : #41 Jamie Aube (+36 tours / 1 sec) (course prévue sur 100 tours, il y eu 6 yellows)

17) 26/05/1990 Oxford Plains : #15 Mike Rowe (+33 tours / 1 sec) (course prévue sur 100 tours, il y eu 5 yellows)

18) 08/07/1990 Oxford Plains : #63 Chuck Bown (+56 tours / 0.4 sec) (course prévue sur 250 tours, il y eu 9 yellows. Course combinée avec la Nationwide Series)

19) 28/07/1990 Oxford Plains : #15 Mike Rowe (+20 tours / 3 sec) (course prévue sur 100 tours, il y eu 5 yellows)

20) 12/08/1990 Oxford Plains : #01 Joey Kourafas (+50 tours / 5 sec) (course prévue sur 100 tours, il y eu 5 yellows. Jamie Aube mène du 1er au 123ème tour puis Kourafas du 124ème au 150ème)

 

1991 : 3X

21) 27/04/1991 Oxford Plains : #25 Ricky Craven (+25 tours / 1.5 sec) (course prévue sur 100 tours, il y eu 5 yellows)

22) 25/05/1991 Oxford Plains : #47 Kelly Moore (+26 tours / 1 sec) (course prévue sur 100 tours, il y eu 5 yellows)

23) 07/07/1991 Oxford Plains : #28 Ricky Craven (+53 tours / 3 sec) (course prévue sur 250 tours, il y eu 5 yellows. Course combinée avec la Nationwide Series)

 

1992 : 1X

24) 28/06/1992 Oxford Plains : #29 Dave Dion (+126 tours / 1.C.L.) (course prévue sur 250 tours, il y eu 18 yellows. Dion mène du 222ème au 376ème tour. Il y avait 44 voitures au départ sur une piste de 0.375 mile !!! C’est donc lors de la dernière course utilisant ce règlement que le record fut établi !)

 

Les « vrais G/WC » de la East Series :

1987 : 1X

1) 13/09/1987 Spencer : #33 Joey Kourafas (+5 tours / n/a) (Kourafas mène l’intégralité de la course)

 

1988 : 0X

 

1989 : 0X

 

1990 : 2X

2) 16/06/1990 Jennerstown : #60 Dale Shaw (+2 tours / 1 sec)

3) 19/08/1990 Thompson : #25 Ricky Craven (+10 tours / n/a)

 

1991: 1X

4) 27/07/1991 Oxford Plains: #25 Ricky Craven (+12 tours / 1 sec) (course particulière car mixant la règle spécifique d’Oxford Plains lors du dernier yellow pour un « faux » G/W/C alors que les tours des 7 précédents yellows avaient été observés sous la règle traditionnelle de la NASCAR c’est-à-dire inclus dans le total de la course. Course prévue sur 150 tours)

 

1992 : 1X

5) 17/05/1992 Monadnock : #16 Stub Fadden (+2 tours / 2 C.L.)

 

1993 : 2X

6) 29/05/1993 Holland : #73 Brian Ross (+5 tours / 1 sec)

7) 01/09/1993 Thompson : #48 Robbie Crouch (+4 tours / 1 sec)

 

1994 : 4X

8) 18/06/1994 Star Speedway : #47 Kelly Moore (+4 tours / 1 sec)

9) 29/07/1994 Stafford : #98 Keith Lamell (+14 tours / 1 C.L.)

10) 12/08/1994 Monadnock : #71 Bobby Dragon (+7 tours / 0.560 sec)

11) 27/08/1994 Riverside Park : #23 Jerry Marquis (+9 tours / 0.630 sec)

 

1995 : 4X

12) 19/08/1995 Star Speedway : #6 Robbie Crouch (+10 tours / 0.340 sec)

13) 26/08/1995 Riverside Park : #09 Mike Stefanik (+1 tour / 0.310 sec)

14) 08/09/1995 Stafford : #76 Tom Bolles (+7 tours / 0.870 sec)

15) 16/09/1995 Beech Ridge : #7 Dale Shaw (+17 tours / 0.240 sec) (Shaw mena l’intégralité de la course. Note : la course fut longuement prolongée sous yellow suite au terrible crash du poleman canadien Derek Lynch)

 

1996 : 3X

16) 17/08/1996 Star Speedway : #15 Jerry Marquis (+3 tours / 0.1 sec)

17) 24/08/1996 Riverside Park: #71 Bobby Dragon (+6 tours / 0.5 sec)

18) 12/10/1996 Lime Rock: #91 Butch Leitzinger (+5 tours / 0.1 sec) (circuit routier)  

 

1997 : 5X

19) 10/05/1997 Loudon : #29 Dave Dion (+3 tours / 0.5 sec)

20) 31/05/1997 Loudon : #60 Dale Shaw (+5 tours / 0.53 sec)

21) 22/06/1997 Thompson : #15 Jerry Marquis (+3 tours / 0.720 sec)

22) 29/06/1997 Nazareth : #7 Bobby Dragon (+4 tours / 0.641 sec)

23) 09/08/1997 Watkins Glen : #13 Ted Christopher (+2 tours / 2,6 sec) (circuit routier)

 

1998 : 2X

24) 03/07/1998 Stafford : #84 Rick Fuller (+12 tours / 0.250 sec) (Double G/W/C car lors du 1er restart au 153ème tour un accrochage entre Brad Leighton et John Swanson provoque un nouveau yellow et un 2ème G/W/C. Fuller mène sans faiblir malgré les assauts de Kelly Moore)

25) 24/07/1998 Stafford : #51 Mike Stefanik (+2 tours / 1 foot)

 

1999: 5X

26) 08/05/1999 Loudon : #55 Brad Leighton (+3 tours / sous yellow suite à un accident dans le dernier tour)

27) 02/07/1999 Stafford : #55 Brad Leighton (+4 tours / 1 sec)

28) 17/07/1999 Nazareth : #55 Brad Leighton (+5 tours / 0.425 sec)

29) 18/09/1999 Loudon : #55 Brad Leighton (+1 tour / 0.113 sec)

30) 16/10/1999 Lime Rock : #77 Bryan Wall (+2 tours / 3 sec) (circuit routier)

 

2000 : 3X

31) 08/07/2000 Loudon : #56 Martin Truex Jr (+1 tour / 0.2 sec)

32) 28/07/2000 Stafford : #96 Mike Johnson (+5 tours / 1 C.L.)

33) 16/09/2000 Loudon : #44 Andy Santerre (+6 tours / 0.7 sec)

 

2001 : 4X

34) 10/06/2001 Beech Ridge : #61 Mike Olsen (+3 tours / 0.160 sec)

35) 30/06/2001 Waterford : #96 Mike Johnson (+5 tours / 0.503 sec)

36) 05/08/2001 Seekonk : #60 Dale Shaw (+2 tours / 0.280 sec)

37) 21/09/2001 Dover : #60 Dale Shaw (+4 tours / 0.378 sec) (Dale Quarterley #32 mène mais est dépassé dès le restart par Shaw car il tombe ne panne d’essence)

 

2002 : 9X

38) 21/04/2002 Lee USA : #44 Andy Santerre (+5 tours / 0.530 sec)

39) 11/05/2002 Loudon : #55 Brad Leighton (+5 tours / 0.021 sec)

40)18/05/2002 Nazareth : #13 Ted Christopher (+5 tours / 0.107 sec)

41) 25/05/2002 Seekonk : #40 Matt Kobyluck (+2 tours / 0.400 sec)

42) 08/06/2002 Beech Ridge : #96 Mike Johnson (+1 tour / 0.170 sec)

Note: les 5 premières courses de la saison avec un G/W/C !!

43) 06/07/2002 Waterford : #47 Kelly Moore (+2 tours / 0.270 sec)

44) 26/07/2002 Stafford : #60 Dale Shaw (+3 tours / 0.600 sec)

45) 10/08/2002 Watkins Glen : #77 Bryan Wall (+8 tours / 1.329 sec) (Double G/W/C. Dale Quarterley #32 mène le 1er G/W/C mais est poussé par Wall entraînant un autre yellow et un second G/W/C. Quarterley termine 11ème. Circuit routier)

46) 14/09/2002 Loudon : #14 Tracy Gordon (+ 12 tours / 0.157 sec) (Double G/W/C. Matt Kobyluck mène au restart mais est poussé en tête-à-queue dans le virage 4 par Andy Santerre qui passe la ligne en tête. Puis Gordon dépasse dans le virage 1 Santerre qui avait perdu de la vitesse. Le yellow sort et un second G/W/C est proposé mais Gordon garde la tête. Santerre termine 2ème et Kobyluck 9ème et avant dernier dans le tour)

Note : Près de 50% des courses furent prolongées en 2002 soit 9 sur 19 !!

 

2003 : 5X

47) 26/07/2003 Waterford : #47 Kelly Moore (+2 tours / 0.417 sec)

48) 16/08/2003 Adirondack : #32 Dale Quarterley (+6 tours / 0.320 sec)

49) 23/08/2003 Beech Ridge : #61 Mike Olsen (+2 tours / 0.16 sec) (Mike Johnson #96 mène au restart mais Olsen le passe en le poussant. Johnson termine 13ème)

50) 30/08/2003 Thunder Road : #45 Brian Hoar (+1 tour / 0.171 sec) (circuit routier)

51) 13/09/2003 Loudon : #35 Brad Leighton (+3 tours / 0.109 sec)

 

2004 : 4X

52) 22/05/2004 Thomspon : #35 Brad Leighton (+6 tours / 0.526 sec)

53) 26/06/2004 Holland : #6 Andy Santerre (+6 tours / 0.417 sec)

54) 10/07/2004 Lake Erie : #6 Andy Santerrer (+8 tours / 0.435 sec)

55) 24/09/2004 Dover : #32 Dale Quarterley (+10 tours / 0.889 sec) (Double G/W/C. Quarterley mène l’intégralité des deux G/W/C. Le 2ème est provoqué suite à un yellow pour un accident)

 

2005 : 1X

56) 30/10/2005 Thomspon : #77 Eddie MacDonald (+2 tours / 0.411 sec)

 

2006 : 2X

57) 29/07/2006 Adirondack : #44 Sean Caisse (+12 tours / 0.130 sec)

58) 22/09/2006 Dover : #9 Tim Andrews (+7 tours / 0.411 sec) (Andrews mène mais Steve Park :#35 le passe direct sur la ligne lors du restart mais Andrews le repasse définitivement en entrée de virage n°1)

 

2007 : 3X

59) 18/05/2007 Elko : #44 Sean Caisse (+6 tours / 0.305 sec) (course combinée avec la West Series)

60) 29/06/2007 Loudon : #20 Joey Logano (+1 tour / 0.430 sec)

61) 14/07/2007 Thompson : #44 Sean Caisse (+8 tours / 0.328 sec) (Restart au 107ème tour et malgré un accident et un yellow au 108ème tour la course se termine sous vert. Le yellow étant déclenché après le passage des leaders sur la ligne d’arrivée et l’agitation du drapeau blanc. Il n’y aura pas de second G/W/C comme l’aurait voulu le règlement car le drapeau jaune ne fut agité qu’après le passage des leaders sur la ligne d’arrivée et la course sera entérinée. Caisse mène tout dans les prolongations)

 

2008 : 4X

62) 19/04/2008 Greenville : #3 Austin Dillon (+6 tours / sous yellow suite à un accident) (Note Peyton Sellers #44 franchit la ligne d’arrivée en premier mais sera disqualifié et rétrogradé dernier car sa voiture fut contrôlée illégale lors de l’inspection d’après course. C’est le 2ème Dillon qui hérite de la victoire sur tapis vert)

63) 31/05/2008 South Boston : #15 Brian Ickler (+5 tours / sous yellow suite à un accident) (Austin Dillon #3 passe sur la ligne en tête lors du restart alors qu’il était 2ème derrière Ickler mais ce dernier reprend le commandement dès le virage n°1)

64) 27/06/2008 Loudon : #71 Eddie MacDonald (+2 tours / 0.515 sec) (Trevo Bayne #1 passe la ligne en 1er lors du restart en démarrant mieux que le leader MacDonald mais ce dernier reprend son bien dès l’entrée du virage n°1 = même cas de figure que lors du précédent G/W/C à South Boston)

65) 23/08/2008 Mansfield : #15 Brian Ickler (+2 tours / 0.370 sec) (de nouveau le même cas de figure avec Ickler leader pour le restart qui est dépassé sur la ligne par Matt Kobyluck #40 pour quelques mètres avant de reprendre son bien)

 

2009 : 2X

66) 25/04/2009 Tri-County : #18 Matt DiBenedetto (+15 tours / 0.340 sec) (Double G/W/C suite à une tête-à-queue. DiBenedetto mena le premier avant le yellow. Austin Dillon #3 passe au restart du 2ème G/W/C le leader DiBenedetto mais ce dernier le repasse lors du dernier tour pour l’emiporter)

67) 15/08/2009 Lime Rock : #00 Ryan Truex (+4 tours / 1.481 sec) (circuit routier)

 

2010 : 4X

68) 27/03/2010 Greenville Pickens : #6 Darrell Wallace Jr (+6 tours / 0.830 sec) (1ère fois qu’un G/W/C est remporté par un afro-américain en NASCAR) (Wallace mène pour le restart mais Cole Whitt #84 parvient à le dépasser lors du baisser du drapeau vert pour quelques mètres. Dans le virage 2 de ce premier tour Wallace reprend définitivement la tête en écartant Whitt de la trajectoire. Whitt termine 4ème).

69) 23/05/2010 Iowa : #18 Max Gresham (+1 tour / 0.039 sec) (course combinée East/West. West = G/W/C n°33) (Gresham mène au restart mais #33 Ty Dillon le dépasse directement mais pas complètement et dans le dernier tour, les deux pilotes étaient resté côte à côte, Gresham repasse et gagne devant Dillon. Le yellow avait été provoqué par le spin dans le virage 2 du #02 Brett Moffitt (yellow tour 195 à 198).

70) 28/08/2010 Jefferson (Gresham Motorsports Park) : #3 Ty Dillon (+1 tour / sous yellow) (Lors du G/W/C suite à un spin de Kevin Swindell #9 dans le virage 4 ce dernier respsin dans le dernier tour dans le virage 2 et provoque un yellow).

71) 17/09/2010 Loudon : #00 Ryan Truex (+11 tours / 0.364 sec) (double G/W/C) (1er G/W/C suite à accident entre Alan Tardiff #38 et Corey LaJoie #07 dans le virage 4 au 122ème tour. Yellow du 123ème au 126ème tour. Puis restart au 127ème tour mais accident frontstretch entre #9 Kevin Swindell, #18 Max Gresham et #20 Brett Moffitt. Yellow du 128ème au 133ème tour. Restart pour le 2ème G/W/C au 134ème tour. Truex mène tout.

 

Total : 71 G/W/C. 4 se sont terminés sous yellow. 4 fois il y eu un changement de leader (qui gagna, les redépassements ne sont pas comptabilisés ici). 5 fois sur circuit routier. 6 fois il y eu un double G/W/C. 1 fois le vainqueur sur la piste fut disqualifié (n°62 en 2008). Il y en a eu 12 à Loudon. Règle instaurée en 1987 mais spécifique à la piste d’Oxford qui ne comptabilisait pas les tours sous yellow comme faisant partie de la course proprement dite. Règle instaurée sous sa forme actuelle dès 1987 à Spencer.

 

I) Tous les G/W/C des courses exhibitions

Voici tous les G/W/C ayant eu lieu lors de courses exhibitions (hors championnat) dans les séries de la NASCAR traitées ci-dessus. Ils sont classés par division avec le nom de la course accompagnant le nom du circuit.

Sprint Cup :

1) 12/02/2006 Daytona (Budweiser Shootout) : #11 Denny Hamlin (+2 tours / 0.154 sec) (Tony Stewart #20 est en tête pour le restart mais est passé directement par Hamlin. Stewart termine 3ème)

2) 16/02/2006 Daytona (Gatorade Duel 150 #1) : #38 Elliott Sadler (+4 tours / 0.162 sec)

3) 16/02/2006 Daytona (Gatorade Duel 150 #2) : #24 Jeff Gordon (+4 tours / 0.127 sec)

4) 15/02/2007 Daytona (Gatorade Duel 150 #1) : #20 Tony Stewart (+3 tours / 0.170 sec)

5) 14/02/2008 Daytona (Gatorade Duel 150 #2) : #11 Denny Hamlin (+4 tours / 0.091 sec) (Tony Stewart #20 mène au restart mais est dépassé dès la fin du 1er tour du G/W/C par Hamlin. Stewart termine 2ème)

6) 07/02/2009 Daytona (Budweiser Shootout) : #29 Kevin Harvick (+3 tours / sous yellow suite à un accident) (Jamie McMurray #26 mène au restart mais est dépassé quelques secondes avant le drapeau jaune par Harvick à cause du crash dans le virage 4 du dernier tour. Drapeau jaune un peu inutile.

7) 06/02/2010 Daytona (Budweiser Shootout) : #29 Kevin Harvick (+1 tour / sous yellow suite à un Big One) (Greg Biffle #16 est en tête lors du restart mais ce fait très vite dépasser par plusieurs pilotes, Harvick en premier. La raison Biffle tout comme Kasey Kahne #9, 2ème au restart, n’ont pas changé de pneus pendant le drapeau jaune, contrairement aux autres pilotes. Harvick en a changé 2 par exemple)

Camping World Truck :

1) 08/01/1995 Tuscon (Supertruck Winter Heat #3) : #3 Mike Skinner (+4 tours / 0.4 sec)

East / West Series combination race:

1) 19/10/2007 Irwindale (Last Chance Open - Toyota All Star Showdown) : #96 Mike Johnson (+4 tours / 0.208 sec)

2) 28/01/2011 Irwindale (Last Chance Open – Toyota All Star Showdown) : #32 Dale Quarterley (+1 tour / 0.078 sec)

 

Légende :

G/W/C = Green/White/Checker

n/a = non available (non disponible)

C.L.= Car Lenght (longueur de voiture)

 

Dernière mise à jour du fichier le 10 février 20101.

par nascar_vd

Connexion
Se connecter :
Pseudo :
Mot de passe :


Prochaines courses